Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 20:28

 

 

                             JUSTICE SOCIALE

                                 LA VERITE SUR LES SONDAGE EN FAVEUR DE LE PEN

Certains

Certains responsables politiques tentent de minimiser les sondages sur l'influence électorale du FN. I

ls veulent cacher leur responsabilité dans son évolution.

C'est l'injustice qui conduit à des votes de colères aveugles et sans issues. L'indignation et la révolte sont justifiées. La gauche doit faire la différence sur cette question de la justice sociale et retrouver la confiance des ouvriers et des salariés de notre pays. C'est l'ambition du FRONT DE GAUCHE.

Sarkozy, c’est une politique injuste. En voici deux exemples

INJUSTE  la réforme des retraites puisque se sont les salariés qui payent alors que les revenus financiers sont épargné. Elle est de plus inefficace car les financements, comme les niveaux de pensions ne sont pas garantis.

INJUSTE la réforme de la fiscalité en préparation puisque le gouvernement envisage de supprimer l’ISF – impôt sur la fortune – pour « compenser » la perte de recettes occasionnée par la suppression – juste – du bouclier fiscal. Ce sont toujours les mêmes qui sont « compensés » : les riches. Mais 8 millions de salariés gagnent moins de 950 euros par mois, et si leur conjointe ou conjoint a un petit salaire, ils payent l’impôt !

Résultat des pressions de l’Europe qui veut harmoniser l’âge de départ à la retraite – 62, 65 ou 67 ans, un vrai scandale – ou les systèmes fiscaux Allemand et Français – pour favoriser les grandes fortunes. Ils disent ensemble : moins d’impôts pour les riches, plus de TVA pour tout le monde !

LE FN, C'EST SARKOZY EN PIRE

Marine Le Pen vient de donner l'ordre à ses sbires d'effacer de son site internet toutes les propositions des présidentielles de son père. Pourquoi ? Dans le domaine économique et social comme pour la sécurité et l'immigration, elles correspondent exactement à celles que la droite met en place. Le FN s'est repeint avec des couleurs sociales et se veut fréquentable. Mais où était le FN pendant le mouvement sur les retraites ? dans la bataille pour les services publics, contre la privatisation de La Poste, contre la Porcherie, pour l'hôpital public, pour la formation des jeunes, le logement social, pour une bonne utilisation de l'argent, pour la limitation des profits spéculatifs, pour de bons salaires, pour le soutien aux luttes des salariés etc., etc... Si la façade est ravalée, l'immeuble reste pourri. Ne vous laissez pas abuser.

UNE GAUCHE DIGNE DE CE NOM DOIT INVERSER LA TENDANCE ACTUELLE

La gauche, doit situer son projet là où sont les exigences populaires. Quand un mouvement social allant jusqu'à rassembler 7 millions de personnes exige le maintien de la retraite à 60 ans à taux plein et la taxation des revenus financiers, la gauche ne peut pas répondre en termes de "contraintes" et tergiverser.

Plutôt que de suivre l'air libéral du temps, la gauche DOIT s'unir autour de propositions fortes. Par exemple, il faut avoir le courage de taxer les fortunes financières, mettre à contribution les profits boursiers et réviser l’impôt en lui donnant la progressivité suffisante en exonérant les bas revenus.

Le crédit doit être réorienté vers les dépenses utiles de développement humain durable : les revenus salariaux, la qualification, la recherche, la relocalisation d’une industrie non polluante, innovante au service des besoins.

Ce sont les orientations du FRONT DE GAUCHE.

Avec le matraquage médiatique,des sondages en particulier ces temps-ci, ils veulent confisquer aux électeurs leur liberté de choix. Ils tentent de choisir pour nous les candidats. A droite, comme à gauche, Sarkozy ou DSK et LE PEN en embuscade. Les propositions, les élus et dirigeants communistes sont "ignorés" par les médias que possèdent les grands groupes financiers (Lagardère, Bouygues, Bolloré) proches du pouvoir, tout comme les médias audiovisuels publics.

Sarkozy a une grande responsabilité dans la progression du FN

Il n’a pas tenu les promesses du « gagner plus » et s’est dévoué au service des actionnaires et de la bande du "Fouquets". Il s'est acoquiné avec les grands possédants de la finance. Au lieu de répondre aux urgences sociales et humaines, il a repris le fonds de commerce sécuritaire, anti-immigrés et diviseur du FN. A force d'en banaliser les idées, il a banalisé le FN. Sa politique est un affront permanent à notre peuple, à son intelligence, à son histoire. Le gouvernement sait que sa politique fait monter la colère et les angoisses populaires. Alors, l’arme qu'il lui reste, c’est la division des Français, d’où cet abject débat sur l’islam.

La gauche a sa responsabilité aussi dans cette intention de vote extrême et protestataire. Elle doit y répondre par des propositions et engagements précis

Depuis des années elle ne propose pas d’alternative crédible. Le Parti socialiste donne le spectacle de la division interne. Les propos contradictoires de ses dirigeants sur la durée du travail, la retraite, la réduction des dépenses publiques ou son renoncement à combattre l’Europe libérale jettent le trouble et donne le sentiment qu’on ne peut pas faire autrement.

Le Front de Gauche a été créé pour redonner de l’espoir à Gauche.

Donnez-lui en la force !

Il y a du doute, de la désespérance, mais il y a aussi et surtout beaucoup de luttes, de résistances, de solidarités, de prises de conscience. La jeunesse est formidable, combative, les syndicalistes courageux face à un patronat arrogant. Notre pays regorge d’énergies sociales et politiques progressistes incroyables, et ce sont ces forces qui ont usé Sarkozy, pas le FN.

 

Le Front de Gauche s’adresse à celles et ceux qui veulent une véritable rupture avec les politiques libérales et sociales-libérales menées toutes ces dernières années. Il leur propose de travailler ensemble à cet objectif. Il ne se replie pas dans une opposition systématique et stérile. Il s’efforce de créer les conditions d’une majorité de gauche gouvernant autrement.

 

  Loin des votes de résignation, soutenons l’espoir

soutenons un VOTE DE GAUCHE qui n’a pas peur d’affirmer ses CONVICTIONS

 

VOTEZ BRUNO FORNACIARI

et sandrine SALAUN

 PCF/FRONT DE GAUCHE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans CANTONALES 2011
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre