Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 20:33

Les vétos américains aux Nations Unies
en faveur d'Israël depui
s 1973

Juillet 1973, S/10974,
Le vote: 13 en faveur, 1 veto (USA), 1 abstention.
La résolution a déploré fortement l'occupation d'Israël des territoires arabes depuis 1967 , et a exprimé l'inquiétude sérieuse avec le manque des autorités israéliennes de coopération avec l'ONU Représentant Spécial du Secrétaire Général.

Janvier 1976, S/11940,
Le vote: 9 en faveur, 1 veto (USA), 3 abstentions.
La résolution a demandé le retrait israélien des territoires arabes occupés depuis 1967, et a déploré le refus d'Israël pour rendre effectif des résolutions pertinentes de l'ONU. Il a réaffirmé le droit des palestiniens à l'auto-détermination en outre, et le droit de retour pour les réfugiés palestiniens.

Mars 1976, S/12022,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
Dans l'avant-projet, le conseil de sécurité a exprimé sa profonde inquiétude sur les mesures israéliennes de changer le caractère des territoires occupés, en particulier Jérusalem, l'établissement de règlements israéliens, violations des droits de l'homme, et a demandé une fin de tel mesure.

Juin 1976, S/12119,
Le vote: 10 en faveur, 1 veto (USA), 4 abstentions.
La résolution a affirmé le droit des palestiniens à l'auto-détermination, le droit de retour, et le droit à indépendance nationale.

Avril 1980, S/13911,
Le vote: 10 en faveur, 1 veto (USA), 4 abstentions.
La résolution a affirmé le droit palestinien d'établir un état indépendant, le droit de retour ou compensation pour perte de propriété pour réfugiés qui ne souhaitent pas revenir, et retrait israélien des territoires arabes occupés depuis 1967.

Avril 1982, S/14943,
Le vote: 13 en faveur, 1 veto (USA), 1 abstention.
Dans l'avant-projet, le conseil de sécurité a dénoncé l'intervention israélienne avec gouvernement local dans la Bande Ouest, et ses violations des droits et libertés de la population dans la Banque Ouest et la bande de Gaza. La résolution a fait appel à Israël pour terminer toutes les activités en infraction en outre de la Quatrième Convention de Genève.

Avril 1982, S/14985,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
L'avant-projet a condamné la fusillade à Haram Al - Sharif 11 avril, 1982, fortement et a fait appel à Israël observer et appliquer les vivres de l'En avant Convention de Genève, et autres lois internationales.

Juin 1982, S/15185,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
L'avant-projet de la résolution a condamné le non-respect israélien avec les résolutions 508 et 509, a conseillé vivement aux partis de se conformer avec Convention de la Haye de 1907, et a répété les demandes du conseil de sécurité de retrait israélien de Liban.

Juin 1982, S/15255/Rev. 2
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a demandé le retrait immédiat d'Israélien et forces palestiniennes de régions dans et autour de Beyrouth, et que les partis se conformeraient avec résolution 508. Il a demandé en outre que le Secrétaire Général placerait des observateurs militaires de l'ONU pour surveiller le cessez-le-feu et le désengagement dans et autour de Beyrouth, et que le Secrétaire Général ferait des propositions pour l'installation d'une force ONU pour prendre des positions à côté de la force de l'interposition libanaise.

Août 1982, S/15347/Rev. 1
Le vote: 11 en faveur, 1 veto (USA), 3 abstentions.
La résolution a condamné l'Israël pour ne rendre pas effectif de résolutions 516 et 517, demandé leur mise en oeuvre immédiate, fortement et a décidé que tous les états membres de l' ONU s'abstiendraient de fournir à Israël des armes ou autre aide militaire jusqu'au retrait israélien de territoire libanais.

Août 1983, S/15895,
Le vote: 13 en faveur, 1 veto (USA), 1 abstention.
La résolution fait appel à Israël pour cesser l'établissement de nouveaux règlements dans les territoires arabes occupé depuis 1967, démanteler des règlements existants, et adhérer à la Convention de Genève relatif à la Protection de Personnes Civiles dans Time de Guerre. La résolution a repoussé expulsions israéliennes et transferts de civils palestiniens en outre, et a condamné des attaques contre la population civile arabe. Le conseil de sécurité a aussi fait appel à autres états pour s'abstenir d'Israël donnant toute assistance en rapport avec les règlements, et énoncé son intention d'examiner des façons de fixer la mise en oeuvre de la résolution, dans l'événement de non-respect israélien,

Septembre 1985, S/17459,
Le vote: 10 en faveur, 1 veto (USA), 4 abstentions.
L'avant-projet de la résolution a déploré les mesures répressives appliquées par les autorités israéliennes contre la population palestinienne dans les territoires occupés, et a fait appel à Israël pour cesser l'usage de mesures répressives immédiatement, y compris l'usage des couvre-feu, les expulsions, et les détentions.

Janvier 1986, S/17769,
Le vote: 13 en faveur, 1 veto (USA), 1 abstention.
La résolution a déploré le refus israélien pour appliquer les résolutions du conseil de sécurité plus tôt fortement, et a fait appel à Israël pour se conformer avec ces résolutions, aussi bien que les normes de loi internationale qui gouvernent l'occupation militaire telle que la Quatrième Convention de Genève. Le conseil de sécurité a aussi exprimé l'inquiétude profonde avec violations de la sainteté du Haram Al - Sharif, et avec mesures israéliennes visées changer le caractère des territoires occupés, y compris Jérusalem.

Janvier 1988, S/19466,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution fait appel à Israël pour accepter l'application de la Convention de Genève relatif à la Protection de Personnes Civiles en temps de Guerre aux territoires a occupé depuis 1967, et conformer à la Convention. La résolution a fait appel à Israël pour s'abstenir de pratiques qui violent les droits de l'homme des gens palestiniens de plus.

Avril 1988, S/19780,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a exprimé sa sérieuse inquiétude de l'usage israélien de punition collective, y compris démolitions de maison. Il a condamné les pratiques utilisées par les autorités israéliennes qui violent les droits de l'homme des Gens palestiniens, surtout le meurtre et blesser de civils palestiniens vulnérables par l'armée israélienne. Fait appel à Israël pour appliquer la Quatrième Convention de Genève, et lui a conseillé vivement de cesser d'expulser des Palestiniens.

Février 1989, S/20463,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a déploré la persistance israélienne de violer les droits de l'homme des gens palestiniens, en particulier la fusillade de civils palestiniens, y compris enfants, fortement. Il a aussi déploré le mépris d'Israël de décisions du conseil de sécurité, et a fait appel à Israël pour agir conformément à la Quatrième Convention de Genève et résolutions pertinentes du conseil de sécurité.

Juin 1989, S/20677,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a déploré les violations des droits de l'homme des gens palestiniens, a demandé que l'Israël s'abstiendrait d'expulser des civils palestiniens pour les territoires occupés, et qu'il assurerait déjà le retour sûr de ceux expulsé. Il a aussi fait appel à Israël pour se conformer avec la Quatrième Convention de Genève, et a demandé que le Secrétaire General donnerait des recommandations sur mesures qui garantissent l'acquiescement avec la Convention, et la protection de civils palestiniens dans les territoires occupés.

Novembre 1989, S/20945/Rev. 1
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a déploré les violations israéliennes des droits de l'homme des gens palestiniens, y compris le siège de villes, fouiller de maisons, et confiscation de propriété. Il a fait appel à Israël endurer à la Quatrième Convention de Genève, soulever le siège, et rendre la propriété confisquée à ses propriétaires. La résolution a demandé que le Secrétaire General conduirait écoute sur place de la situation dans les territoires occupés.

Mai 1990, S/21326,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution de l'avant-projet a essayé d'établir un ordre pour examiner la situation été en rapport avec les politiques israéliennes et les entraînements dans les territoires occupés, y compris Jérusalem.

Mai 1995, S/1995/394,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a confirmé que l'expropriation israélienne de terre palestinienne à Jérusalem De l'est était invalide, et a fait appel à Israël pour s'abstenir de telles actions. Il a aussi exprimé son support pour le processus de la paix De l'est Central et a conseillé vivement aux partis d'adhérer à l'accord a consenti sur.

Mars 1997, S/1997/199,
Le vote: 14 en faveur, 1 veto (USA).
La résolution a exprimé l'inquiétude profonde avec les plans israéliens de construire de nouveaux règlements à Jérusalem De l'est, et a fait appel à Israël cesser de mesures, y compris le bâtiment de règlements qui anticiperaient les dernières négociations du statut. La résolution a encore une fois fait appel à Israël pour se conformer aux vivres de la Convention de Genève.

Mars 1997, S/1997/241,
Le vote: 13 en faveur, 1 veto (USA), 1 abstention.
La résolution a demandé une fin à la construction israélienne de l'Abu Jabal règlement Ghneim à Jérusalem De l'est, et à toutes les autres mesures en rapport avec les règlements dans les territoires occupés.

Mars 2001, S/2001/270,
Le vote: 9 en faveur, 1 veto (USA), 4 abstentions.
La résolution a demandé un arrêt total et immédiat de tous les actes de violence, provocation, et punition collective, aussi bien qu'une cessation complète d'activités du règlement israéliennes, et une fin des fermetures des territoires occupés. La résolution a demandé la mise en oeuvre du Sharm El Cheikh accord en outre, et a exprimé la bonne volonté du conseil de sécurité se mettre en haut mécanismes à protéger les civils palestiniens, y compris l'établissement d'une ONU observateur force.

Décembre 2001, S/2001/1199,
Le vote: 12 en faveur, 1 veto (USA) 2 abstentions.
Dans la résolution, le conseil de sécurité a condamné tous les actes de terreur, d'exécutions extrajudicières, d'usage excessif de la force et la destruction de propriétés, et a demandé une fin de tous les actes de violence, destruction et provocation. La résolution a fait appel aux partis pour reprendre des négociations, et rendre effectif les recommandations du Rapport Mitchell. Il a aussi encouragé l'établissement d'un appareil de l'écoute pour la mise en oeuvre susmentionnée.

11 novembre 2006
Les Etats-Unis ont opposé leur veto, samedi au Conseil de sécurité de l'ONU, à un projet de résolution arabe condamnant les opérations militaires d'Israël dans la bande de Gaza, ainsi que les tirs de roquettes palestiniens sur Israël.
Le projet, déposé par le Qatar au nom du groupe arabe, a recueilli 10 voix pour et une contre -celle des Etats-Unis-, avec quatre abstentions, a indiqué le président du Conseil, l'ambassadeur du Pérou à l'ONU, Jorge Voto-Bernales. La voix contre étant celle d'un membre permanent du Conseil doté du droit de veto, la résolution a été rejetée.
Danemark, Grande-Bretagne, Japon et Slovaquie se sont abstenus.

4 janvier 2009
Bande de Gaza: les Etats-Unis bloquent une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU.
Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont reconnu la nécessité d'arrêter les hostilités dans la bande de Gaza où Israël avait lancé une offensive terrestre samedi soir, mais les États-Unis ont bloqué l'adoption d'un texte en ce sens proposé par la Libye, selon une source diplomatique à l'ONU.
"Les Américains se sont opposés à l'adoption d'un communiqué de presse du président du Conseil pour les raisons inconnues tout en approuvant le contenu du texte" lors de consultations à huis clos qui ont duré quatre heures, selon la source diplomatique.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans INTERNATIONAL Israël - Palestine
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre