Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 19:00

12/08 15:03 CET

 

Âme sensible s’abstenir. En Syrie, des corps ont été jetés hier du haut d’un immeuble d’après une vidéo publiée sur internet.

 

Elle aurait été tournée à al-Bab une ville de la province d’Alep. Les corps appartiendraient à des membres du régime syrien. Il est cependant impossible de confirmer avec certitude ces informations.

 

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, la ville d’Alep, elle, est encore ce dimanche la cible des chars et des avions de combat du régime de Bachar al-Assad. L’armée a aussi pilonné d’autres localités, notamment la ville de Homs, où dix jeunes auraient été exécutés par le régime syrien, d’après l’opposition.

 

Les observateurs de l’Onu, eux, poursuivent leur mission qui n’a aucune influence sur le cours de cette guerre civile qui ne dit pas son nom. Leur mandat s’achève le 19 août.

 

Par ailleurs, le conflit syrien devait être au centre d’une réunion ministérielle de la Ligue arabe ce dimanche en Arabie Saoudite. Elle a été reportée sine die. Les chefs de la diplomatie des six monarchies du Golfe devraient néanmoins se réunir dans la soirée.

 

Avec AFP et Reuters

 

PS : je ne publie pas la vidéo qui accompagne cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans INTERNATIONAL
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 18:52

« L’option diplomatique est morte »

RICHARD LABÉVIÈRE spécialiste du Proche-Orient et du Moyen-Orient

Propos recueillis par B.F. | Publié le 06.08.2012, 08h17

 

Auteur notamment de « Quand la Syrie s’éveillera… » (Perrin), Richard Labévière est un spécialiste du Proche-Orient et du Moyen-Orient qu’il parcourt depuis longtemps.

Comment expliquez-vous l’impuissance de l’ONU dans la syrienne?
RICHARD LABÉVIÈRE.
Que ait jeté l’éponge (jeudi dernier), c’est une catastrophe! Cela veut dire que l’option diplomatique est morte.

Depuis que le plan d’Annan n’est plus sur la table, on s’inscrit désormais dans une logique de guerre. Cet homme remarquable avait parfaitement pris la mesure de cette en considérant que la médiation russe était essentielle, mais qu’il fallait également y associer l’Iran qui est à la fois une partie du problème et de la solution.



Quelles sont les raisons de ce blocage?


Il y a d’abord l’intransigeance du régime syrien qui a géré cette crise de manière militaire depuis le début et a refusé d’ouvrir un débat avec son opposition intérieure. L’opposition syrienne est, elle, écartelée entre un Conseil national syrien, qui est le paravent des Frères musulmans financés par le Qatar, et les comités de coordination sur le terrain. Elle est incapable de susciter une plate-forme commune d’alternative crédible et de dialogue avec le régime. Les démocraties occidentales — à commencer par les Etats-Unis et la France — n’ont pas du tout aidé Kofi Annan, mais ont privilégié dès le départ l’option militaire sans l’avouer ouvertement, mais en laissant faire le Qatar et l’Arabie saoudite.



Que peut faire la France qui préside en août le Conseil de sécurité?


La France ne pourra pas faire bouger les lignes et les veto russe et chinois qui sont structurels et non pas de simple conjoncture. Avec le « service action » de la DGSE, la France mène en revanche des opérations de formation et de soutien à l’Armée syrienne libre et à d’autres groupes armés. Sur le plan des transmissions et de l’artillerie : mortiers, missiles antichars et canons de 105 mm. Plusieurs dizaines de conseillers militaires participent déjà à un état-major commun turc, américain et français à Charnagh (Turquie), qui bénéficie d’une aide britannique à la frontière syrienne.



Les rebelles syriens sont-ils infiltrés par les islamistes?


Il y a un vrai danger islamiste. Plusieurs milliers d’activistes ont passé la frontière en provenance d’Irak, du Liban, de Turquie et de Jordanie. On ne peut plus ignorer que, sur les 10000 à 15000 hommes en armes de l’opposition syrienne engagés contre l’armée gouvernementale, de 2000 à 3000 relèvent directement de groupes jihadistes revendiquant l’idéologie d’Al-Qaïda. C’est un réel problème pour l’après-Assad. L’après, ce seront les Frères musulmans dans le meilleur des cas. Ou les salafistes dans le pire des cas, avec ce slogan que j’ai personnellement entendu à la sortie des mosquées de la ceinture sunnite de Damas au printemps dernier : « Les alaouites dans la tombe, les chrétiens à Beyrouth! »

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans INTERNATIONAL
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 13:50

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans DETENDEZ-VOUS EN MUSIQUE
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 13:44

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans DETENDEZ-VOUS EN MUSIQUE
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 12:27

 

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 12:18

 

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 10:33

 


L'association La Voix des Roms a estimé dimanche que la politique du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, concernant les Roms était comparable à celle de ses prédécesseurs UMP Place Beauvau, affirmant que le ministre PS "pourrait porter les couleurs de l'UMP" en 2017. | Mehdi Fedouach

 

Après les démantèlements de campements et les expulsions de Roms, survenus cette semaine dans les banlieues de Lille et de , la polémique est loin de désenfler.

 

 C'est au tour de l'association La Voix des Roms de se manifester en déclarant dimanche que la politique du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, concernant les Roms, était comparable à celle de ses prédécesseurs Place Beauvau. Ironique, elle va même jusqu'à affirmer que le ministre «pourrait porter les couleurs de l'UMP» en 2017.

La politique de M. Valls «ressemble à celle de MM. Hortefeux et Guéant comme deux gouttes d'eau. Il ne lui reste donc qu’à l’assumer pleinement, mais peut-il vraiment le faire ?», proteste l'association sur son site, jugeant que «les soutiens réitérés au sein de la droite de l'UMP ne sont pas des errements». «Après le soutien plein et entier de la branche droitière de l’UMP qui vous est déjà acquis, bientôt vous vous rallierez jusqu'aux ultra-gauchistes de l’UMP, et en 2017 vous serez le candidat UMP à la présidentielle !», ironise l'association.

Le ministère de l'Intérieur s'est défendu samedi de toute «stigmatisation» dans sa façon d'aborder la question des Roms, malgré les critiques émises par plusieurs associations à la suite des démantèlements de campements illicites.

La France sous surveillance dans la gestion de la communauté Rom

La Commission européenne a toutefois remis vendredi dernier la France sous surveillance pour sa gestion de la communauté Rom. Elle veut s’assurer que les autorités ne procèdent pas à des mesures arbitraires. « C’est une mise à l’épreuve des nouvelles autorités françaises », a commenté un responsable européen, sous couvert d’anonymat.

Sur la Toile, des internautes s’amusent à exhumer les vidéos du président alors candidat, demandant que les expulsions soient assorties de solutions de relogement. Ou encore les propos de Martine Aubry et de Manuel Valls, l’actuel ministre de l’Intérieur, tirant à boulets rouges sur « l’abominable chasse aux Roms » menée il y a deux ans par le gouvernement Sarkozy. Sauf que c’est désormais au tour de la nouvelle majorité de subir les foudres .
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOCIETE
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 08:12

 

Crise de la zone euro
97

Allemagne : de plus en plus de voix pour un référendum sur l'Europe

Copyright Reuters
Copyright Reuters

 

Romaric Godin | 11

/08/2012, 17:10 - 384 mots

A droite comme à gauche, les responsables politiques allemands ne rejettent plus l'idée d'un référendum sur l'Europe. Mais la question à poser reste très problématique.

 Les voix en faveur d'un référendum en Allemagne sur de futurs abandons de souveraineté se multiplient. Ce samedi, le président du parti social-démocrate, le SPD, a estimé sur la radio Deutschlandfunk que « si l'on veut vraiment abandonner une partie de la souveraineté nationale à l'Europe, une majorité des deux tiers du Bundestag n'est pas suffisante. » Il faut, selon lui, « interroger le peuple ».

Plusieurs voix dans ce sens

Sigmar Gabriel se joint ainsi à un débat qui monte outre-Rhin. Voici quelques semaines, le ministre fédéral des Finances Wolfgang Schäuble avait émis cette proposition à laquelle s'était ensuite rallier avec enthousiasme la CSU, la sœur bavaroise de la CDU, en particulier son chef, le ministre président bavarois Horst Seehofer, mais aussi le chef du groupe libéral au Bundestag Rainer Brüderle.

Dissension sur la question à poser

Ce samedi, c'est le ministre fédéral des affaires étrangères et ancien président du FDP libéral Guido Westerwelle qui s'est dit favorable au principe du référendum sur l'Europe. Mais si le principe semble gagner du terrain, la question que l'on doit poser au peuple allemand fait encore l'objet de controverse. Horst Seehofer veut un référendum sur la politique européenne actuelle et sur les Eurobonds, Sigmar Gabriel sur de futurs abandons de souveraineté, Guido Westerwelle sur une future « constitution européenne ». Bref, on est encore loin d'un mouvement précis.

Une idée nouvelle en Allemagne

Reste que cette idée de référendum est nouvelle outre-Rhin. La République fédérale s'est toujours méfiée des référendums qui rappellent bien trop les plébiscites par lesquels les nazis ont démantelé la légalité de la République de Weimar. Si les questions au peuple existent au niveau local, notamment dans les municipalités et sont largement utilisées, le référendum n'est pas prévu par la constitution fédérale.

L'Europe fait bouger les lignes

L'Europe a cependant fait bouger les lignes. Les exigences de participation du Bundestag à la politique européenne par la cour constitutionnelle, le refus de cette dernière de sanctionner de nouveaux abandons de souveraineté et le sentiment négatif croissant de nombreux allemands vis-à-vis de la politique de gestion de la crise européenne et de l'euro ont replacé cette demande de démocratie directe au cœur du débat. Depuis plusieurs jours, cette question occupe tous les éditorialistes outre-Rhin. Et comme toujours lorsque surgit un débat gênant et délicat, Angela Merkel garde le silence...

Repost 0
Published by bruno fornaciari
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 18:40

Pétition pour un référendum sur le nouveau traité européen

François Hollande s’était engagé à renégocier le traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), appelé aussi pacte budgétaire, signé par N. Sarkozy et A. Merkel. il n’en est rien. Or ce texte durcit encore les traités de Maastricht et de Lisbonne et prône à la fois l’austérité à perpétuité, et le contrôle des budgets par la Commission de Bruxelles. Pourtant l’expérience montre que cette orientation n’a fait qu’enfoncer les pays européens dans la crise et les peuples dans la souffrance. N. Sarkozy battu, son traité ne doit pas être appliqué. il faut aujourd’hui un débat public sur les orientations européennes et un référendum sur le nouveau traité. Seul le peuple souverain peut décider de son avenir. C’est une question de démocratie. Téléchargez la pétition pour la faire signer autour de vous : https://docs.google.com/file/d/0BwmnXg5RBJgoVDR3Umswb25haWc/edit?pli=1 Nous vous donnons rendez-vous à la Fête de l'Humanité, les 14, 15 et 16 septembre 2012 à la Fête de l'Humanité pour amplifier la mobilisation pour obtenir un débat public sur le contenu du traité européen et une consultation populaire pour créer les conditions d'une renégociation. Voir la liste des signataires : http://www.humanite.fr/politique/liste-des-signataires-de-la-petition-pour-un-referendum-sur-le-nouveau-traite-europeen-501 "Non à l’austérité dans le droit européen, exigeons un référendum !" Lire l'appel de Patrick Le Hyaric, Directeur de l’Humanité, Député au parlement européen : http://www.humanite.fr/politique/non-l%E2%80%99austerite-dans-le-droit-europeen-exigeons-un-referendum%E2%80%89-501172
*Obligatoire
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 15:01
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF-FRONT DE GAUCHE
commenter cet article

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre