Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 11:23

Tout en devançant la gauche de 1.886 voix, la liste Calmels n’arrive en tête que dans six cantons et doit laisser au FN la prépondérance dans le Val de Thouet.

La droite aura beau jeu de revenir sur le découpage cantonal à Niort, où les trois entités ont placé la liste Rousset en tête des régionales, avec son meilleur score sur Niort 1. Mais la gauche, conduite en Deux-Sèvres par la Niortaise Nathalie Lanzi, n'a pas fait que réaliser le « triplé capitale », après des municipales malheureuses et des départementales largement contrecarrées. Elle est arrivée dimanche en tête dans sept autres cantons, confirmant son ancrage dans le sud Deux-Sèvres en y dépassant 40 % des exprimés à Paizay-le-Tort (Melle), Thorigné (Celles) et Fors (Frontenay-Rohan-Rohan), ainsi que, plus surprenant, à Saint-Jouin-de-Milly, dans un canton de Cerizay où la liste Rousset a fini à pratiquement 900 voix derrière la liste Calmels… et avec seulement 153 bulletins de plus que la liste frontiste. L'union PS-PRG doit se contenter de la 3e place du podium à Mauléon, avec un misérable 3,33 % à Ulcot et un passable 10,47 % à Saint-Maurice-
la-Fougereuse, en Gâtine, où le 1,85 % fait tache aux Forges, et dans le Val de Thouet, à l'image des 9,67 % à Assais-les-Jumeaux.

La droite devant, mais…

Avec 1.886 voix d'avance sur le tandem PS-PRG mais en tête dans seulement six cantons, l'entente LR-UDI-MoDem a dépassé les 40 % dans 31 communes – une sur dix ! –, assortis de la majorité absolue dans six d'entre elles, avec un étonnant 73,68 % à Pers, pourtant dans le Mellois. Plus classiquement, la droite républicaine a fait la différence dans les cantons de Bressuire, avec 40,86 % des voix à La Chapelle-Gaudin, de Cerizay, avec 44,15 % à Clessé, de Parthenay, avec 45,45 % à Adilly, de Mauléon (son meilleur score cantonal), avec 60 % à Ulcot, de Gâtine, avec 50,94 % à Oroux, et de Mignon et Boutonne, avec 39,58 % à Juillé. A l'opposé, la liste menée dans le département par la Niortaise Christelle Chassagne a fait chou blanc à Crézières (zéro voix !) et a obtenu un calamiteux 9,76 % à La Bataille, du Mellois.
Dimanche soir, Jean-Romée Charbonneau, tête de liste deux-sévrienne, pouvait se féliciter de la « conquête » du Val de Thouet, où le Front national a damé le pion aux deux listes majeures. Ce fut un véritable tir groupé, avec plus de 40 % à Marnes, Saint-Martin-de-Sanzay, Argenton-l'Eglise et Le Chillou et des scores les approchant à Pas-de-Jeu, Pierrefitte, Massais et Assais-les-Jumeaux. Le FN est devenu outsider dans les cantons de Mauléon et de la Gâtine, avec 39,02 % à Pressigny. A l'inverse, il n'a pas recueilli le moindre bulletin à Puihardy et ni atteint 7 % des suffrages à Xaintray, deux communes d'Autize-Egray. Ce match à trois, avec sept autres listes largement distancées, a pourtant connu une exception : Coutières, avec son maire écologiste Nicolas Gamache, tête de liste départementale, a offert à EELV pole position et majorité absolue (cas unique en Poitou-Charentes), avec 50,62 % des voix.

Daniel Dartigues

Régionales dans le Sud-Ouest : Olivier Dartigolles "meurtri mais combatif"

Publié le 08/12/2015 à 08h44 , modifié le 08/12/2015 à 08h52 par

Benoît Lasserre

Éliminé du deuxième tour, le chef de file du Front de gauche ne veut pas baisser les bras

BATS PASCAL

D

ouche froide pour Olivier Dartigolles et le Front de gauche, dimanche soir. Avec 4,85% des voix, la liste n'atteint pas les 5% indispensables pour pouvoir fusionner avec le socialiste Alain Rousset et donc siéger dans la future assemblée d'Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes. D'autant plus froide que les sondages attribuaient ventre 6 et 7% à l'élu palois. Pour lui comme pour d'autres candidats, les sondages se sont donc trompés. "Cela dit, ça ne m'avait pas tourné la tête, dit-il. depuis que j'ai fait campagne aux présidentielles avec Marie-George Buffet, je suis blindé."

Publicité

Sans rancoeur ni amertume, Olivier Dartigolles explique plutôt les raisons de son élimination par la présence de la liste La Vague Citoyenne. " Elle fait plus de 38 000 voix, il m'en manque 3000 pour passer les 5%. Cela dit, si les électeurs ont préféré voter pour cette liste que pour nous, c'est la démocratie et il n'y a rien à dire."

"Je devais m'attendre à un coup comme ça"

Rien à dire, pas tout à fait quand même... Car si Olivier Dartigolles salue le travail et la loyauté de ses partenaires du Parti de gauche, notamment en Limousin, s'il tient à remercier Jean-Luc Mélenchon pour le soutien qu'il lui a apporté et pour le coup de téléphone qu'il lui a passé dimanche soir, Olivier Dartigolles ne se prive pas de rappeler que des membres du Parti de gauche en Gironde étaient parmi les animateurs les plus influents de La Vague Citoyenne. "En me lançant dans la campagne, j'avais été prévenu par des copains girondins que je devais m'attendre à un coup comme ça."

Pas de regrets non plus sur l'alliance qu'il avait proposée aux écologistes et qui ne s'est pas concrétisée. "On avait des thèmes en commun mais les écologistes voulaient avoir leur propre liste. En tout cas, je suis très heureux pour eux qu'ils puissent siéger dans l'hémicycle."

Rousset a "fait le job"

S'il se dit "meurtri" par cet échec et aussi par le paysage politique français au lendemain du premier tour, Olivier Dartigolles n'en garde pas moins le souvenir d'une "magnifique campagne. Je suis surtout déçu pour toutes celles et tous ceux qui se sont impliqués à fond." Qu'Alain Rousset soit en tête ne le surprend pas. " Franchement, il faut dire qu'il a fait une très bonne campagne. Il a fait le job." S'il ne siégera pas à la Région, Olivier Dartigolles promet qu'il restera vigilant sur l'action du futur conseil Régional. "Mais être à l'extérieur, ce n'est pas pareil."

Et pour le deuxième tour ? " On verra. Mon message reste de toute façon le même : faire barrage à la droite et l'extrême-droite."

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans REGIONS
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre