Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 09:18

C’est un rejet massif, à plus de 70%, du projet de réforme portant de 63 à 65 ans l'âge légal de la retraite. Et ce malgré la menace du gouvernement de centre-gauche de devoir se lancer dans une lourde politique d’austérité en cas de victoire du « non ».

Si la participation n’a pas été massive, avec seulement 41% de votants, le score s’annonce sans appel : 72,17% des voix contre la réforme et 27,83% pour. Le gouvernement s’était pourtant mobilisé.  Le gouverneur de la Banque centrale slovène avait lui aussi appelé la population à voter "oui", mettant en garde la population, car un "non" à la réforme pourrait mettre en péril les notes de crédit de la Slovénie, faire donc grimper le coût du crédit, nuire à la compétitivité et à la croissance économique. La note de crédit de la Slovénie est pour l'instant de AA chez les agences de notation S&P et Fitch et de Aa2 chez Moody's.

Même son de cloche chez le Premier ministre, qui devait néanmoins s’attendre à ce résultat, puisqu’il avait préalablement exclu de démissionner en cas de rejet de sa réforme. Il avait lancé à la télévision publique ce vibrant appel, faisant par là allusion à la Grèce ou à l’Irlande, la Slovénie étant dans la zone Euro depuis 2004 : "Jusqu'à dimanche, nous sommes encore maîtres de notre destin. Mais, si nous ne soutenons pas cette réforme, les finances publiques peuvent s'effondrer et alors les maîtres de notre destinée seront les Etats qui nous prêteront de l'argent ".
Reste aux Slovènes de rester aussi soudés contre les réformes d'austérité qui risquent de s'abattre sur ce petit pays de 2 millions d’habitants.

Pour suivre l'exemple grec :
Grèce: manifestation monstre à Athènes contre l'austérité
Grèce : "Nous ne voulons pas que notre pays soit bradé"

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans RETRAITES
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre