Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:18

Retour sur les événements

Oussama Ben Laden a été tué dans la nuit de dimanche à lundi, au Pakistan, lors d'une opération commando près de la capitale pakistanaise menée par les forces spéciales américaines sans l'appui de l'armée pakistanaise.

  •  L'éditorial de Patrick Apel-Muller : Qu’en sera-t-il du terrorisme ? A l’heure où l’ennemi public numéro un est éliminé, il n’est d’ailleurs pas inutile de rappeler que, comme la créature de Frankenstein, il a échappé à ceux qui l’avaient lancé dans le grand bain du terrorisme, c'est-à-dire la CIA qui l’a piloté durant de nombreuses années.  
  • Le point de vue de José Fort, ancien responsable de la rubrique "Monde" de l'Humanité : Ben Laden est-il vraiment mort ? Ben Laden mort, il ne peut plus parler. Pourquoi ne pas l’avoir arrêté au lieu de lui placer une balle, une seule, dans la tête, selon la version officielle. Un procès n’aurait-il pas permis d’en savoir en peu plus sur les relations entre le chef terroriste, les services pakistanais et les gouvernants US ?

 

19h20. "Il s'agissait d'une opération pour tuer. S'il avait sorti le drapeau blanc pour se rendre, il aurait été capturé vivant", a expliqué des responsables américains de la sécurité nationale. Mais lors de la préparation de l'opération, l'hypothèse de travail retenue était que Ben Laden opposerait une résistance, ce qui s'est effectivement produit. Le leader islamiste a "participé" aux échanges de coups de feu entre les commandos américains et les occupants de la résidence fortifiée dans laquelle il se retranchait à Abbottabad, au nord d'Islamabad, a dit ce responsable.

Il n'a pas explicitement précisé si le chef d'Al Qaïda avait fait usage d'une arme contre les troupes américaines. Il a seulement dit que l'affrontement avait duré 40 minutes et que Ben Laden avait été tué d'une balle dans la tête. Trois autres hommes et une femme, prise comme bouclier humain, ont péri dans l'assaut des forces américaines qui n'ont déploré aucune perte dans leurs rangs.

 

18h35. La mort d'Oussama Ben Laden n'a pas d'incidence sur une menace terroriste jugée "élevée" depuis plusieurs années en France, indiquent de hauts responsables de la lutte antiterroriste, mais le Premier ministre François Fillon a appelé à une "vigilance renforcée": "Une étape vient d'être franchie mais le combat contre le terrorisme n'en est pas pour autant terminé et notre vigilance doit être renforcée."

 

18h. Entre 800 et un millier de manifestants ont défilé lundi au cri de "Mort à l'Amérique" à Quetta, dans le sud du Pakistan, après la mort d'Oussama Ben Laden.

 

17h30. Une analyse ADN a permis de confirmer la mort d'Oussama Ben Laden, annonce un haut responsable américain à l'AFP, au lendemain d'un raid contre la villa dans laquelle le chef d'Al-Qaïda se cachait au Pakistan.

 

17h20. Retrouvez ici l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden par le président des Etats-Unis, Barak Obama, tôt ce lundi matin:

 

17h15. Plus de 4000 morts: c'est le macabre bilan des attentats commis par Al Qaïda ou inspiré par la nébuleuse terroriste depuis 1993.

 

16h35. Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a admis lundi qu'un "doute" pesait sur la collaboration du Pakistan dans la lutte contre le terrorisme mais a estimé que l'opération qui a conduit à la mort d'Oussama Ben Laden "est de nature à nous rassurer". En outre "le fait que Ben Laden soit obligé de fuir l'Afghanistan pour se réfugier au Pakistan (...) est le signe que la pression que nous exerçons donne des résultats", a encore estimé le chef de la diplomatie française.

 

16h. Le président afghan Hamid Karzaï estime que le chef d'Al-Qaïda a "payé pour ses actes", et appelé les insurgés talibans à en "tirer les leçons" et à "cesser le combat".

 

15h30. Les autorité américaines commencent à délivrer des précisions sur la mort d'Oussama Ben Laden.

  1. L'opération commando au cours de laquelle Oussama Ben Laden a été tué a été menée par des forces spéciales de la Marine américaine, des Navy Seals, qui ont abattu le chef d'Al Qaïda d'une balle dans la tête, a affirmé à l'AFP un responsable américain. Troupes d'élite employées notamment pour des missions antiterroristes, de reconnaissance ou de guerre non conventionnelle, les Navy Seals (Sea, Air, Land soit terre, air, mer), peuvent être mis à disposition de la CIA comme cela a été le cas dans la nuit de dimanche à lundi.
  2. L'un des deux responsables américains, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a également indiqué que le corps d'Oussama Ben Laden avait été immergé. "L'immersion en mer a déjà eu lieu. Nous voulions éviter une situation où (sa tombe, ndlr) ne devienne un lieu de pèlerinage", a-t-il ajouté.
  3. Les Etats-Unis n'ont informé aucun pays de leur intention de conduire cette opération, y compris le Pakistan où Ben Laden a été retrouvé. Lors du raid, Ben Laden, un de ses fils, deux messagers et une femme ont été tués. "Il a résisté comme nous l'avions prévu", s'est contenté d'affirmer l'un de ces responsables à la question, sans toutefois confirmer que l'objectif était d'éliminer le chef d'Al Qaïda plutôt que le capturer.

15h. La présence d'Oussama Ben Laden dans une coquette ville-garnison à deux heures de route d'Islamabad, avant qu'il soit tué lundi dans un raid héliporté des forces spéciales américaines, entretient le doute sur la réalité de la lutte du Pakistan face à Al-Qaïda.

 

14h. "Un monstre est mort, mais ils ont tué un martyr, ils vont le transformer en martyr", a déclaré la présidente de la principale association de victimes des attentats du 11 mars 2004 en Espagne. "Cela nous fait sourire, mais c'est un sourire amer. Nous n'en avons pas terminé avec le terrorisme. Puissions-nous en avoir fini, mais ce n'est pas le cas", a ajouté Mme Manjon, dont l'un des fils a été tué dans les attentats de 2004.

 

12h50. Les talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda ont juré de venger Oussama Ben Laden , s'il se confirmait qu'il a été tué dans un raid américain lundi au Pakistan, en promettant d'attaquer des cibles américaines et le gouvernement d'Islamabad.

 

12h. Une photo truquée prétendant montrer le visage ensanglanté et tuméfié d'Oussama Ben Laden, diffusée par des télévisions pakistanaises, a été largement reprise lundi par des télévisions du monde entier et des sites internet avant d'être retirée des antennes. L'AFP a soumis la photographie à un logiciel spécial qui a permis de prouver que le cliché avait été truqué en empruntant la barbe et la partie inférieure du visage d'une photo plus ancienne de Ben Laden.

 

11h59. Une immersion en mer est contraire à la tradition, selon la Grande Mosquée de Paris qui se déclare "très surpris" de ces informations, qui "demandent à être vérifiées". La Grande Mosquée de Paris rappelle que, selon la tradition musulmane, "le corps d'un défunt doit d'abord être lavé avec de l'eau savonneuse, puis de l'eau claire et enfin avec de l'eau mêlée de camphre, avant d'être entouré de trois pièces d'étoffe". "L'inhumation se fait en terre, sans cercueil. La dépouille doit être placée parallèlement à la Mecque, la tête du défunt légèrement tournée vers la droite pour que son visage soit tourné vers la Kaaba, le sanctuaire sacré de la Mecque".

 

 10h30. "La mort de Ben Laden ne représente pas la disparition des organisations affiliées à Al-Qaïda ou inspirées par Al-Qaïda, qui continuent et vont continuer à s'impliquer dans des attaques terroristes à travers le monde", souligne le secrétaire général d'Interpol Ronald Noble.

 

10h20. Le Pakistan a confirmé lundi qu'Oussama ben Laden avait été tué au cours d'une opération menée "directement" par les forces américaines sur son sol conformément à l'engagement de Washington de le tuer ou le capturer n'importe où dans le monde.

 

10h10. Le fait qu'Oussama Ben Laden ait été tué au Pakistan prouve que la guerre contre le terrorisme doit être menée contre ses bases et ses sources, qui ne se trouvent pas en Afghanistan, a estimé lundi le président afghan Hamid Karzaï. "Chaque jour depuis des années nous avons dit que la guerre contre le terrorisme ne devait être menée contre (...) le peuple pauvre et opprimé d'Afghanistan" mais "dirigée contre ses sources financières, ses sanctuaires et ses bases d'entraînement, qui ne sont pas en Afghanistan, et cela prouve que nous avions raison", a-t-il déclaré.

 

10h00. Le corps d'Oussama Ben Laden a été immergé en mer, ont annoncé des médias américains. Le lieu et les circonstances de cette inhumation n'étaient pas précisés dans l'immédiat. "Nous nous assurons que son corps est traité en accord avec la pratique et la tradition musulmane. C'est quelque chose que nous prenons très au sérieux", avait auparavant affirmé un haut responsable de l'administration Obama lors d'une conférence téléphonique.

 

9h50. La Russie a salué lundi matin l'annonce de la mort du chef d'Al-Qaïda,  a indiqué le Kremlin dans un communiqué. "Le Kremlin salue le succès important obtenu par les Etats-Unis dans la guerre contre le terrorisme international", a déclaré le Kremlin cité par les agences russes.

 

9h40. Londres a ordonné à ses ambassades dans le monde de revoir leur dispositif de sécurité, après la mort d'Oussama Ben Laden dans une opération américaine, a indiqué lundi le chef de la diplomatie britannique, William Hague, appelant à "encore plus de vigilance"

 

9h30. Les Etats-Unis n'avaient pas prévenu les autorités pakistanaises de l'opération contre Oussama Ben Laden et justifient la violation de la souveraineté pakistanaise par "l'obligation légale et morale d'agir", a affirmé un haut responsable de l'administration Obama.

 

8h50. Des centaines de New-Yorkais se sont rassemblés dans la nuit de dimanche à lundi pour manifester leur joie après la mort d'Oussama Ben Laden.

La foule s'est rapidement regroupée aux cris de "ben Laden est mort" autour de Ground Zero, le site où se trouvaient les tours jumelles du World Trade Center détruites dans les attentats du 11 septembre 2001, qui ont fait près de 3.000 morts et traumatisé durablement la métropole américaine.

 

8h40. Les Etats-Unis procèdent à des tests ADN sur le corps d'Oussama Ben Laden et ont utilisé des techniques de reconnaissance faciale pour identifier le chef d'Al Qaïda, tué dans un raid nocturne au Pakistan, a déclaré lundi un responsable américain. Ben Laden a été identifié par les commandos qui l'ont tué au cours d'une fusillade. Le chef d'Al Qaïda a résisté avant d'être atteint à la tête, a dit à Reuters ce responsable américain ayant requis l'anonymat.

Les résultats des tests ADN devraient être disponibles dans un délai de quelques jours.

Les commandos sont restés moins de 40 minutes au sol et l'opération a été suivie en direct par le directeur de la CIA, Leon Panetta, et d'autres responsables des services de renseignement réunis dans une salle de conférence au siège de la CIA à Langley, en Virginie.

 

8h20. Après la mort de son chef charismatique, Al Qaïda face à son morcellement.

  • A lire: Aqmi, les zélés de ben Laden

Aqmi. Ces quatre lettres, abréviation d’al-Qaida au Maghreb islamique, l’organisation qui a revendiqué la mort de l’otage français Michel Germaneau enlevé au Niger, sèment la terreur de l’Algérie au Niger, en passant par la Mauritanie et le Mali. Que recouvrent-elles réellement ?

 

8h00. Pour cet héritier né en 1957 en Arabie saoudite, 17e des 57 enfants d'un millionnaire du BTP venu du Yémen, le "Mal" s'incarnait dans les "impies" américains arrivés dans son pays, gardien des lieux saints musulmans, pour la guerre du Golfe de 1991. Le "Bien" étant la guerre sainte (djihad) qu'il affirmait leur livrer au nom d'un milliard de musulmans.

 

7h. La mort d'Oussama Ben Laden, tué au Pakistan par des forces américaines, est "une victoire de toutes les démocraties qui se battent conte ce fléau abominable qu'est le terrorisme", a déclaré ce lundi matin le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé. (Sur les deux otages français en Afghanistan, à lire: Ben Laden menace la France pour sa politique afghane)

 

"La France, les Etats-Unis comme d'autres pays européens coopèrent étroitement pour lutter contre le terrorisme. C'est donc une nouvelle qui me réjouit profondément", a-t-il ajouté sur France Inter. "Nous serons plus vigilants que jamais. La menace terroriste est élevée, on l'a vu hélas encore à Marrakech il y a quelques jours", a-t-il poursuivi. (à lire: Aqmi réclame 90 millions contre les otages)

 

7h25. Quatre autres personnes ont été tuées avec Oussama Ben Laden dans l'opération commando américaine menée contre la résidence du chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden à une cinquantaine de kilomètres au nord d'Islamabad, selon les autorités américaines.

 

5h. Les Etats-Unis annoncent qu'ils s'emploient à ce que la dépouille mortelle d'Oussama Ben Laden soit manipulée conformément aux traditions et aux pratiques de l'islam, a déclaré lundi un responsable américain.

 

4h30. Le président Barack Obama a annoncé que les Etats-Unis avaient tué le chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden dimanche, lors d'une opération commando près de la capitale pakistanaise, et salué l'aide des autorités d'Islamabad: "Ce soir, je suis en mesure d'annoncer aux Américains et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le dirigeant d'Al-Qaïda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d'innocents."

Selon le président américain, Oussama Ben Laden a été tué à Abbottabad, une ville située au nord d'Islamabad.

Près de 10 ans après les attentats du 11-Septembre, "justice est faite", a affirmé M. Obama, tout en prévenant ses compatriotes que la nébuleuse terroriste continuerait à essayer de s'en prendre aux Etats-Unis malgré la mort de son chef. En dépit de l'invasion de l'Afghanistan fin 2001 et du renversement du régime des talibans qui abritait la direction d'Al-Qaïda, Ben Laden avait jusqu'ici échappé à la capture et même aux tentatives de localisation.

Lors de son intervention, M. Obama a révélé avoir été mis au courant par son équipe de renseignement en août dernier de la possibilité d'une piste menant à Ben Laden. "Il a fallu plusieurs mois pour remonter ce fil. J'ai rencontré mon équipe de sécurité nationale à de nombreuses reprises pour développer davantage de renseignements relatifs à une localisation de Ben Laden dans un complexe de bâtiments en plein coeur du Pakistan", a-t-il ajouté.

"Et finalement, la semaine dernière, j'ai déterminé que nous avions suffisamment de renseignements pour agir, et ai autorisé une opération destinée à capturer Oussama Ben Laden et à le présenter devant la justice", a encore dit le président. "Aujourd'hui (dimanche), les Etats-Unis ont lancé une opération ciblée contre ce complexe au Pakistan. Une petite équipe d'Américains l'a menée avec un courage et une habileté extraordinaires. Aucun Américain n'a été blessé", a indiqué M. Obama.

"Après un échange de coups de feu, ils ont tué Oussama Ben Laden et ont récupéré son corps", a dit le président, en rendant aussi hommage à l'aide du Pakistan.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre