Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 13:30
Après quelques contacts dans mon entourage, l'angoisse monte. Je relève que le vote Marine Le Pen n'est pas considéré comme un danger mais plutôt comme une réponse à l'incurie e "tous les autres" et qu'il faut bien essayé, "ça ne sera pas pire' et puis "si ça va pas on changera encore" Le vote pour Macron est bien identifié pour ce qu'il est, un vote pour plus d'injustice et un vote pour le candidat du système et des banquiers.
Je crains vraiment pour le 7 mai prochain s'il n'y a pas un sursaut citoyen et républicain.
Les mots d'ordre de voter blancs ou d'abstention, comme condamnation des deux candidats emportent l'adhésion des plus jeunes qui veulent bousculer "l'etablishment".
Le vote Macron pour combattre pratiquement et efficacement le FN n'est pas vraiment entendu.
Les dirigeants politiques de gauche, les républicains, les démocrates doivent prendre la mesure du danger, et se conduire en responsables. Le candidat Macron, qui postule à la Présidence doit se montrer à la hauteur de la tâche. Macron n'est pas Chirac. Ses conseillers, les forces sociales et politiques qui l'entourent, porteraient une immense responsabilité dans l'avènement d'une période noire dans notre pays et en Europe. Notre parti Communiste doit prendre rapidement de bonnes initiatives, adaptées à la gravité de la situation, ainsi que tous les hommes et femmes de bonne volonté conscients du réel danger. Il n'est pas encore trop tard.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES ELECTIONS PCF THOUARSAIS
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre