Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 10:33

Nelson Mandela et Cuba: une amitié basée sur la lutte anti-apartheid

Publié le 07-12-2013 à 10h31 - Mis à jour à 14h46

La mort de Nelson Mandela est ressentie avec une "profonde douleur" à Cuba, un des premiers pays où s'était rendu le leader sud-africain après sa sortie de prison afin de remercier son ami Fidel Castro pour son soutien militaire à la lutte contre l'apartheid. (c) Afp

La mort de Nelson Mandela est ressentie avec une "profonde douleur" à Cuba, un des premiers pays où s'était rendu le leader sud-africain après sa sortie de prison afin de remercier son ami Fidel Castro pour son soutien militaire à la lutte contre l'apartheid. (c) Afp

La Havane (AFP) - La mort de Nelson Mandela est ressentie avec une "profonde douleur" à Cuba, un des premiers pays où s'était rendu le leader sud-africain après sa sortie de prison afin de remercier son ami Fidel Castro pour son soutien militaire à la lutte contre l'apartheid.

Trois jours de deuil national ont été décrétés et le président Raul Castro a présenté, avec "une profonde douleur", ses condoléances "les plus sincères" au peuple sud-africain pour la perte de cet "ami intime" de Cuba.

Et surtout ami du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, que Nelson Mandela était venu remercier en juillet 1991 pour le soutien militaire de Cuba, décisif dans la lutte contre le régime d'apartheid d'Afrique du Sud.

Retiré du pouvoir depuis 2006 pour des raisons de santé, Fidel Castro, 87 ans, n'avait pas réagi vendredi, 24 heures après le décès de l'ancien président sud-africain.

Dans un message envoyé à son "prestigieux ami" en juillet 2010 pour ses 92 ans, Fidel Castro avait souligné qu'il représentait un "symbole de la liberté, de la justice et de la dignité humaine".

Les relations entre Nelson Mandela et Fidel Castro remontent au début des années 70, alors que le leader sud-africain est emprisonné et que Cuba soutient son parti, le Congrès national africain (ANC).

Mais le grand tournant date de 1975, lorsque Cuba commence en Angola une épopée militaire qui durera 15 ans. A 15.000 km de ses côtes, les forces cubaines affrontent directement la puissante armée sud-africaine.

Et début 1988, après plusieurs mois de sévères combats, l'armée cubaine défait les soldats sud-africains à Cuito Cuanavale. Une défaite qui sonne le glas du régime d'apartheid.

"L'écrasante défaite de l'armée raciste à Cuito Cuanavale fut une victoire pour toute l'Afrique", avait affirmé Nelson Mandela en juillet 1991 lors d'une grande manifestation publique à Matanzas, à l'est de La Havane.

"Cuito Cuanavale marque une étape dans l'histoire de la lutte pour la libération de l'Afrique australe. Un virage dans la lutte pour libérer le continent et notre pays du joug de l'apartheid", avait-il rappelé.

"Le peuple cubain occupe une place spéciale dans le coeur des peuples d'Afrique", avait alors expliqué Nelson Mandela au côté de son "ami Fidel" et devant des centaines de milliers de personnes.

"Les internationalistes cubains ont fait une contribution à l'indépendance, à la liberté et à la justice en Afrique qui n'a pas d'équivalent pour les principes et le désintérêt qui les caractérisent", avait souligné le leader sud-africain.

Dans toutes les écoles de Cuba, un hommage a été rendu vendredi au leader sud-africain : "Un homme extraordinaire", a affirmé à l'AFP Amanda Cabrera, 10 ans, à la sortie des cours. "Un grand ami de Cuba et de Fidel, qui a fait beaucoup pour l'égalité entre blancs et noirs".

"Nous avons beaucoup de peine", admettait Ana Ramos, une retraitée de 57 ans interrogée par l'AFP dans les rues de La Havane. "C'était un symbole de la lutte contre le racisme, un homme extrêmement humain et sincère", ajoutait-elle.

"Un vrai révolutionnaire", renchérissait Luis Ricardo Gonzalez, un vendeur de journaux. "Comme dit Raul (Castro), son oeuvre survivra pendant des siècles".

Sur le web : “Nelson Mandela a éloigné l’Afrique du Sud du précipice”
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEMOIRES - HOMMAGES - SOUVENIRS
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 10:16

 

 Hommage à Nelson Mandela

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Nelson Mandela.

 Bien sûr, aujourd’hui, tout le monde reconnait le grand homme de paix qu’a été Mandela mais il est important de rappeler que cela n’a pas toujours été le cas et qu’il a fallu bien des batailles pour le libérer et faire tomber le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

 

Mandela restera à jamais le symbole de la lutte pour l’émancipation humaine, une de ces figures universelles qui marquent l’histoire. Face à un régime raciste qui niait la dignité humaine, il n’a jamais plié. Il rejoint l’ANC (Congrès National Africain) en 1944 à l’âge de 26 ans. Avec ses compagnons, dans l’alliance indéfectible avec le Parti Communiste Sud-Africain et le syndicat la Cosatu, il se fixa et atteignit l’objectif qui paraissait insensé d’unir tout son peuple sous la bannière de la Charte de la Liberté.

 Cela lui coûtera 27 ans de bagne. Arrêté en 1962, Mandela déclara : « J’ai combattu la domination blanche, j’ai combattu la domination noire. J’ai chéri l’idée d’une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et atteindre. Mais s’il en était besoin, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir ».

Les démocraties occidentales ont toujours soutenu le régime Sud-Africain de l’apartheid au nom de la lutte contre le « péril communiste ». Pour anecdote, ce n’est qu’en 2008 que le congrès américain raye le qualificatif de « terroriste » qui est accolé au nom de Mandela et de l’ANC.

En France, la lutte contre l’apartheid, jusqu’au boycott et pour la libération de Nelson Mandela ont profondément marqué l’histoire du Parti Communiste Français. De l’occupation de l’ambassade d’Afrique du Sud, entièrement repeinte en noir, aux grandes manifestations parisiennes, la mobilisation des militants communistes et des jeunesses communistes a permis de faire connaître Nelson Mandela.

 C’est en 1990 que Mandela est libéré. Il reçoit le prix Nobel de la Paix en 1993 et devient le premier président Sud-Africain élu au suffrage universel et non-racial à 75 ans.

Aujourd’hui, Mandela n’a pas fini d’inspirer le combat de tous ceux qui luttent pour la liberté et l’émancipation humaine. A cette occasion, nous souhaitons rappeler le soutient qu’il apportait au peuple Palestinien et nous pensons notamment à Marwan Barghouthi, le « Mandela palestinien », député enfermé derrière les barreaux depuis 11 ans.

Dans une lettre qui l’adresse à Mandela, Marwan Braghouthi écrit : « Durant toutes les longues années de mon combat, j’ai eu l’occasion à maintes reprises de penser à vous, cher Nelson Mandela. Et encore plus depuis ma propre arrestation, en 2002. Je songe à un homme qui a passé 27 ans dans une cellule, en s’efforçant de démontrer que la liberté était en lui avant qu’elle ne devienne une réalité dont son peuple allait s’emparer. Je songe à sa capacité à défier l’oppression et l’apartheid, mais aussi à rejeter la haine et à placer la justice au-dessus de la vengeance. »

Enfin, il serait utile  de nous rappeler le message que Nelson Mandela adressait à la jeunesse lors de la Fête de l’Humanité en 1996.

Nelson Mandela : « L’avenir est entre vos mains »

« Je souhaite m’adresser à chacun d’entre vous qui êtes présents à la Fête de l’Humanité, et plus particulièrement aux jeunes. Nous pouvons regarder le XXe siècle, et le millénaire qui est sur le point de se terminer, avec la certitude que nous, de la vieille génération, avons au moins réalisé certaines tâches majeures.

Au milieu du siècle, le nazisme et le fascisme ont subi une défaite écrasante. Lors de la seconde moitié de ce siècle, le système colonial, qui privait la majorité des peuples du monde des droits fondamentaux, a été vaincu dans la plupart des endroits de la planète. Nous vivons dans un monde qui, par bien des aspects, est devenu plus unifié, et pas seulement par l’action de la technologie. Il y a une conscience grandissante de la diversité des valeurs et des histoires, une plus grande tolérance et, effectivement, la valorisation de la diversité au sein d’une humanité commune.

 Mais qui oserait affirmer que tous les problèmes de ce monde ont été résolus?

 Ma génération laisse la jeune génération avec quelques exemples héroïques de tâches accomplies. Mais nous vous laissons aussi avec d’énormes défis, avec des problèmes anciens et nouveaux. Le chômage sévit dans beaucoup de pays. C’est l’un des principaux fléaux de notre époque. Cela frappe encore beaucoup plus les jeunes.

 À travers le monde, nous devons désigner le chômage comme l’un des plus grands maux de notre temps ».

 Nelson Mandela

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEMOIRES - HOMMAGES - SOUVENIRS
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 10:03

 

Le secrétaire général de la CGT a adressé un message aux dirigeants syndicaux de la COSATU à l’occasion de la disparition de Nelson Mandela. Il rappelle ce que fut l’engagement de la CGT dans les luttes contre l’apartheid et pour la libération du leader de l’African National Congress.

Chers Camarades, Chers Frères,

Le monde est en peine ! Madiba n’est plus et notre coeur saigne, comme celui de toutes les femmes et de tous les hommes qui estimaient son oeuvre.

La CGT a pris une part décisive en France au cours des années 80 dans la lutte contre le régime d’Apartheid et pour la libération de Mandela des geôles du régime. Notre organisation a soutenu et hébergé nombre de militants de l’ANC, de syndicalistes sud-africains en exil au cours de ces sombres années.

Elle partage avec Nelson Mandela une profonde unité de vue, au fondement de ses combats pour la liberté, l’égalité et la fraternité, pour l’établissement d’une nation arc-en-ciel sur les décombres du système ségrégationniste.

C’est ce qui rend son départ d’autant plus douloureux ; mais cela doit dans le même temps nous donner la force de relever les défis qui honoreront sa mémoire et poursuivront son chemin.

Recevez, Chers Camarades, Chers Frères, Sidumo, Zwelinzima, nos condoléances et le témoignage de notre solidarité indéfectible, coulée dans le ciment des luttes communes.

Thierry Lepaon

Secrétaire général de la CGT

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOLIDARITE INTERNATIONALE
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 08:40

Patrick Le Hyaric interroge la Commission européenne sur la directive des travailleurs détachés

batiment 5

Le 21 mars 2012,  la Commission européenne  a présenté une proposition de révision de la directive sur le détachement des travailleurs.

Alors que cette directive montre plusieurs limites, Patrick Le Hyaric a interrogé la Commission européenne.
Question directive

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans EUROPE
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 13:04
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEMOIRES - HOMMAGES - SOUVENIRS
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 12:18

 

REVELATIONS WikiLeaks : La CIA a participé à l’arrestation de Mandela en 1962

07DÉC

125577-620-282

7 décembre 2013

Le site internet WikiLeaks a divulgué ce samedi un article publié en 1990 par le journal étatsunien The New York Times, qui révélait alors la participation de la CIA dans l’arrestation du leader sud africain Nelson mandela.

Mandela qui est mort hier à 95 ans à Johannesburg, a été la cible de l’Agence Centrale d’Intelligence (CIA),le site a piblié les archives dans lesquelles est décrite la manière dont un haut gradé de cette agence a notifié la nouvelle de l’arrestation de Mandela en août 1962.

Selon ce texte, au moyen d’un agent infiltré dans l’ANC au Congrès National Africain, l’agence a aidé les services sud-africains de Renseignement à arrêter Mandela.

Un exfonctionnaire sud-africain, Gerard Ludi, a raconté qu’un responsable de la CIA est entrée dans son bureau et il lui a dit qu’ils avaient livré Mandela au département de Sécurité de l’Afrique du Sud.

"Nous leur avons donné tous les détails ycompris les vêtements qu’il porterait, à l’heure et au lieu où il serait (Mandela)", ont-il, déclaré à Ludi.

Le 5 août 1962, après un déjeuner clandestin avec d’autres activistes dans Durban, Mandela, qui à l’époque était habillé en chauffeur, a été reconnu et arrêté, et libéré 27 ans après, en février 1990, grâce à la pression internationale.

La mort du premier président noir de l’Afrique du Sud, Prix Nobel la Paix (1993) et un héros des luttes antiapartheid a provoqué une vague de solidarité parmi les gouvernements, dans les peuples, les secteurs intellectuels et civils du monde entier.

Radio del Sur traduit par danielle Bleitrach pour Histoireetsociete

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEMOIRES - HOMMAGES - SOUVENIRS
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 09:49

 

 

SURSAUT CITOYEN

APRÈS LE SUCCÈS DE LA MARCHE - DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA FISCALITÉ

 

A Paris et dans plusieurs villes en France, des dizaines de milliers de manifestant-es se sont mobilisés, à l'appel du Front de gauche, contre l'augmentation de la TVA, pour la taxation du capital, pour la justice sociale et fiscale. Loin d'une jacquerie« anti-impôts », ils et elles ont exprimé leur ras-le-bol de l'injustice fiscale et leur exigence de l'utilisation de l'argent public, non pour la finance, mais pour le bien commun.

Pour ne pas laisser Ayrault s'occuper, seul avec le Medef, de la remise à plat du système fiscal, le Front de gauche a lancé un appel à toutes les forces progressistes, syndicales et associatives, aux citoyen-nes pour des États généraux de la fiscalité.

 

Tout de suite l'annulation de la hausse de la TVA

Prévue par Sarkozy, confirmée par Hollande, la hausse de la TVA au premier janvier risque de taper fort le porte-monnaie des ménages : 6 milliards en 2014. Fort et inégalitairement : la TVA est l'impôt le plus injuste, il représente plus de 12% des dépenses des ménages gagnant en dessous de 2000 euros, moins de 6% pour les plus hauts revenus. Cette nouvelle ponction sur le pouvoir d'achat alimenterait les 20 milliards de cadeaux fiscaux sur l'impôt des société prévus dans ce budget. Le gouvernement doit revenir sur cette augmentation, écouter le peuple qui l'a élu, plutôt que les grandes fortunes qui veulent que tout continue comme avant.

 

La fiscalité remise à plat : chiche !

Le Premier ministre a reçu tous les groupes parlementaires pour discuter avec eux d'une grande réforme de la fiscalité. Elianne Assassi et André Chassaigne, présidents des groupes parlementaires du Front de gauche ont noté que le premier Ministre « formate dès le départ le cadre de ce débat en l’inscrivant dans la poursuite de ses politiques d’austérité ». Pour eux, au contraire, il faut rompre avec le dogme de la réduction de la dépense et des services publics, cesser de s’en prendre au « coût » du travail et d’exonérer celui du capital. Les parlementaires ont rappelé quelques-unes de leurs propositions, comme « le refus de la fusion entre la CSG et l’impôt sur le revenu », la « nécessité d’un impôt plus progressif avec la création de nouvelles tranches vers les plus hauts revenus », une « taxation des revenus du capital » et « un impôt sur les sociétés plus incitatif pour favoriser les entreprises qui innovent, qui investissent, qui créent des emplois ». Les présidents des groupes parlementaires du Front de gauche sont déterminés à faire entendre la voie du peuple plus fort que celle des milliardaires.

Avec vous !

Pour le Front de gauche, la Marche sur Bercy du 1er décembre n'est qu'une première étape. Il appelle à des États généraux de la fiscalité co-organisés avec toutes les organisations politiques, syndicales et associatives qui défendent la justice sociale et fiscale. En relation avec leurs parlementaires, il prend l'initiative d'organiser, dans le pays, des ateliers législatifs, pour écrire, avec les citoyen-nes, une loi qui sera déposée et défendue au printemps prochain à l 'Assemblée nationale.

 
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF-FRONT DE GAUCHE
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 00:18

Déclaration du Parti Communiste Sud-africain (South African Communist Party - SACP) - traduction Nico Maury

"Lors de son arrestation, en août 1962, Nelson Mandela était non seulement membre du Parti communiste sud-africain alors clandestin, mais a également membre du Comité central de notre Parti . Pour nous, communistes d'Afrique du Sud , Mandela est toujours le symbolise de la contribution du SACP dans notre lutte de libération . La contribution des communistes dans la lutte pour la liberté en Afrique du Sud a très peu d'équivalents dans l'histoire de notre pays. Après sa sortie de prison en 1990, Madiba est devenu un grand et un ami proche des communistes jusqu'à ses derniers jours ."

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEMOIRES - HOMMAGES - SOUVENIRS
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 00:14
Pour une TVA réduite sur les transports collectifs !
  • Adressée à : Jean-Marc Ayrault  

Pour une TVA réduite sur les transports collectifs !

Le taux de TVA actuellement fixé à 7% sur les transports collectifs et ferroviaires va augmenter à 10% dès janvier 2014.

A cette hausse de TVA s'ajoutera la hausse annuelle des tarifs SNCF (habituellement supérieure à l'inflation) et celle de la Région Île de France sur le Pass Navigo.

 

Alors qu'il faut développer et promouvoir les transports en commun pour éviter la pollution et l’engorgement des villes par les voitures, cette nouvelle hausse de la TVA sur les transports collectifs n’est pas acceptable. Elle était déjà passée de 5,5% à 7% en janvier 2012 avec le gouvernement précédent.

Il s'agit d'un nouveau coup porté au pouvoir d'achat des usagers du rail qui subissent depuis de nombreuses années déjà la dégradation de leurs conditions de transport, largement condamnée par leurs associations et collectifs d'usagers.

 

Nous utilisons les transports en commun pour aller travailler ou étudier. Nous considérons qu’il s’agit là d’un service de première nécessité ! A ce titre le taux de TVA réduit à 5% doit donc être appliqué pour tous les transports collectifs et en particulier les transports ferroviaires.

 

Nous refusons également toute augmentation des tarifs ferroviaires pour 2014.

Le Gouvernement doit écouter la colère des usagers.

 

Pétition adressée à :
Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre
Frédéric Cuvillier, Ministre des Transports
Pierre Moscovici, Ministre de l'Economie et des Finances
Bernard Cazeneuve, Ministre du budget
Appliquer le taux de TVA réduite à 5% sur les transports collectifs

Cordialement,


[Votre nom]

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans LUTTES ET SOLIDARITÉ
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 12:54
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEMOIRES - HOMMAGES - SOUVENIRS
commenter cet article

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre