Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 01:09

le 16 juin 2012

 

> Copie à :
> Objet : tr: Fw: Position du Front de Gauche dans la 3ème après le 1er tour de l'élection législative
>
> Ci-joint le compte rendu d'une assemblée citoyenne qui se veut apolitique comme l'a prétendu son candidat  à 3,19%, ( bien que sous la coupe de JP GAY) ce qui porte à rire beaucoup de gens.....

 

.Dans le premier paragraphe ils sont déçu sans se remettre en cause, le choix des candidats, ( seul ERIC a fait un bon score sur son bureau de vote),  la campagne menée ne l'a pas été sur le terrain  laissant  place libre au FN  qui passe de 1,93 % à 7,41 % ( soit + 5,48 points)  pendant que le F.D.G où GAY était candidat en 2007 n'a progressé que de 0,84 %.......

Si MELENCHON a obtenu 10,24 % aux présidentielles sur la circonscription le résultat aux législatives est divisé par plus de 3. Le choix  des candidats y est sans doute pour quelque chose: Thibault LALU qui se présente à des élections politiques et qui se réjouit d'être non encarté, que vient-il faire au F.D.G qui par définition est le rassemblement de partis politiques.....

 

Rien ne lui interdisait de se présenter seul, ou était t- il un leurre, j'ai mon opinion à ce sujet......

 

Eric ROUSSELIERE, lui aussi prône le même apolitisme, bien que encarté à la FASE dont il est le trésorier......La fédé a tout fait pour satisfaire la FASE et son camarade Jp GAY, voila le résultat. Des assemblées citoyennes où ils ont prêché la bonne parole à eux-mêmes en comité restreint de moins de 40 personnes, pas de porte à porte, pas de contact massif avec les salariés à l'entreprise, peu d'action pour convaincre le prolo que le SMIC à 1700€ c'était possible, ainsi que la retraite à 60 ans. et comment on se proposait de financer tout cela, rien pour combattre le FN. ETC........

 

Tout ceci a été cautionné par la fédé, le Conseil  Départemental qui a validé ces choix avec" une expérience unique en FRANCE". On en mesure aujourd'hui la stupidité......puisqu'il n'y pas la moindre autocritique de GAY, au contraire il s'en prend aux autres. Dans le second paragraphe, il s'insurge contre le transfert de l'hopital, pourtant pendant les cantonales nous avions (la section Thouarsaise du PCF) organisé un débat sur ce sujet, personne de la FASE, ni JEANNINE ni ELIE que des membres du comité de défense de l'hôpital, quelques socialistes et personnels hôspitaliers. Il faut noterque Ph COCHARD membre de la FASE et de la  la CGT a opté pour le transfert à Faye l'Abbesse....

 

Idem pour la porcherie, où seul, en tant que Parti les communistes ont tracté au nom du PCF contre ce projet, avec plusieurs articles dans la presse, jamais vu la FASE ni d'autres communistes que nous-mêmes. Bien sûr GRELLIER a voté le traité de Lisbonne, mais ce n'est pas ce type d'argument qui à lui seul peut convaincre le prolo,mais c'est de prendre en compte leurs souffrances au travail dans la vie en respectant leurs contradictions,leurs idées reçues, et c'est sur le terrain qu'il faut être.

En n'appelant pas à voter socialiste au second c'est leur faire une injure. A NIORT NATHALIE SEGUIN dès 11 juin écrivait dans la NR: J'apelle à voter Geneviève GAILLARD sans réserve,  pourtant elle aussi était la candidate communiste du F.D.G...... 

Ici, il faut une assemblée de fantoches pour valider l'amertume du gourou avec bien sûr la bénédiction decertains  communistes. Le candidat ne dit mot...... L'assemblée citoyenne a dû arréter sa marche, le chef  est en vacances jusqu'au 12 septembre, le F.D.G aussi sans doute.....

 

Pour la petite histoire voici la partie principale du communiqué de presse  du porte parole de la FASE  juste après le premier tour des cantonnales en 2011: "Comme on pouvait malheureusement le prévoir, en faisant fi de l'accord départemental unitaire entre PC,PG,NPA et FASE, le refus d'ouverture et d'unité du responsable communiste local n'a pas permis d'atteindre le score à deux chiffres pourtant ouvertement espéré par les candidats du F.D.G du département. Avec des candidats unitaires de la gauche de la gauche, on aurait pu diminuer le nombre des abstentionnistes, dépasser les 10 % sur Thouars 1." Pour compléter je doit préciser  que la FASE et certains communistes les ont suivi, que la candidate J ZEEKAFF en 2004 plafonnait à 3,75 % (avec seulement 31,21 % d'abstention). J'obtiens 8,41 %, et la FASE critique à tour de bras, la Fédé par son silence cautionne....Le rôle  d'une fédération et d'un secrétaire fédéral n'est-il pas de fédérer ses membres avant tout, et non de les marginaliser, voir les exclure ?.

 

Je reste à la disposition de tous, et vous connaissez mon Email.

 

Cordialement E LEVINDRE

 

Voici, ci dessous, le texte signé (indûment) au nom du Front de gauche par Jean-Pierre GAY (FASE) autoproclamé porte-parole du FDG, émanant de la réunion d'une assemblée citoyenne à Noiterre le 12 juin 2012.

 

 

3ème circonscription des Deux-Sèvres


Election législative des 10 et 17 juin 2012


Trop de désaccords avec Jean Grellier


En votant majoritairement François Hollande le 6 mai, 34500 électeurs de notre circonscription souhaitaient « le changement ». Plus de 6000 d'entre eux, en portant leur voix au tour précédent sur Jean-Luc Mélenchon, demandaient une véritable alternative politique.


Nous sommes évidemment déçus que Thibaut Lalu et Eric Rousselière qui, sous les couleurs du Front de Gauche, portaient seuls la perspective d'un réel changement, n'aient obtenu que 1600 voix lors du 1er tour de l'élection législative (merci à ces 1600 électeurs de leur soutien).

Nous sommes aussi inquiets que 40 % des inscrits (soit 34000 personnes) aient boudé les urnes dimanche et que les autres aient largement porté leurs suffrages sur les deux candidats préalablement plébiscités par les médias.

Alors que cette élection avait un enjeu national, Jean Grellier et Philippe Mouiller ont fait principalement une campagne de territoire et ont avancé des propositions très proches sinon identiques sur nombre de dossiers locaux ; à eux deux ils obtiennent 41000 voix sur les 50000 exprimées !


Devons-nous en déduire qu'une majorité des habitants du nord Deux-Sèvres souhaitent que leur hôpital soit transféré sur un site unique à Faye-l'Abbesse ou que l'on construise -au nom sans doute de la libre entreprise- une porcherie industrielle à Luzay ? Ou encore qu'ils exigent une 4- voies entre Bressuire et Parthenay sans en mesurer les conséquences écologiques et se contenteront d'un train touristique au départ de Thouars ? Devons-nous penser qu'ils ne
s'inquiètent guère du probable et rapide dépôt de bilan de Heuliez SAS et Mia-Electric, entreprises que Jean Grellier avait pourtant qualifiées d'« exemple français » dans un ouvrage à la gloire de son action ? Devons-nous imaginer qu'ils ne se préoccupent pas davantage de la mise en oeuvre de la transition écologique de l'agriculture, que nous étions seuls à proposer ?


Nous ne le pensons pas mais force nous est de constater que dimanche soir Jean Grellier a appelé à la mobilisation des abstentionnistes pour assurer sa réélection, se gardant bien de solliciter les voix du Front de Gauche ! En 2008 il a voté avec la droite le traité de Lisbonne, au mépris du vote majoritaire des Français au référendum sur le TCE ; tout récemment il a laissé adopter le mécanisme européen de stabilité. Que fera-t-il lors du prochain traité européen (règle d'or austéritaire) ? Appellera-t-il à un référendum comme nous le souhaitons ? Nous sommes enclins à penser que non.


Les propositions du parti socialiste et de son candidat s'opposent pour la plupart aux nôtres ; c'est pourquoi, et parce que la victoire de Jean Grellier est très probable dimanche prochain, le Front de Gauche nord Deux-Sèvres laisse ses électeurs libres de leur vote.


Le combat du Front de Gauche pour une véritable alternative politique à gauche se poursuivra dans les semaines et les mois à venir avec la participation de toutes celles et ceux qui le souhaiteront.


Ce texte a été adopté après débat par l'assemblée citoyenne du Front de Gauche nord Deux-Sèvres, réunie à Noirterre le 12 juin 2012.

 

__________________________________________________________________________________________________

 

Commentaire de Bruno Fornaciari

Comme le reconnaît l'auteur du texte, les candidats (improprement labellisés Front de gauche) Lalu et Rousselière ont perdu 4400 voix sur le score Mélenchon à la Présidentielle. Et l'on comprend leur déceprtion. L'on aurait pu s'attendre à une première analyse de la campagne électorale, de l'activité, du contenu et de la fréquentation des assemblées citoyennes. Un premier bilan aurait pu aussi intégrer la réflexion selon laquelle les désaccords de fond avec les communistes sur la nature du Front de Gauche, la stratégie déployée par les assemblées citoyennes et leur porte-paroles ou animateur autoproclamés Jean-Pierre Gay et Elie maudet , sur  les désaccords sur les candidatures qui auraient dues être communes et conformes à l'accord national signé par les Partis composant le Front de gauche,  sur le fond et la forme de la campagne électorale qui ont entraîné l'absence de mobilisation des communistes,  ont pesé sur les résultats qui traduisent  un certain désintérêt de l'électorat qui s'était porté sur le candidat du Front de gauche à la présidentielle.

 

Au lieu  d'une réflexion introspective, Jean-Pierre Gay et les assemblées citoyennes "dégainent". Et arrosent de leurs critiques ceux qui se réclament de  François Hollande (celui pour lequel ils n'ont pas appelé à voter pour le 2e tour face à Sarkozy, mais seulement à battre le candidat de droite), et refusent, cette fois-ci, d'appeler à voter pour le candidat de gauche Jean Grellier que le suffrage universel a placé en tête au premier tour dans notre 3e circonscription, et battre la droite..

 

Cette position sectaire de repli de quelques-uns, attribuée frauduleusement au Front de gauche, alors  que ce n'est pas la position du Front de gauche, qui comme on le sait a appelé partout à reporter les suffrages sur le candidat pacé en t^te de la gauche, a été réprouvée par les communistes de la section Thouarsaise. Celle-ci a elle-même remis un communiqué  à "la Nouvelle république" sur sa position,communiqué publié sur ce même blog et Facebook,  appelant sans ambiguïté ni reserve à voter pour le PS et battre la droite. Nous inscrivons cette position dans la volonté d'agir pour réussir le changement espéré majoritairement par notre peuple.

 

Il est navrant de constater que Jean-Pierre Gay, comme à son habitude pourrait-on dire, prend ses désirs pour des réalités et n'hésite pas à usurper le label front de gauche pour faire valoir une politique et une position personnelles, plus proche de celle du NPA que de celle du Front de gauche, dont il vient de disloquer l'organisation et diviser ses membres. Son action et son sens en sont discréditées. Il va falloir reconstruire.

 

Qu'ils parte en vacances, comme il l'annonce, lui fera le plus grand bien pour retrouver ses esprits.

 

Pour ma part, je continuerai, au sein de mon parti (PCF) et dans le cadre d'un Front de gauche reconstitué et réhabilité, à déployer les idées, les propositions et les actions indispensables auxquelles les travailleurs,(euses), les citoyen(ne)s sont invités à participer pour réussir le changement.

 

Chacun le constate, le Parti Communiste, par le sérieux de ses positions, la justesse de ses propositions et de  son action, son expérience et la valeur de ses militants, son ouverture aux autres et la force de ses convictions, s'avère un précieux atout pour  le Front de gauche et la gauche toute entière.  C'est tout le sens que les 10 députés Front de gauche qui viennent d'être élus et qui formeront un groupe à l'assemblée nationale s'efforceront de faire vivre relayé par les forces sociales et intellectuelles intéressées par des progrès sociaux, économiqies et sociétaux, dans cette assemblée dominée par le Parti Socialiste majoritaire à lui seul.

 

Les candidats du Front de Gauche et du PCF en particulier,en progressant de plus de 500 000 voix et  leur poucentage passant de 4,25% à près de 7% perdent, malgré cela, 9 députés. Les institutions, accentuées par  l'inversion du calendrier électoral  qui fait de la seule élection présidentielle la référence politique en renforçant la bi-polarisation et en minorant la représentation démocratique pluraliste des citoyens, révèlent une anomalie que le rétablissement du scrutin à la proportionnelle pourrait corriger.

 

Je lance un appel aux communistes pour qu'ils se mobilisent, pour qu'ils débattent de la politique de leur Parti, pour qu'ils se rassemblent et fasse vivre la démocratie et la fraternité en son sein, pour que la diversité des analyses, des expériences, des positions, participent du patrimoine commun dont nous pouvons être fiers. Et au non communistes, à rejoindre ce Parti, pour lui apporter du sang neuf et le renforcer pour mieux encore être le Parti communiste moderne et révolutionnaire qu'il doit être pour être utile à notre peuple.

 

 

SAINT-VARENT le 18 juin 2012

 

-

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF-FRONT DE GAUCHE
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre