Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 06:35

Jean Grellier député PS du Nord-Deux-Sèvres soutien la loi El Khomry, comme il avait soutenu, l'ANI, le CICE, la déchéance de nationalité etc... bref, un véritable député de droite affilié au PS.

Il faut noter que dans le département Madame Gaillarde et Monsieur Bachelay tous deux députés PS ont apposé leur signature pour une motion de censure de gauche. Ils sont parmi les 28 députés socialistes à l'avoir fait. Bravo et merci à eux.


Concernant Jean Grellier, il faut savoir que l'association Pour une démocratie directe qui dénonce la "pratique" de l'acquisition de leur permanence par des députés, pour leur compte personnel, grâce à leur indemnité représentative de frais de frais de mandat (IRFM) l'a recensé comme un "des 24 qui sont sont cités dont le député socialiste des Deux-Sèvres Jean Grellier," qui indique au site d'informations francetvinfo.fr "avoir acheté en 2008 sa permanence grâce à un prêt de l'Assemblée nationale sur dix ans, remboursé à hauteur de 600 euros par mois via son IRFM."

"Je ne sais pas du tout ce que j'en ferai à la fin de mon mandat. Je ne veux pas faire une plus-value ou en profiter", assure-t-il.

D'un montant de 5 770 euros brut mensuels, l'IRFM s'ajoute à la rémunération nette du député et à son enveloppe pour payer ses collaborateurs. Elle fait l'objet de polémiques régulières sur son opacité et son éventuel usage à des fins personnelles, pour des cadeaux ou des voyages.
La présidence de l'Assemblée, le "déontologue" de l'institution et les questeurs - députés chargés de sa gestion - travaillent actuellement à une réforme de l'IRFM pour contrôler son utilisation, selon des sources parlementaires concordantes. Cette réforme doit être présentée en février au bureau de l'Assemblée, sa plus haute instance collégiale.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre