Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 06:21

Médias - le 29 Juin 2011

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier enfin libres

Dix-huit mois après leur enlèvement en Afghanistan, les deux otages et leurs accompagnateurs ont été libérés, a fait savoir France 3 ce mercredi.

"Hervé et Stéphane sont libres!" Reporters sans frontières a lancé la nouvelle sur Twitter ce mardi à 15 heures. Une information confirmée par France 3 et par l'Elysée : dix-huit mois après leur enlèvement en Afghanistan, les deux journalistes français et leurs accompagnateurs ont été libérés.

Les ex-otages arriveront jeudi matin à Villacoublay, dans les Yvelines, précise la compagne d'Hervé Ghesquière. "On m'a dit qu'ils allaient arriver à Kaboul. J'attends un appel d'Hervé. Je ne sais rien de leur état d'esprit", ajoute Béatrice Coulon. "C'est merveilleux", a quant à elle réagi Arlette Taponier, la mère de Stéphane Taponier.

"On peut vous dire la vérité maintenant, nous on le savait,  deux accompagnateurs étaient déjà partis et on ne l’a jamais dit pour garder ce secret, donc il n’y avait plus qu’un accompagnateur, qui est lui aussi libéré", explique la journaliste de France 3 Elise Lucet à BFMTV. "On savait que depuis quelques heures une opération était en cour mais elle aurait pu capoter comme les autres. Celle-ci n’a pas capoté,  ils sont libres, c’est formidable". 

Joint au téléphone par France 3, le frère de Stéphane Taponnier, Thierry, confirme avoir été averti lui aussi de l'arrivée des otages en provenance de Kaboul demain jeudi "vers 8 heures à Villacoublay". "C'est un choc", a-t-il déclaré . "L'apprendre d'un coup, j'ai du mal à en parler", "Bien évidemment je vais de suite me rendre à Paris, pour être là, lui dire qu'on a pensé à lui, qu'on a toujours été là avec les copains. C'est une grande joie".

Les journalistes de France 3 sont "depuis quelques heures entre les mains des forces françaises" sur la base de Tagab, a annoncé plus tôt François Fillon à l'Assemblée nationale. "Nos deux otages sont en bonne santé et ils seront dans quelques heures sur le sol français", a précisé le Premier ministre. "Nous attendions pour l'annoncer que les familles aient été directement informées".

"Soudain et surréaliste"

Pour Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières, "c'est soudain et surréaliste d'apprendre une telle nouvelle alors que nous étions rassemblés pour les un et demi de leur captivité, c'est une immense joie pour leurs famille et leur proches." Une manifestation avait été organisée ce mercredi par le comité de soutien des deux otages pour marquer leur dix-huitième mois de détention.

La nouvelle représente "une très grande joie et un immense soulagement", a pour sa part réagi Alain Juppé. "Mes premières pensées vont vers nos deux compatriotes qui viennent de traverser une très longue épreuve", ajoute le ministre des Affaires étrangères. "Pendant tout ce temps nous n'avons jamais cessé d'agir pour obtenir leur libération".

"Le président de la République se réjouit de la libération de nos deux compatriotes Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière, ainsi que de leur interprète Reza Din", salue de son côté l'Elysée.

Peu auparavant, le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer avait fait l'annonce de cette libération, usant néanmoins du conditionel en séance dans l'hémicycle. L'annonce avait provoqué les applaudissements de tous les députés et du banc des ministres debout.

Journalistes à France 3, Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs ont été enlevés le 30 décembre 2009 en Afghanistan, alors qu'ils enquêtaient pour le magazine "Pièces à conviction".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEDIAS et PLURALISME
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre