Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 11:50

Nicolas Maur... Régionales 2015/ARA : Le PG et Ensemble font voler le Front de gauche en éclat ... pour 13 places Nicolas Maury Le Parti de gauche et Ensemble ont décidé de rejoindre Europe Ecologie Les Verts (EELV) pour les élections régionales. Le prix de ce grand marchandage 13 places sur (230) offert à nos chers camarades du PG et d'Ensemble et 1 tête de liste départementale (pour le PG) "Une alternative moderne et progressiste (sans le PCF) pour Rhône-Alpes-Auvergne"… clament les écologistes de Die sur leur site. Les écolos de Die (vous savez, ceux qui ont fait passer la mairie à droite en refusant de fusionner avec la liste communiste au 2nd tour) se vantent de refuser les propositions du PCF pour les régionales, au nom du "Rassemblement citoyen"... et publient au passage un accord d'appareils, base de leur futur liste, garantissant plus des 3/4 des places aux partis engagés dans ce cartel, là où le PCF propose une liste à parité "militants politiques / citoyens engagés". Dans cette histoire purement technique, on apprend que le PG, englué dans ses illusions grenobloises, à vendu son âme pour une dizaine de places et une tête de liste départementale, j’imagine pour Corinne Morel-Darleux. Régionales 2015/ARA : Le PG et Ensemble font voler le Front de gauche en éclat ... pour 13 places Dans un courrier du 2 juin, EELV annonçait rompre les négociations avec le PCF pour constituer une liste commune EELV-Front de gauche pour les élections régionales de décembre 2015 dans la "grande" région Auvergne-Rhône-Alpes (ARA). Pourtant les très nombreux points de divergences entre écologistes et communistes avaient été aplanis. Un accord devait être annoncé le 5 juin. Il est très clair que le "modèle grenoblois" l'a emporté, mais l'opportunisme aussi, pour 13 places. PG et Ensemble rejoignent un parti qui vote l'austérité en France Les anciens ministres EELV (Cécile Duflot et Pascal Canfin) et les députés d'Europe écologie les verts (EELV) ont été de loyaux agents du gouvernement et du capitalisme. Ils ont voté TOUS les textes de loi portant la régression sociale, ils ont voté POUR le TSCG, ils ont voté POUR le soi-disant ANI, ils ont voté POUR la retraite à 67 ans. Faisons le bilan de ces bons et loyaux services : - EELV a voté POUR la hausse de la TVA qui sanctionne les plus faibles - EELV a voté POUR l'austérité budgétaire qu'ils nomment faussement "rigueur" qui tue les services publics - EELV a voté POUR la loi Fioraso sur les universités laissant celles ci mourir a petit feu - EELV a voté POUR le plan de finance de la sécurité sociale (PLFSS) qui prévoit de moins rembourser les malades - EELV a voté POUR les cadeaux fiscaux au patronat et les 30 milliards du CICE - EELV a voté POUR la loi "Duflot" qui renforce les droits des propriétaires contre les locataires - EELV a voté POUR le TSCG qui impose l'austérité budgétaire aux pays membres de l'UE - EELV a voté POUR l'ANI qui tue les politiques salariales et les droits des travailleurs - EELV a voté POUR la retraite à 67 ans - EELV a voté POUR la réforme territoriale - EELV a voté POUR les baisses des dotations aux communes On peut rajouter que EELV a voté les confiances aux gouvernements de Manuel Valls. Au final chacun prendra ses responsabilités, mais nous ne lâcherons pas notre objectif, malgré les embûches : œuvrer au rassemblement de toutes les forces qui se battent contre l'austérité. Parce-que pour les communistes, il ne s'agit pas d'un enjeu d'appareil, mais bien d'une nécessité politique pour notre Pays et notre Peuple. Régionales 2015/ARA : Le PG et Ensemble font voler le Front de gauche en éclat ... pour 13 places "Construisons Auvergne-Rhône-Alpes en commun !" l'Appel des communistes pour les régionales Les communistes de la région Auvergne-Rhône-Alpes soulignent que cette région dispose de grands atouts, il s'agit d'une des régions les plus riche d'Europe. Chaque année le PIB de cette région est de 230 milliards d'euros, les banques disposent de 200 milliards d'euros en stock, que de l'argent il y en a. Pourtant c'est une région de fortes inégalités. Les communistes estiment que le Front de gauche porte un projet capable de renverser la logique libérale de la réforme territoriale. L'urgence est d'inventer des réponses innovantes et concrètes. Il faut d'importantes transformations sociales, écologiques, démocratiques, il faut des moyens pour financer des politiques de proximités et de coopérations. Les communistes veulent une région qui affronte les intérêts égoïstes des puissants, qui affronte les politiques d'austérités gouvernementales et européennes. Les communistes estiment que les habitants de Auvergne-Rhône-Alpes ont droit à une égale dignité, au respect, à un emploi dans une région où le développement profiterait à tous. Une région centrée sur l'écologie, la culture, la démocratie et le travail. Mais cette ambition n'est possible que par la défaite de la droite réactionnaire, portant une vision ultralibérale et de mise en concurrence des régions entres-elles, incarnée par Laurent Wauquiez, et la mise en échec du Front national. Construisons Auvergne-Rhône-Alpes en commun ! Athènes (Grèce), Barcelone (Catalogne), Madrid (Espagne) montrent la nécessité d'exprimer des alternatives citoyennes. Une rassemblement largement ouverts aux forces citoyennes (syndicats, associatives...) doit permettre l'implication des habitants de la région. Il faut donner les moyens d'écouter, d'associer, de mettre toutes ces énergies au service d'un projet d'égalité et de développement social et écologique. Il faut construire une région Auvergne-Rhône-Alpes en commun ! Les communistes veulent construire une majorité régionale populaire, de gauche, avec toutes les forces qui luttent contre l'austérité, qui affrontent la règle d'or de la finance. C'est autour du Front de gauche que les communistes estiment ce rassemblement possible. Les délégués représentant les 11.000 communistes de la région Auvergne-Rhône-Alpes estiment qu'il faut continuer l'aventure du Front de gauche et élargir son implication aux militants syndicaux, associatifs, écologistes, progressistes et socialistes (et non au PS). Cécile Cukierman et André Chassaigne pour porter cette volonté commune Cécile Cukierman (39 ans), sénatrice PCF, a été élue, à l'unanimité des délégués, cheffe de file des communistes. Elle a la lourde tache de constituer la liste du Front de gauche, et c'est autour de 1000 rencontres qu'émergera une alternative citoyenne. André Chassaigne sera le porte parole des communistes régionaux.

Nicolas Maur...

Régionales 2015/ARA : Le PG et Ensemble font voler le Front de gauche en éclat ... pour 13 places

Nicolas Maury

Le Parti de gauche et Ensemble ont décidé de rejoindre Europe Ecologie Les Verts (EELV) pour les élections régionales. Le prix de ce grand marchandage 13 places sur (230) offert à nos chers camarades du PG et d'Ensemble et 1 tête de liste départementale (pour le PG)

"Une alternative moderne et progressiste (sans le PCF) pour Rhône-Alpes-Auvergne"… clament les écologistes de Die sur leur site.

Les écolos de Die (vous savez, ceux qui ont fait passer la mairie à droite en refusant de fusionner avec la liste communiste au 2nd tour) se vantent de refuser les propositions du PCF pour les régionales, au nom du "Rassemblement citoyen"... et publient au passage un accord d'appareils, base de leur futur liste, garantissant plus des 3/4 des places aux partis engagés dans ce cartel, là où le PCF propose une liste à parité "militants politiques / citoyens engagés".

Dans cette histoire purement technique, on apprend que le PG, englué dans ses illusions grenobloises, à vendu son âme pour une dizaine de places et une tête de liste départementale, j’imagine pour Corinne Morel-Darleux.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans REGIONS PCF-FRONT DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre