Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 15:32

CUBA 11 millions : le nombre d’habitants, dont les trois quarts vivent en ville et près d’un quart dans la capitale La Havane (2,1 millions). Cuba est la plus vaste des îles des Caraïbes mais la 2ème la plus peuplée après Hispaniola (qui regroupe Haïti et la République dominicaine).
99,8% : le taux d’alphabétisation. Une performance qui s’explique par la politique éducative instaurée depuis la révolution cubaine. L’île compte 67 universités publiques gratuites qui ont accueilli jusqu’à 750.000 étudiants par an, dont 35% en faculté de médecine. Le budget de l’éducation représente près de 10% du PIB cubain.
82,3 milliards de dollars : le PIB cubain en 2014. Cuba est la 1ère économie des Antilles, dirigée par des entreprises publiques ou semi-publiques, comme Habanos S.A, qui exporte chaque année plus de 100 millions de cigares fait main. Le pays est aussi l'un des premiers producteurs de nickel et de sucre. Malgré l’embargo américain qui dure depuis plus de 50 ans, la croissance cubaine reste très honorable (2,7% en 2013 et 1,4% en 2014) et pourrait repartir fortement avec l’ouverture du pays (+4% attendu en 2015).
77,9 ans : l’espérance de vie. Comme pour l’éducation, Cuba a massivement investi dans la santé avec un budget annuel représentant 12% du PIB. Tous les cubains disposent ainsi d'une sécurité sociale. Malgré le manque de médicaments et de matériel médical, le pays est réputé pour la qualité de ses médecins, dont 40.000 travaillent à l’étranger.
3,5 millions : le nombre de touristes l'an dernier. Les visiteurs viennent principalement d’Europe (Allemands, Anglais, Français surtout), d’Amérique Latine ou du Canada (plus d'un million de Canadiens s’y rendent chaque année). Selon les estimations, ce chiffre pourrait doubler avec le retour des touristes américains.
180 millions d'euros : les échanges commerciaux annuels entre Cuba et la France, principalement de produits agricoles et alimentaires (46%). Plusieurs grandes entreprises françaises sont déjà présentes sur l’île, comme Pernod-Ricard qui y produit le rhum Havana Club, dont les exportations ont atteint 4 millions de caisses en 2014. Dans l'énergie, des sociétés françaises comme Total ou Alstom opèrent aussi sur le sol cubain depuis des années.
4,6 milliards de dollars : la dette cubaine que la France a effacée. En décembre dernier, le Club de Paris a accepté de restructurer 16 milliards de dollars de dettes pour lesquelles La Havane avait fait défaut en 1986. Vladimir Poutine avait, lui, annulé en 2014 l’ancienne dette de l’île envers l’URSS, qui représentait plus de 30 milliards de dollars.
4.085 dollars : le montant du chèque versé chaque année par les Etats-Unis pour la base navale de Guantanamo. Le bail de location perpétuelle signé en 1903 stipulait au départ un loyer de « deux mille dollars en monnaie d'or des Etats-Unis », mais il a été relevé à 4.085 dollars en 1934. Fidel Castro et son frère n'ont jamais voulu l'encaisser.
300 : le nombre de réformes mises en place pour ouvrir progressivement cette économie socialiste à planification centralisée. Parmi ces mesures : la privatisation des terres agricoles (2008), l’autorisation des téléphones portables (2008), des ventes de biens immobiliers et d’automobiles (2011), ou encore l’ouverture à internet (2012).
664 : le nombre de Français vivant à Cuba au 31 décembre 2014, selon l’Ambassade de France à La Havane. De son côté, la communauté cubaine en France compterait environ 2.800 personnes. Aux Etats-Unis, les personnes d'origine cubaine étaient 1,7 million en 2010, soit la 3ème population hispanique (derrière les Mexicains et les Porto Ricains).
Sources : Ambassade de France à Cuba,

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans Cuba
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre