Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 10:04

En 2015, la valse des étiquettes

ALEXANDRA CHAIGNON

VENDREDI, 2 JANVIER, 2015

L'HUMANITÉ

Malgré une quasi-absence d’inflation en 2014, les tarifs de nombreux biens et services ont augmenté au 1er janvier. La palme des hausses revient aux timbres.

Patrick Nussbaum

Qui dit nouvelle année dit nouvelles hausses des prix. Comme chaque 1er janvier en effet, les prix de toute une série de biens et de services seront augmentés. Fait notable, ce sont les prix réglementés qui concentrent les plus fortes hausses tarifaires, avec l’aval de l’État, alors que l’inflation est quasi nulle (0,3 % sur un an). De nombreuses augmentations risquent d’éroder encore un peu plus le pouvoir d’achat des Français. La palme revient au timbre, qui enregistre une hausse aussi spectaculaire qu’historique. Le timbre rouge coûte désormais 0,76 euro, soit 15 % de plus qu’il y a encore quelques jours. Quant au timbre vert, pour distribution à J+2, il passe à 0,68 euro (+ 11,5 %). Une majoration qualifiée d’« indispensable » par l’entreprise publique pour compenser l’effondrement des volumes de courrier. Cependant, La Poste se garde bien de toucher aux tarifs des produits commerciaux et industriels pour préserver la sacro-sainte « compétitivité des entreprises »… Malgré la chute du prix du pétrole et le recul des prix à la pompe depuis quatre mois, le gazole, qui se vend en moyenne à 1,10 euro le litre, soit 17 % de moins qu’en juillet dernier, va voir sa fiscalité alourdie de 4 centimes d’euro par litre. Une moitié est destinée à financer l’abandon de l’écotaxe, et l’autre a été fixée dans le cadre de la « taxe carbone » qui concernera aussi l’essence à hauteur de 1,8 centime par litre. Si l’électricité devrait également augmenter courant 2015, le tarif réglementé du gaz, lui, va grimper de 1,8 % dès ce mois-ci pour les particuliers. Les prix des billets de la SNCF sont eux aussi revus à la hausse : plus 2,6 % pour les TGV et les Intercités. Les transports en Île-de-France augmentent aussi : plus 2,9 %, soit le ticket de métro à 1,80 euro, tarifs censés être contrebalancés par la mise en place de la tarification unique (accès à toutes les zones) à 70 euros mensuels. Dans cette longue litanie inflationniste, il faut aussi noter la redevance audiovisuelle, qui enfle de 3 euros pour atteindre 136 euros en métropole (plus 1 euro en outre-mer, à 86 euros).

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre