Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 09:22
http://www.caraibcreolenews.com/news/cuba/1,3269,20-04-2011-cubae-6e-congry-s-du-pcc-a-eu-une-grande-ry-percussion-internationale.html
La Havane, mercredi 20 avril,CCN (RHC) – Des médias internationaux diffusent des détails sur les débats du 6e Congrès du Parti Communiste de Cuba.
La station « Radio Nacional de Venezuela » évoque les principaux événements marquant le Congrès et souligne que les grandes lignes de la politique sociale, le perfectionnement du processus d’enseignement ont été établis et que l’accent a été mis sur la nécessité d’élever la qualité des services et de satisfaire les besoins de la population dans le domaine de la santé.

Le quotidien “La República”, de l’Uruguay a relevé que le Congrès a éveillé des attentes car il a abordé la décentralisation du fonctionnement actuel de l’économie cubaine, pour actualiser le modèle économique cubain.

Ce quotidien cite des passages du rapport central lu par Raul Castro et met l’accent sur le fait que la rencontre a été précédée de plus de 163 000 assemblées populaires à la base auxquelles ont pris part plus de 8 millions de Cubains.

Pour sa part, le journal « El Universal » du Venezuela a signalé que les commissions de travail ont débattu du plan de réformes économiques du pays et du rapport central présenté par le Second Secrétaire Raul Castro au cours de la séance d’ouverture et dans lequel il a appelé à bannir l’immobilisme.

De son côté l’agence italienne de presse ANSA a signalé que les Cubains ont débattu avant des Grandes Lignes.

L’Agence de presse Angolaise –ANGOP- a, quant à elle titré : « Le Congrès appuie le rapport central du Second Secrétaire en tant que plateforme de changements et relevé qu’il a été considéré comme exceptionnel.
Les commentaires "avisés" des journalistes de LCI, Canal+ et jack Lang lui-même, ne s'embarassent pas de savoir ce qui se passe à CUBA à l'occasion de leur congrès. Ce qu'il leur importe c'est de bien se convaincre que Fidel Castro est un dictateur.
Avec une telle analyse sommaire, nous ne sommes pas prêts de savoir e tde comprendre ce qui se passe à Cuba.
Nous sommes nous en France en démocratie dit-on. Mais les électeiurs votent contre de tarioté constitutionnel en 2005 et Sarkozy l'applique quand même sous le nom de traité de Lisbonne, par exemple ou que tous les moyens d'informations audiovisuel sont sous la coupe du pouvoir et du MEDEF servi par des laquais zélés qui pratiquent la manipulation de l'information et la censure.
Ces gens qui parlent dans le poste, et qui ont un très bon salaire bien au dela du SMIC s'offusquent à longueur de colonnes ou de rubrique qu'il serait vain de l'augmenter en raison de la crise financière et économique. Les "spécialistes" de toutes sortent qui défilent à l'invitation bienveillante de ses zélateurs du système capitaliste ne s'interrogent pas sur le blocus à CUBA qui dure depuis 50 ans, des diverses tentatives des gouvernements des Etats-Unis et de la CIA d'assassiner Fidel Castro, ni même des conditions dans lesquelles la nouvelle direction du PCC fixe les objectifs de développement de la société socialiste cubaine après une consultation de millions de cubains sorte de démocratie participative dont certain se gargarisent en évitant soigneusement de la mettre en oeuvre. Las. cela l ne les intéressent pas. Y-a-t-il un prisonnier, un opposant un dissident au régime ? Alors c'est le branle-bas-de-combat contre cette "infamie".
Allons allons, nous ne sommes pas dupes. Vous avez déjà messieurs et dames et depuis fort longtemps fait vos preuves. En soutenant les régimes corrompus, en "oubliant" les dictateurs arabes, africains, américains du etc.. Vous "découvrez" en 2011 le régime de Khadafi, de Ben Ali , de Moubarak, mais pas encore ceux du Bahrein ou au Yémen. Honte à vous.  Et que dire de vos silences sur les crimes israëllens. Vous ne méritez pas le respect. Ni celui des téléspectateurs ou auditeurs, ni même celui de vos confrères, même si dans confrères il y a frère, car certains d'entre eux, hélas pas assez nombreux, tentent de délivrer une information honnête, ce qui n'est pas le cas de la plupart de ceux qui monopolisent les écrans.

En bref

Cuba : le congrès du PCC adopte les réformes économiques et sociales

Les 1 000 délégués au VIe congrès du Parti communiste de Cuba (PCC) ont voté lundi en séance plénière le « projet de directives de la politique économique et sociale », qui comporte 310 mesures, comme l’ouverture au secteur privé, les réductions d’emplois dans les secteurs relevant de l’État ou l’autonomie des entreprises. « Dans l’actualisation du modèle économique, la planification primera, mais prendra en compte les tendances du marché », dit la résolution tout en soulignant que « seul le socialisme est capable de vaincre les difficultés et préserver les conquêtes de la révolution ». Les résultats des élections dans les instances du PCC devaient être présentés hier pour la clôture du congrès. « La nouvelle génération est appelée à rectifier et changer sans hésitation tout ce qui doit être rectifié et changé », a affirmé Fidel Castro dans ses « réflexions » publiées dans la presse cubaine. Son frère Raul, chef de l’Etat , le remplace à la tête du parti.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre