Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 02:14

  30/04/2012 à 17:06

Infirmières bulgares contre nucléaire, un "deal secret" Sarkozy-Kadhafi, selon un journal

L'hebdomadaire Les Inrockuptibles, disant s'appuyer sur des documents officiels, affirme qu'en 2007, Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi ont conclu un arrangement "secret", le dirigeant libyen libérant des infirmières bulgares en échange d'un accord sur le nucléaire avec Paris.

partagez

Photographe : Stephane de Sakutin :: Nicolas Sarkozy reçoit l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, le 12 décembre 2007 à l'Elysée à Paris
photo : Stephane de Sakutin, AFP

Le magazine, à paraître mercredi, affirme avoir pu consulter certains "dossiers confidentiels" qui "s'entassent dans les archives de l'Elysée et du Quai d'Orsay".

 

Interrogé lundi par l'AFP sur l'authenticité de ces documents, le Quai d'Orsay n'a fait de commentaire immédiat. L'Elysée de son côté n'a pas souhaité y réagir.

 

Le magazine affirme que "l'essentiel de l'affaire s'est soldé en sept jours, en une succession de bluffs, loin du temps long de la raison diplomatique" et assure que "le sort des infirmières bulgares s'est joué sur des missiles français et une centrale nucléaire".

 

En décembre 2007, au premier jour d'un visite à Paris de Mouammar Kadhafi à Paris, six mois après la libération des Bulgares, l'Elysée avait détaillé les accords et contrats signés avec la Libye, parmi lesquels un accord de "coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire" pouvant conduire à la livraison d'un réacteur destiné à déssaler l'eau de mer.

Quelques mois plus tôt, Nicolas Sarkozy, qui vient d'être élu à la présidence française, s'activait à persuader Kadhafi de libérer les Bulgares accusées en Libye d'avoir inoculé volontairement le virus du sida à des enfants.

 

Le 16 juillet, rapportent Les Inrockuptibles, l'ambassadeur de France à Tripoli Jean-Luc Sibiude reçoit un télégramme de Paris lui demandant "d'approcher au plus haut niveau les autorités libyennes pour leur soumettre un projet d'accord-cadre de coopération franco-libyenne", selon le message confidentiel cité par le magazine.

 

"Ce texte pourrait être signé lors de la visite qu'envisage de faire le président de la République en Libye, si nous avons reçu d'ici là la confirmation de l'extradition des infirmières", explique un conseiller de Bernard Kouchner, alors ministre des Affaires étrangères à l'ambassadeur.

 

Paris énumère les domaines sur lesquels il pourrait porter parmi lesquels le "nucléaire", souligne Les Inrockuptibles.

Deux jours plus tard, toujours dans un télégramme, l'ambassadeur de France informe son ministre de tutelle que Kadhafi a apprécié le mot +nucléaire+. "Les Libyens attendaient ce signal qui répond à une demande personnelle du colonel Kadhafi", écrit-il.

 

Dans la nuit du 23 juillet, l'ambassadeur reçoit un nouveau télégramme de Paris annonçant que l'accord nucléaire souhaité par Kadhafi est accepté par Paris. Le +oui+ français doit être remis au Libyen "dans les meilleurs délais", mais "uniquement si les infirmières et le médecin sont d'ici là libérés", souligne le télégramme, cité par le magazine.

 

"Cela marche, commente l'hebdomadaire. Le lendemain, mardi 24 juillet, Mouammar Kadhafi libère les infirmières bulgares".

Interrogé en 2007 par une commission parlementaire, Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée et plus proche collaborateur de Nicolas Sarkozy, avait assuré que la libération des soignants bulgares n'avait pas donné lieu à des "contreparties".

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 12:23

 

Convertisseur de revenus en unités Liliane Bettencourt

convertisseur.kingconv.com

Pour vous, l'achat d'une baguette de pain à 1€ est équivalent, pour Liliane, à une dépense de 9300 €. Malgré son imposition. Soit 3 mois de votre salaire.

Repost 0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 09:12

 

Quelques réactions d'auditeurs qui laissent espérer encore...

rene folio (anonyme),
lundi 30 avril 2012 à 06:55
0

merci FRANÇOIS très touchant ,nous avions évoqué cela sur le tournage de Maupassant hautot père et fils ou j'enterrai JEAN ROCHEFORT .Je suis rentré a la sncf en 66 retraite en 2003 j'ai milité aussitôt et jusqu’à la retraite et je suis encore dans la rue et fier .SOUVENEZ vous du rôle des cheminots pendant la guerre ,ils ont contribué aux avancées sociales ,n'en déplaise aux détracteurs respect a ceux qui se battent aussi pour les autres retroussé vos manches courage merci FRAN9OIS

Eva (anonyme),
lundi 30 avril 2012 à 02:40
0

Vendredi matin je reçois un email:
"Voici la dernière chronique de François Morel.Superbe comme d'habitude! Le +;Tout de suite après, j'ai appelé Janot sur son portable. Il venait de l'entendre. Au même moment, mon fixe sonne: Guy au bout du fil qui venait d'écouter la chronique dans sa voiture .Nous étions là tous les 3, émus...
Superbes retrouvailles, émouvantes qui, ce soir, va faire scintiller avec encore plus d'intensité la petite étoile rouge sur laquelle votre grand-père s'est posé."

Merci à vous d'avoir permis à ma mère et ses deux frères de partager un moment privilégié.

L'Oeil qui court,
lundi 30 avril 2012 à 01:24
0

J'aimerai avoir eu un père qui m'ait donné envie de lui écrire des mots de tendresse...

Jean-Louis Gasc (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 21:41
0

Et moi aussi je suis arrivé les larmes aux yeux sur le parking de la cité de Carcassonne.. le cœur serré et l'image de mon papa aussi au fond du cœur...
Je suis descendu de la voiture et je suis allé travailler ..
Comme toujours François Morel a visé juste : en plein cœur. puissent les électeurs de France entendre ces mots qui viennent du profond de nos cœurs pour construire un monde meilleur celui que les papas souhaitent avec amour à leurs enfants .

Catherine (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 19:18
0

L'humain au cœur, la justice sociale, l'espoir... Quelle belle chronique profondément humaine et sans haine. Bravo François.

Catherine (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 19:14
0

L'humain au cœur, la justice sociale, l'espoir... Quelle belle chronique profondément humaine et sans haine. Bravo François.

Catherine (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 19:08
0

L'humain au cœur, la justice sociale, l'espoir... ça fait du bien une chronique profondément humaine sans haine. Bravo à toi François.

Martine (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 18:57
0

Merci merci merci de nous avoir fait pleurer, que cela fait du bien....

AnonymeNejart (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 17:27
0

Bravo et merci pour ce papier il est vrai tres émouvant et tellement bien écrit... comme toujours. François Morel, continuez lontemps, ça fait du bien, dans ce monde de brute

Hulou (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 17:22
0

Merci pour ce beau billet, mon papa aussi est parti, il était aussi né en 1926 et c'est avec beaucoup d'émotion que je vous ai écouté.

Patrick (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 14:35
0

Merci M.MOREL pour ce billet , pour ces mots simples et justes.En vous écoutant, j'ai arrêté un moment la voiture car l'émotion m'embuait les yeux.J'ai pensé moi aussi à mon papa qui aurait été heureux d'entendre ce message empreint des idées auxquelles il croyait tout simplement parce qu'il aimait les gens et que rien n'avait à ses yeux plus d'importance.A vendredi.Bien amicalement.Patrick

MACHADO (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 13:23
0

Je vous remercie bien Cher Monsieur MOREL,
pour votre simplicité et votre talent plein de bienveillance.
Je vois que je ne suis pas la seule à être émue jusqu'aux larmes ce vendredi matin.
Portez-vous bien
Ana

Jean- Louis (Anonyme) (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 11:55
0

Je ne manque jamais les billets de François Morel le vendredi matin (tout comme ceux de Sofia Aram les lundi et mercredi) mais celui là m'a particulièrement ému même si moi non plus je ne suis pas fils de cheminot.

Mais que de profondeur, que de solidarité, que de fraternité dans ces mots. Merci François pour ces mots si justes.

anais F (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 11:37
0

Merci François MOREL pour ce message de résistance et d'espoir...On en a bien besoin en ce moment.
J'ai été émue aux larmes...

Alain P (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 11:22
0

Merci, ça fait du bien d'entendre ces paroles....

MARCO (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 10:55
0

Tout simplement merci mr MOREL! Et tout aussi simplement gardons l'espoir de jour meilleurs où "L'HUMAIN D'ABORD"

MONTACLAIR Bernard (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 10:00
0

Merci François d'apporter avec votre talent un souffle de vérité et de simplicité dans ce monde de dureté, d'ignorance et d'injustice.
Et puis, je me reconnais dans le portrait de votre papa. Tout en ayant pris des distances depuis longtemps avec tous les secttarismes, Je suis resté fidèle au rouge de la Commune. C'est à Paris en 1971 qu'est né le communisme, et âs à Moscou. Et ce n'est pas Staline qui a fondé "LHumanité", mais Jaurès. La gauche rose devrait s'en souvenir. Merci de votre hommage. Et à Mardi pour la manif.!
Papa vous embrasse

Nadia (anonyme),
dimanche 29 avril 2012 à 00:11
0

Mon père n'était pas cheminot, mails il était ouvrier, mon enfance a été protégée par les syndicats et les communistes, et moi aussi vous m'avez émue aux larmes Monsieur Morel, François mon frère. Vous nous êtes indispensable, le savez-vous ?

anne (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 21:56
0

merci beaucoup pour cette belle chronique, mon papa ressemblait beaucoup à votre papa, normand , cheminot, à gauche, rebelle jusqu'au bout, j'ai été émue aux larmes en vous écoutant au volant de ma voiture, allant au travail... je vous écoute toujours avec plaisir, émotion, mais ce vendredi matin là, il y a eu quelque chose en plus, un moment de fraternité partagé.
merci encore!

Compostelle56 (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 19:59
0

Moi aussi je suis fille de cheminot (un roulant comme on disait à l'époque ) et avec vos mots, monsieur Morel, mon histoire s'est déroulée ...merci...

Resistence (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 19:43
0

Merci Monsieur MOREL pour votre billet.... Comme toujours ce fut un plaisir de vous écouter ...... Vous êtes vraiment incroyable .... Merci, merci encore

nadi (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 19:10
0

j'aime de plus en plus les billets de François Morel, un gars qui écrit ça ne peut pas être dans la vie autrement que dans ses chroniques!restez ce que vous êtes Mr Morel et nous ressemblerons de plus en plus à des hommes( et femmes) d'une humanité plus belle!

Anne L (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 18:51
0

Merci pour ce moment de grâce, je suis petite-fille et fille de cheminots. Mes grands-pères ont du être heureux hier en vous entendant, mes parents et moi avons versé des larmes, tant d'humanisme en ces années si froides cela fait du bien et réchauffe le coeur.

mo (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 17:45
0

Mon papa était de la classe 20, petit salarié, et il a aussi toujours voté à gauche (de plus en plus souvent "vert" à la fin de sa vie), a participé à ma socialisation politique en privilégiant des valeurs de solidarité, d'humanisme, a été fier de me voir devenir prof grâce à l'école républicaine. Entre nous, quelques désaccords à mon adolescence mais plutôt des arguments "PC" contre "gauchiste" ..mais combien de manifs du 1er mai( ou contre telle guerre en Irak, telle "réforme" insupportable...) côte à côte! Je me souviens de mai 81, au milieu de la foule rassemblée pour fêter l'évènement, place du Capitole,lui chantant l'Internationale sous les arcades. J'y ai repensé quand ce même chant est monté de cette même place lors de la venue de Mélanchon. Je ne rate aucun défilé de "faux travail" chaque 1er mai. Une seule fois, je n'y étais pas: un 2 mai il est parti pour toujours. Chaque 1er mai je continue à suivre la voie qu'il a tracée et il est près de moi. J'espère que je pourrai chanter pour lui dans quelques jours... Merci pour ce bel hommage qui me renvoie à l'histoire familiale et merci pour toutes les autres chroniques si justes et si fines.

andré (anonyme),
samedi 28 avril 2012 à 17:00
0

Il que les enfants des écoles entendent cet hommage d'un être humain à son papa

 

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 18:23

Politique - le 28 Avril 2012

Le candidat du Front de gauche à la présidentielle a affirmé samedi avoir discuté avec Martine Aubry sur sa proposition de négocier sur les circonscriptions où il y a un "risque" Front national, annonçant des discussions pour le "début de semaine prochaine".


"Martine Aubry m'a appelé parce que, si j'ai bien compris, François Hollande lui a demandé de le faire pour répondre à l'appel que j'ai lancé" de s'unir contre le FN aux législatives afin de "ne pas avoir le ridicule de choisir entre le FN et la droite populaire alors que tout ça c'est tout du pareil au même", a-t-il dit à des journalistes en marge du Conseil national de son Parti de gauche réuni à l'Espace Robespierre d'Ivry-sur-Seine.

 

Lors de l'émission Des paroles et des actes jeudi soir sur France2, le candidat socialiste à la présidentielle avait estimé, en réponse à Jean-Luc Mélenchon : "c'est tout à fait clair, lorsqu'il y a un risque d'élimination de la gauche au second tour des élections législatives, de nous mettre ensemble dès le 1er tour. Ca peut arriver dans certaines circonscriptions, je suis tout à fait favorable à cette démarche". Martine Aubry a également pris contact avec Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a précisé le co-président du Parti de gauche .

 

D'ici la réunion avec les délégués aux élections du PS et du FG qui se tiendra "en début de semaine prochaine", les socialistes "font tourner les ordinateurs", a-t-il ajouté alors qu'une réunion de travail au sein du Front de gauche se tiendra sur le sujet lundi. Le député européen s'est félicité de pouvoir avoir cette discussion, souhaitant que Parti socialiste et Front de gauche "s'accordent partout où le risque FN existe" pour des candidatures uniques. Selon les estimations, la probabilité que la gauche ne soit pas présente au second tour des législatives pourrait concerner de 60 à 100 circonscriptions.

Jean-Luc Mélenchon a aussi mis en garde contre une élimination du Front de gauche de l'Assemblée nationale et appelé à une "proportionnelle de gauche": "les socialistes disent qu'ils veulent changer la Constitution pour mettre de la proportionnelle, c'est le moment d'en mettre maintenant!", a-t-il expliqué, soulignant le fait que si "le FN qui n'est pas républicain n'y est pas, ça ne manque à personne".

 

Quant à une éventuelle circonscription pour lui-même, aucune décision n'a encore été prise. "Rien n'est décidé", a-t-il dit à la presse qui se pose la question "d'y aller ou de mener la bataille" au niveau national. Après une réunion vendredi soir avec les principaux responsables du Front de gauche, pour l'instant, son point de chute, "ce n'est pas plus à Marseille qu'ailleurs", a d'ailleurs assuré Eric Coquerel après un écho en ce sens dans Libération samedi. Pour le conseiller de Mélenchon, ce sera en tout cas "plutôt une région urbaine que l'Ardèche" si le leader du FG y va. Une décision pourrait être prise la semaine prochaine, au plus tôt. "Pas la peine d'attendre 107 ans", selon un cadre. Mais "il n'y a pas urgence", a tempéré Jean-Luc Mélenchon.

 

François Hollande a affirmé dimanche sur Canal + que la première secrétaire du PS Martine Aubry devait "parler à Jean-Luc Mélenchon" sur la question des législatives parce qu'il "n'est pas question qu'il y ait un risque de duel Front National-droite aux législatives".

 

ON AURAIT TENDANCE 0 CROIRE QUE J. L. MELENCHON SE SUBSTITUE AU PCF QUI SE DISSOUS DISSOUS DANS LE FDG

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF-FRONT DE GAUCHE
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 15:52

le 27 Avril 2012

présidentielle

Nicolas Sarkozy multiplie les mensonges

De plus en plus inquiet sur le verdict des urnes, le candidat de la droite semble prêt à toutes les manipulations, y compris les plus grossières, n’hésitant pas à se contredire ou énoncer des contre-vérités constatables par tous les électeurs.

 

  • « Mais que dit-il (François Hollande) quand Tariq Ramadan ose appeler à voter pour (lui) ? (…) C’est monstrueux ! Voilà un homme qui appelle à voter pour François Hollande ! » TF1, le 25/04.

Sauf que personne n’en a trouvé trace et que Tariq Ramadan lui-même – au passage, citoyen helvétique ne disposant pas du droit de voter en France – a catégoriquement démenti, renvoyant même les deux candidats dos à dos. François Hollande a dénoncé « mensonges » et « amalgames », ajoutant : « Je n’ai pas à me justifier quand un individu peut dire qu’il n’aime pas le pouvoir sortant. »

 

  • « Non, non, je n’ai pas dit “vrai travail”. » TF1, le 25/04.

L’image est pourtant passée et repassée sur toutes les chaînes, et il est très facile de la retrouver sur le Web. Interrogé par des journalistes lors d’un rassemblement à Paris, le 23 avril, le président sortant avait annoncé un rassemblement au Trocadéro : 
« Le 1er Mai, nous allons organiser la fête du travail, la fête du vrai travail. »

>>> Lire : Eric Coquerel dénonce la "guerre aux travailleurs" que veut livrer Sarkozy 

  • « Il y a un appel des mosquées, qu’évoque l’hebdomadaire Marianne, en faveur 
de François Hollande. » France Inter, le 26/04.

Marianne dément. En faisant mine de dénoncer « l’appel des mosquées », le président candidat, constate Marianne, veut faire oublier qu’il a lui-même tenté de rallier le vote des musulmans. Par ailleurs, plusieurs responsables de l’islam en France ont souligné qu’à aucun moment, n’avait été envisagé un quelconque appel à voter pour l’un ou l’autre des candidats.

>>> Lire : Cris et fureur d’un candidat
 

  • « Je pense qu’il peut y avoir, chez 
certains dirigeants du Front national, notamment Jean-Marie Le Pen, 
une dimension xénophobe. Mais pas 
chez sa fille Marine. Je n’ai pas 
entendu ceci chez elle. » France Inter, le 26/04.

La candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen, a précisé à plusieurs reprises qu’il n’y a pas de différences entre ses positions et celles de son père, Jean-Marie. Son programme, diffusé avant le premier tour, est d’ailleurs truffé de prises de position xénophobes. Florilège : « L’immigration est source de tensions. » « L’immigration met à mal notre identité nationale. » « Réaffirmation de notre modèle républicain et de ses valeurs contre le multiculturalisme… »

>>> Lire : L’UMP décerne un brevet de démocratie au FN

 

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 15:38

Présidentielles Aigues-Juntes - Ariège (09240)

 

Les résultats du second tour des présidentielles seront publiés dès le 6 mai 2012.
Découvrez les résultats dans votre ville ou departement.

 

Election présidentielle (Avril 2012)

 

1er TOUR (22 avril 2012)

 
Candidats Résultat Moyenne nat.
Jean-Luc MÉLENCHON
Front de gauche
61,90 % 11,11 %
François HOLLANDE
PS
16,67 % 28,63 %
François BAYROU
Mouvement Démocrate
7,14 % 9,13 %
Nicolas SARKOZY
UMP
7,14 % 27,18 %
Philippe POUTOU
NPA
4,76 % 1,15 %
Marine LE PEN
FN
2,38 % 17,90 %
Nathalie ARTHAUD
LO
-- --
Jacques CHEMINADE
Solidarité et Progrès
-- --
Nicolas DUPONT-AIGNAN
Debout la République
-- --
Eva JOLY
Europe Ecologie les Verts
-- --
Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) 2,08 % 1,52 %
Taux de participation 89,58 % 79,47 %

Election présidentielle (mai 2007)

 

2ème TOUR (6 mai 2007)

 
Candidats Résultat Moyenne nat.
ROYAL 82,61 % 46,94 %
SARKOZY 17,39 % 53,06 %
Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) 9,80 % 4,20 %
Taux de participation 94,44 % 83,97 %
 

1er TOUR (22 avril 2007)

 
Candidats Résultat Moyenne nat.
BUFFET 32,69 % 1,93 %
BESANCENOT 19,23 % 4,08 %
BAYROU 19,23 % 18,57 %
ROYAL 11,54 % 25,87 %
LAGUILLER 5,77 % 1,33 %
SARKOZY 3,85 % 31,18 %
LE PEN 3,85 % 10,44 %
de VILLIERS 3,85 % 2,23 %
SCHIVARDI -- --
BOVÉ -- --
VOYNET -- --
NIHOUS -- --
Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) -- --
Taux de participation 96,30 % 83,77 %
Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 10:02

Dans cette période de crise grave où les travailleurs de la terre que nous sommes, subissent de plein fouet une politique autoritaire d’austérité avec toutes ses conséquences sur nos revenus, nos budgets familiaux, en un mot notre vie, il est important que nous descendions dans la rue le 1er mai.

Ensemble avec les salarié(e)s, les exclu(e)s, les précaires, les retraités, soyons sur le front des luttes pour faire reculer cette politique libérale qui tel un rouleau compresseur nous écrase au quotidien et nous prépare des lendemains pires encore qu’aujourd’hui.

 

Nos services publics, nos services de santé, notre protection sociale, notre retraite, notre pouvoir d’achat sont mis à mal pour assurer des profits toujours plus importants aux grands détenteurs de capitaux où seul l’argent travaille !

 

Soyons solidaire pour dire stop et adresser un message fort au futur Président de la République et aux futurs parlementaires

Nous ne paierons pas à la place de ceux qui ont joué notre travail sur le tapis vert du monopoly mondial.

 

Nous exigeons un vrai revenu, un vrai pouvoir d’achat, une vraie protection sociale, une vraie solidarité, un vrai respect, une vraie dignité, un vrai bonheur pour tous.

Alors soyons tous ensemble aux vraies manifestations du 1er mai organisée par les syndicats de salariés.

 

Président du MODEF National, Jean MOUZAT

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans LUTTES ET SOLIDARITÉ
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 23:54

Le Syndicat de la Magistrature appelle à voter contre Nicolas Sarkozy

Par LEXPRESS.fr, publié le 27/04/2012 à 15:52

Le Syndicat de la Magistrature appelle à voter contre Nicolas Sarkozy

Selon le Syndicat de la Magistrature, "Nicolas Sarkozy a choisi de sortir définitivement du front républicain en misant sur la stratégie indigne du 'Front compatible'".

REUTERS

Le Syndicat de la Magistature reproche au chef de l'Etat d'avoir bafoué l'indépendance de la justice et mené une politique partisane de nomination des magistrats. 

Le Syndicat de la Magistrature (SM) a appelé ce vendredi à voter contre Nicolas Sarkozy le 6 mai, afin de ne pas le laisser "récidiver".  

Dans un communiqué, le SM "appelle chaque électeur à s'opposer par son vote à la politique du pire et à rendre possible le changement qui s'impose".  

"Nicolas Sarkozy annonçait une 'République irréprochable'" mais il "n'a fait que bafouer l'indépendance de la justice, mener une politique partisane de nomination des magistrats et délégitimer les contre-pouvoirs ainsi que les institutions en charge de la probité publique", ajoute-t-il. 

"Alors que le discours de Grenoble et le débat sur l'identité nationale avaient déjà entaché de brun ce quinquennat marqué par la peur et le rejet de l'autre, et que l'extrême droite a fait un score très inquiétant au premier tour de l'élection présidentielle, le candidat Nicolas Sarkozy a choisi de sortir définitivement du front républicain en misant sur la stratégie indigne du 'Front compatible'", déplore-t-il. 

Avec
 

 

Repost 0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 23:51

Des accusations d'un financement libyen à Sarkozy en 2007 resurgissent avant le second tour

A une semaine du second tour de l'élection présidentielle, Mediapart a publié samedi un document attribué à un ex-dignitaire libyen affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour "50 millions d'euros" la précédente campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Photographe : Kenzo Tribouillard :: Capture d'écran de Mediapart le 28 avril 2012 photo : Kenzo Tribouillard, AFP

Ce document en arabe, portant la signature de Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye, aujourd'hui en exil, fait état d'un "accord de principe" pour "appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, M. Nicolas Sarkozy, pour un montant d'une valeur de cinquante millions d'euros". La note ne précise pas si un tel financement a effectivement eu lieu.

 

Le 12 mars, M. Sarkozy avait qualifié de "grotesque" un éventuel financement de sa campagne de 2007 par Mouammar Kadhafi.

 

Bernard Cazeneuve, un des porte-parole de François Hollande, a demandé samedi à M. Sarkozy de "s'expliquer devant les Français" face "à des éléments aussi graves, étayés par des documents nouveaux émanant de l'entourage du dictateur libyen lui-même"

Mediapart explique avoir obtenu cette note de la part "d'anciens hauts responsables du pays, aujourd'hui dans la clandestinité", qui l'ont communiquée "ces tout derniers jours".

  • 28 avr 22:32
    afp

    Infos Mediapart : "Sarkozy doit s'expliquer" selon Cazeneuve

     
  • 28 avr 20:08
    BFMTV

    Infos Médiapart : la campagne de Sarkozy en 2007 financée par la Libye

     

Homme de confiance du colonel Kadhafi, Moussa Koussa, ancien chef des services de renseignements libyens de 1994 à 2009, puis ministre des Affaires étrangères, a fait défection au régime de Tripoli avant de se rendre à Londres, puis au Qatar.

 

Dans la note, rédigée en arabe et traduite par Mediapart, il précise que cet accord est consécutif au "procès-verbal de la réunion tenue le 6/10/2006, à laquelle ont participé de notre côté le directeur des services de renseignements libyens (Abdallah Senoussi, ndlr) et le président du Fonds Libyen des investissements africains (Bachir Saleh, ndlr), et du côté français M. Brice Hortefeux et M. Ziad Takieddine".

 

L'avocate de Ziad Takieddine, Me Samia Maktouf, a déclaré à l'AFP que son client "ne pouvait pas être présent à cette réunion vu le caractère secret des réunions internes aux autorités libyennes. En revanche, il pense que le document est crédible". M. Takieddine a également dit à l'AFP qu'il reconnaissait la signature de M. Koussa.

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine est l'un des hommes clefs du volet financier du dossier Karachi sur un éventuel financement illicite de la campagne d'Edouard Balladur en 1995 via des rétrocommissions sur des contrats d'armement. Le 24 avril, il a été mis en examen une troisième fois dans cette affaire.

 

Interrogé vendredi par Mediapart, l'ex-ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a déclaré n'avoir "jamais rencontré Moussa Koussa et Bachir Saleh", ancien homme clef du régime libyen et destinataire de la note qui lui a été adressée le 10 décembre 2006, selon Mediapart.

 

Le Canard Enchainé avait affirmé début avril que Bachir Saleh, recherché par Interpol, a obtenu un titre de séjour "au nom du regroupement familial" en France. Il était responsable du Libyan African Portfolio (LAP), "le puissant fonds souverain libyen crédité de plus de 40 milliards de dollars", selon Mediapart.

 

Le 12 mars, M. Sarkozy avait rejeté un éventuel financement de sa campagne de 2007 par la Libye. "S'il l'avait financée (la campagne), je n'aurais pas été très reconnaissant", avait-il ironisé, en allusion à l'intervention armée de la France dans le cadre d'une opération de l'Otan qui a fait chuter le régime de Kadhafi (mars-octobre 2011).

Mediapart avait publié ce jour-là une autre note laissant penser que Tripoli aurait financé à hauteur de 50 millions d'euros la campagne de 2007 de M. Sarkozy.

 

Cette note indiquait que la question d'un financement de la campagne de 2007 a fait l'objet d'"entretiens préalables entre ZT et Saïf al islam", en référence, selon Mediapart, à Ziad Takieddine et au fils de Mouammar Kadhafi.

Cette note faisait notamment référence à une visite en Libye de "NS+BH 06.10.2005", ce qui correspondrait, selon le site, à une visite en Libye en octobre 2005 de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, et de Brice Hortefeux, pour régler les modalités de financement de la campagne de M. Sarkozy ("MODALITES FIN CAMPAGNE NS REGLEES").

En mars 2011, Saïf al Islam avait affirmé sur Euronews que la Libye avait financé la campagne de M. Sarkozy pour la présidentielle de 2007.

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans LE SAVIEZ-VOUS
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 23:43

Pour le milliardaire et propriétaire du Point, François Pinault: "Sarkozy perd les pédales. Il est cuit !"

 

 
 
 
 

Le Monde publie, cet après-midi, un article qui rapporte des propos très durs du milliardaire et propriétaire du Point, François Pinault, contre le Président de la République.

 

Le Monde écrit:

*Le milliardaire tire ses salves en direction du président sortant dont il moque la dernière formule : "Présomption de légitime défense, c'est comme au Far West, il faut dégainer le premier ! Il perd les pédales. Les gens proches de lui pensent qu'il pourrait encore gagner. Il est cuit! C'est comme dans le bunker de 1945.""

Repost 0

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre