Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 14:24

Ce matin, 18 avril était convoquée à NIORT une conférence fédérale du Parti communiste des Deux-Sèvres. Le département compte 380 000 habitants dont 130 communistes à jour de leur cotisation selon les autorités fédérales. Ce matin, seulement 12 communistes se sont présentés pour débattre de situation politique de notre pays et des propositions qu'ils pourraient formuler pour notre département. Plusieurs camarades avaient manifesté depuis des mois leurs désaccords sur le caractère anti-démocratique de la direction de la fédération et ont refusé, certains par courrier, de participer à cette assemblée. D'autres ont évoqué une parodie de conférence fédérale. Il faut noter que 3 communistes frondeurs du Thouarsais ont été refoulés et n'ont pas été autorisés à participer à cette instance statutaire du PCF, pour avoir manifesté des désaccords politiques de fond, irrecevables selon la direction fédérale actuelle, commodément transformés par elle en désaccords personnels et en attitudes incompatibles avec une présence dans cette réunion. Il est reproché des écrits sur un blog personnel de l'un des communistes frondeurs, un délit de blasphème en quelque sorte. On est bien loin de l'esprit du 11 janvier où était défendu la liberté d'expression, bafouée ici. Malgré la présence d'un représentant de la direction nationale du PCF, délégué par elle pour assisté et suivre la conférence, il n'a pas été possible aux 3 communistes frondeurs d'y participer en raison du refus persistant de la direction, en totale contravention avec les statuts du parti. La mort programmée du PCF des deux-sèvres est en bonne voie. Mais nous ne savons pas encore quel jour seront célébrées les funérailles.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF 79
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre