Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 05:42
Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 17:23
AFP, Mise à jour : 21/12/2011 12:49

La BCE prête 489 milliards d'euros sur trois ans aux banques de la zone euro

La Banque centrale européenne (BCE) a alloué mercredi 489,191 milliards à 523 banques de la zone euro lors d'une opération inédite de prêt à trois ans, a-t-elle annoncé sur son site internet.

 

Le logo de l'euro devant le siège de la BCE à Francfort.

Le logo de l'euro devant le siège de la BCE à Francfort.

 

C'est davantage que les 442,24 milliards d'euros que la BCE avait accordé lors de sa première opération à un an en juin 2009, et qui constituait un record.

 

Les analystes prévoyaient une fourchette large comprise entre 100 et 500 milliards d'euros, estimant que certains établissements bancaires n'oseraient pas faire appel aux fonds de la BCE pour ne pas être "stigmatisés", soit laisser penser qu'ils n'avaient pas la capacité de lever l'argent dont ils ont besoin sur les marchés financiers.

 

La BCE, inquiète du mauvais fonctionnement du marché interbancaire qui pourrait se traduire par une restriction du crédit aux ménages et entreprises pénalisant ainsi la croissance, les a largement encouragés à venir s'approvisionner à ses caisses, élargissant par ailleurs la catégorie des garanties qu'elle accepte en contrepartie de ses prêts pour permettre aux établissements les plus en difficulté d'en bénéficier.

 

Pour nombre d'observateurs, les banques pourraient user de cet argent pour acheter de la dette de leurs Etats et ainsi soulager la crise qui frappe nombre d'enter eux.

 

Mais pour d'autres, elles en useront surtout pour rembourser leurs propres échéances. Plus de 600 milliards de dette bancaire arrivent à maturité en 2012 dont 230 milliards rien qu'au premier trimestre, a rappelé le président de la BCE Mario Draghi.

 

"Les banques sauvant les (Etats) souverains semble improbable", a commenté Christian Schulz, économiste de la banque Berenberg.

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOCIAL-ECONOMIE-FINANCES
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 17:01

Le Nouvel Observateur rachète 100% du site d'information Rue89

Le Nouvel Observateur a racheté 100% du site d'information Rue89 qui, tout en devenant une filiale de l'hebdomadaire, conservera son indépendance et la même équipe dirigeante, a annoncé mercredi Pierre Haski, fondateur et président du site d'information en ligne.

Page d'accueil du site Rue89 le 21 décembre 2011

"Rue89 et le groupe Nouvel Observateur annoncent mercredi leur alliance. Cet accord, qui sera effectif le 31 décembre, se matérialise par le rachat du capital de Rue89 par Claude Perdriel, le fondateur et patron du Nouvel Observateur. Il pérennise l'aventure de notre site en lui garantissant son indépendance éditoriale totale", écrit Pierre Haski dans un texte publié sur Rue89.

Dans un communiqué, le magazine a confirmé cette opération, soulignant que celle-ci "permettra aux deux entreprises de bénéficier mutuellement de leur expertise et de la position unique que cette opération confère à leur offre numérique, avec une proposition complète dans tous les segments de l'actualité".

Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, les deux parties arguant que l'accord définitif était en cours d'élaboration. Il devrait être signé début janvier.

 

Site indépe,dant ou au service du PS pour la Présidentielle?  A SUIVRE bien entendu.

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans MEDIAS et PLURALISME
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 14:05

salah_hamouri_bandeau

 

Le lundi 19 décembre 2011 sur France Culture, dans le journal de 6 h 30 et 8h, une journaliste évoquant la libération des 550 prisonniers palestiniens a précisé : « parmi eux le franco-palestinien Salah Hamouri, condamné pour le meurtre d'un rabbin...et libéré quelques mois avant la fin de sa peine ».

 

Salah Hamouri n'a jamais été accusé d'avoir tué ce rabbin mais d'en avoir eu l'intention sans que le tribunal ait pu en fournir la moindre preuve. Salah Hamouri qui a toujours nié ce dont on l'accuse, a été condamné comme des milliers d'autres Palestiniens, par un tribunal militaire d'occupation illégal au regard du droit international.

 

Il n'a pas été libéré quelques mois avant la fin de sa peine mais 21 jours après. Un document du Comité International de la Croix Rouge, validé par les autorités israéliennes et remis à sa famille à la fin du procès, l'atteste. Le Parti de Gauche salue chaleureusement la libération de Salah Hamouri. Il a participé à toutes les initiatives prises dans notre pays pour sa libération tant au nom du PG que dans le cadre du Front de Gauche.

 

Devant les propos malhonnêtes de France Culture qui mettent gravement en cause l'honneur de Salah Hamouri, le Parti de Gauche, solidaire de Salah Hamouri et du combat des Palestiniens pour leurs droits, réclame à la fois un rectificatif et des excuses face à ce manquement inqualifiable à la déontologie journalistique qui porte gravement atteinte également à la crédibilité de France-Culture.

 

Et alors que France Culture s'abaisse à une affirmation grossièrement mensongère, le CRIF reprenant aveuglément des médias israéliens prétend que Salah aurait déclaré à l'agence Reuters que « le rabbin Yossef Ovadia mérite la mort ». Reuters a démenti avec vigueur avoir recueilli de tels propos de Salah qui proteste lui aussi en vain.

Le soutien sans faille apporté par le CRIF à la politique de colonisation et d'occupation d'Israël atteint ici un rare sommet de haine.

Le Parti de Gauche condamne avec la plus grande fermeté les propos du CRIF qui sont autant d'incitations à la violence tombant sous le coup de la loi. Par conséquent, il en appelle dans ce cas d'extrême gravité aux autorités françaises pour que cesse cette campagne odieuse que relaie le CRIF.

 

Christophe Ventura,
Secrétaire National aux Initiatives internationalistes

 

André Curtillat,
membre du Groupe Palestine du Parti de Gauche

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOLIDARITE INTERNATIONALE
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 13:12
 

 

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Le CRIF en flagrant délit de mensonge et d’appel à la haine.

mardi 20 décembre 2011 par le Bureau National de l’UJFP

Salah Hamouri n’est pas si tôt libéré que diverses officines sionistes déclenchent contre lui une campagne de diffamation et de haine.

Le président du CRIF Richard Prasquier y va de son couplet, publiant des propos supposés de Salah alors même qu’il les a démentis ainsi que, preuves à l’appui, les journalistes de l’agence Reuters censés les avoir recueillis ! Il en fait même un éditorial.

Monsieur Prasquier est un adepte de l’adage : « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ».

S’il ne prononce pas dans les heures qui viennent démenti et excuses, nous proposerons à toutes les organisations démocratiques d’exiger ensemble qu’il soit poursuivi pour appel à la haine.

Aujourd’hui, nous recevons les photos de la mosquée de Décines taguées de croix gammées mais Monsieur Prasquier n’a rien à en dire. Car Monsieur Prasquier développe un communautarisme de guerre.

 

L’Union Juive Française pour la Paix ne laissera aucun racisme en paix.


Bureau National de l’UJFP le 20-12-2011

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans lutte pour la paix
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 21:29

 

A peine levé, j’apprends lundi la libération de Salah Hamouri, le jeune franco-palestinien emprisonné durant cinq ans par les autorités israéliennes pour un « délit d’intention ». Les radios assurent que l’élargissement de ce jeune homme a été obtenu grâce à l’action conjuguée de Nicolas Sarkozy et du Quai d’Orsay. Enorme mensonge. Rien sur le mutisme observé pendant des années concernant le sort de notre compatriote, rien sur l’action du comité de soutien animé par Jean-Claude Lefort, rien sur la mobilisation de milliers d’hommes et de femmes. Fallait pas fâcher Tel Aviv et le CRIF.

 

Cet épisode m’en rappelle deux autres : Angela Davis et Nelson Mandela. Au début des années 1970, la militante des droits civiques aux Etats-Unis était condamnée à une lourde peine de prison, sa vie était en danger. Une grande campagne fut menée en France par les jeunes communistes. Médias et autorités françaises de l’époque restèrent muets jusqu’à ce que Angela fût enfin libérée. Fallait pas fâcher Washington.

 

Qui connaissait en France le nom de Mandela au début des années 1980 ? Pratiquement personne. Pendant des années, seuls, les communistes français particulièrement les plus jeunes et « l’Humanité »  menèrent une campagne pour la libération du plus ancien prisonnier politique du monde qui nous réserva, plus tard, sa première interview. A Paris, la droite comme le PS, télés, radios et presse écrite observèrent un silence assourdissant. Nelson Mandela, ils ne connaissaient pas. Fallait pas fâcher Prétoria et le régime de l’apartheid.

 

A la réflexion, ne pas fâcher n’est pas l’explication. Dans les trois cas, le comportement des gouvernants français et des médias relève d’une orientation politique commune : deux poids deux mesures concernant le soldat franco-israélien et le jeune étudiant franco-palestinien, mépris à l’égard d’une militante noire nord-américaine, contrats d’armement et gros sous passant avant l’intérêt porté au leader de la lutte contre l’apartheid.

 

José Fort 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 11:07
Repost 0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 10:27
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOCIAL-ECONOMIE-FINANCES
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 10:25
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOCIAL-ECONOMIE-FINANCES
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 10:22
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOCIAL-ECONOMIE-FINANCES
commenter cet article

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre