Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 10:47
Pierre LAURENT à Marseille pour l’avenir à Gauche…

Paru sur le site « Le Raco » Hier.

http://lerouetacoeurouvert.blogspot.fr/2014/12/pierre-laurent-marseille-pour-lavenir.html

Quelle alternative à gauche et avec quel rassemblement pour l'incarner ? Pierre LAURENT, à Marseille hier soir, était l'invité de l'aile gauche du Parti socialiste, Gauche Avenir. Pour Pierre LAURENT, l'alternative c'est maintenant, c'est pour cela qui ne se ménage pour travailler au rassemblement pour sortir de l'ornière en inventant un nouveau mode de développement pour la France. Un Pierre LAURENT qui martèle qu’aucune réunion ou colloque, n’est de trop mais, le fond de l’affaire reste la lutte, que le travail permanent de mobilisation sur le terrain est maintenant une dimension essentielle de la construction d’une alternative. Pierre LAURENT estime que ce qu’engage le Front de Gauche qui cherche des convergences avec d’autres forces politiques, syndicales et associatives, doit amener le Front de Gauche à faire sur le terrain électoral ce que le Front de Gauche essaye de faire sur celui des luttes, une construction citoyenne.

C’est dans un contexte nouveau et singulier que s’est déroulée la rencontre d’hier à Marseille, où Pierre LAURENT, secrétaire national du PCF, pour le Front de Gauche, Emmanuelle Cosse, Secrétaire nationale d’Europe écologie-Les Verts et Marie-Noëlle Lienemann, membre du bureau national du PS, étaient d’accord pour dire qu’il y a urgence à faire émerger une alternative politique face à la politique gouvernementale, face à ce qu’elle génère de régressions, de découragement du monde du travail, des classes populaires et de la jeunesse et au risque du retour d’une droite radicalisée et de l’extrême droite. L’initiative fera certainement date, ce lundi, ce fut l’occasion à trois personnalités nationales représentant les trois courants de la gauche française pour débattre des contours d’un « nouveau pacte majoritaire ».

Emmanuelle Cosse, Secrétaire nationale d’Europe écologie-Les Verts (EELV), déclarait : « Aujourd’hui, les Français ne comprennent pas dans quel sens va l’action du gouvernement. Nous, écologistes, sommes disponibles pour redonner un sens à la majorité, sur la base du programme de 2012. Il ne faut pas abandonner. Nous sommes disponibles pour recréer de l’espérance. ». Quant à Marie-Noëlle Lienemann, ancienne Ministre de Lionel Jospin et membre du bureau national du PS, elle ne cache pas ses divergences avec le gouvernement qui se revendique de son propre parti. « Je ne suis pas une frondeuse, je suis une résistante. Dans la Résistance, il y a eu le refus mais aussi la proposition. Moi, je résiste à la dérive libérale du gouvernement », déclarait-elle. Jugeant sévèrement le parti-pris libéral assumé par Manuel Valls, elle estimait que « ce n’est jamais en abandonnant les principes de son camp qu’on rassemble car on finit toujours par le perdre »

Une rencontre qui se situait au moment où l'aile gauche du Parti socialiste lance une campagne pour appeler les parlementaires à voter contre le projet de loi « pour la croissance et l'activité »défendue par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Ainsi, Marie-Noëlle Lienemann clarifie la position des frondeurs en s’exprimant contre le projet de loi « MACRON », car il constitue à ses yeux « la remise en cause de tous les combats historiques de la gauche ».

Semaine après semaine, Pierre Laurent se fait plus ferme vis-à-vis de la politique gouvernementale actuelle. Avec toutes et tous les communistes, il élève le ton au niveau qu’il faut.

Aujourd'hui, il est plus que jamais important d'être sur le terrain, car la gauche a perdu des positions importantes au plan des idées. De manière générale, Pierre Laurent ne considère pas cette situation comme inéluctable. Avec ce Front de Gauche élargi, Pierre LAURENT veut réveiller les forces de gauche et cela ne peut pas se faire avec les politiques d'austérité actuelle.

Ses critiques concernant la politique gouvernementale ne datent pas d'aujourd'hui. Mais l'évolution de la situation l'amène à élever le ton car les résultats sont décidément très mauvais. On l'observe avec l'explosion du chômage. Mais aussi par des choix qui n'ont fait qu'encourager la surenchère du Medef.

Pierre Laurent dit que c'est de son devoir d'appeler la gauche à relever la tête. Avec les élections départementales de mars prochain dans le viseur.

Le Parti Communiste, avec cet esprit de rassemblement, va tout faire pour conserver les positions électorales. Ce sera difficile car le mode de scrutin et le redécoupage des cantons ont été faits en sa défaveur. Mais, Pierre Laurent pense que les forces qui peuvent être tentées par le découragement et le repli, peuvent être mobilisées.

Pour ce qui est des alliances avec le PS, elles sont inimaginables sauf avec les socialistes critiques envers le gouvernement. Mais, il y a des situations qu'il faut regarder. Soit parce que la gauche serait trop en danger, soit parce ce qu'il y a des situations où le débat entre les forces de gauche sur le terrain dans un canton est possible sur le contenu des objectifs à porter. Donc le travail de rassemblement que le PCF mène sur d'autres choix que les choix gouvernementaux, n'exclut en rien le travail dans les cantons pour construire des candidatures les plus larges possibles.

Enfin, sur la question des frondeurs, Pierre Laurent précise qu’il partage des critiques fortes sur le chemin pris par le gouvernement. Il faut que le dialogue porte à présent sur les solutions. Mais, il ne suffit plus que se juxtaposent des constats, et des critiques. Il faut faire émerger ensemble, si possible, des propositions communes.

L'heure est donc au rassemblement ! C'est une période de rassemblement, mais aussi de dialogue et de construction politique. Si rien n'est fait, la droite et l'extrême droite vont continuer tranquillement à prospérer sur les échecs de la politique gouvernementale actuelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF-FRONT DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre