Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 10:38

 Selon un rapport parlementaire, des grands groupes y auraient la part belle.  Candidat à la candidature, tout en ne l’étant pas vraiment mais quand même un peu. Nicolas Hulot est désormais exposé. Au point que deux députés, l’un UMP, Jean-Marie Sermier, l’autre PS, Geneviève Gaillard, lui cherchent des noises. Il ne serait pas très net sur la qualité des sponsors de sa Fondation Nicolas Hulot. Dans un rapport parlementaire, les deux députés émettent des réserves sur le soutien qu’apportent en particulier L’Oréal, Veolia, EDF ou TF1, à ladite Fondation. Selon eux, les rapports entre ces groupes et Nicolas Hulot sont « problématiques », les fondations écologistes devant être « irréprochables ». Il en est ainsi, estiment les rapporteurs, des liens entre EDF et l’énergie nucléaire, Nicolas Hulot étant en ce domaine « très mesuré ». « Tout est légal mais on est un peu circonspects », expliquent les députés. La Fondation Nicolas Hulot a aussitôt dénoncé les « contrevérités » du rapport, qui est, selon elle, « légitime, mais introduit une suspicion qui nous semble, elle, totalement illégitime ». Et de noter que « la position de Nicolas Hulot dans le pacte écologique sur le nucléaire – en particulier sur l’EPR – est très loin du copier-coller de celle d’EDF ». Par ailleurs, la Fondation fait valoir que trois entreprises figurent parmi les onze membres du conseil d’administration et que personne n’a le droit de veto.   

D. B.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre