Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:26

Social-Eco - le 8 Novembre 2011

Retraites : "le mépris à l'égard des partenaires sociaux" selon la Cnav

Le nouveau président de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), Gérard Rivière a déploré mardi "la méthode brutale et cavalière" du gouvernement qui a décidé d'accélérer l'application de la réforme des retraites, ajoutant qu'il n'avait été "ni consulté, ni informé" en amont.


"Ils n'ont sans doute pas mon numéro de téléphone portable", a ironisé, Gérard Rivière (FO), élu le 4 novembre dernier à la place de Danièle Karniewicz (CFE-CGC) à la présidence de la Cnav. Il a regretté "le mépris affiché à l'égard des partenaires sociaux et du conseil d'administration" de la Cnav, qui gère le régime général des retraites. Gérard Rivière a observé que la loi repoussant progressivement à 62 ans l'âge légal de départ à la retraite aurait "un an demain". Et on n'a même pas mis une année à remettre en question un calendrier de montée en charge", a-t-il regretté, en affirmant que c'était "la première fois".

 

Le nouveau président de la Cnav a par ailleurs également jugé "parfaitement injuste d'avoir désindexé les prestations familiales". "Lorsqu'on enlève 1 point ou 1,2 de revalorisation des prestations familiales, on est dans le dur de la consommation parce que les prestations familiales n'alimentent pas le livret A, que je sache, et encore moins l'assurance-vie", a estimé Gérard Rivière.

 

Il a indiqué que le conseil d'administration de la Cnav se réunirait le 17 novembre pour étudier le projet de loi rectificatif de financement de la sécu.

 

Selon le plan de rigueur présenté lundi par le gouvernement, le recul de l'âge de la retraite de 60 à 62 ans va arriver plus vite pour les salariés nés entre 1952 et 1955, qui devront rester au travail de un à quatre mois de plus que ce que prévoyait la réforme de novembre 2010.

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans RETRAITES
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:21

Nicolas Sarkozy et Barack Obama au G20

59 millions d'euros: ce qu'ont coûté les G8 et G20 à la France

La France est en faillite, a affirmé François Fillon hier. Ce constat ne va pas empêcher le budget de l'Etat  de payer la douloureuse des G8 et G20 que la France a organisé en mai et jeudi et vendredi dernier. Les coûts de ces deux grands raouts internationaux qui ont promis l'austérité pour tous sont même plus élevés que prévus: 31 millions pour le premier, 28 millions pour le deuxième, a déclaré mardi à l'Assemblée nationale la député UMP Geneviève Colot.

 

Les dépenses pour le sommet du Groupe des huit puissances les plus industrialisées sont évaluées "à 31 millions d'euros contre les 20" qui étaient prévus, a déclaré Mme Colot, rapporteur pour avis, lors de la discussion des crédits 2012 du ministère français des Affaires étrangères. Cette hausse des coûts est due à l'invitation faite à plusieurs délégations arabes de participer au sommet et à la création d'un centre de presse sous tente pour 2.400 journalistes accrédités, a-t-elle précisé.

 

"L'organisation du sommet du G20 de Cannes devrait aussi dépasser les prévisions", a-t-elle ajouté. Son coût devrait être "de 28 millions d'euros contre 25 prévus", a indiqué la député.

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 13:46

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOCIAL-ECONOMIE-FINANCES
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 12:42

Voici la lettre que j'ai adressée à Bernard Paineau suite à la manifestation cde samedi 5 novembre à St Jean-de-Thouars contre la porcherie.

 

Saint-Varent le 6 novembre 2011

 

A Bernard PAINEAU,

Maire de Mauzé-Thouarsais,

Conseiller général des Deux-Sèvres,

 

Cher camarade,

 

C’est avec grand plaisir que je t’adresse mes félicitations pour ton intervention  à la manifestation organisée par « BON VENT », et soutenue entre autres par le PCF Thouarsais,  contre l’installation d’une maternité porcine industrielle à LUZAY. Je le fais d’autant plus volontiers qu’elle correspond en tous points à mes propres interventions orales ou écrites depuis plusieurs années.

En effet  si tu as évoqué les raisons légitimes de l’indignation générale, notamment  celles liées à l’écologie, tu as insisté sur la dimension humaine du refus et de l’alternative qui consiste en le remplacement et le développement d’ une agriculture industrielle polluante, débarrassée de l’unique objectif financier qu’elle poursuit, qui  prendrait  en considération les aspects humains, environnementaux, et ceux d’une nouvelle économie et de production favorisant  l’agriculture paysanne de production alimentaire, les circuits courts, des emplois qualifiés avec des revenus décents,  la valorisation raisonnable de le respect de la nature.

 

J’ai noté avec intérêt l’importance que tu accordes à l’intervention populaire directe. Car, à côté des nécessaires recours juridiques qu’impliquent désormais plusieurs associations plaignantes, il est utile et indispensable que la population elle-même s’exprime  et puisse le faire dans les formes appropriées.

 

Tu le sais, je milite depuis longtemps pour cette démocratie de proximité, sans d’ailleurs être toujours compris ou soutenu. Le succès de cette manifestation forte de 600 personnes confirme la disponibilité des populations pour l’action sur des questions qui les concernent. Comme tu l’as souligné, d’autres seront sans doute nécessaires pour aboutir à l’abrogation de la décision d’autorisation de la maternité industrielle.

 

Aussi, je réitère à nouveau ma proposition, formulée depuis plusieurs mois publiquement, de l’organisation d’un référendum d’initiative populaire, ou à défaut, d’une votation citoyenne, à l’instar de celle organisée contre la privatisation de la Poste. Ce moyen d’expression et d’intervention citoyenne est redoutée par la majorité actuelle bien qu’elle le fît figurer dans la récente révision constitutionnelle , sans en publier le décret d’application. C’est dire si la démocratie lui fait peur.

 

Le moment est propice pour promouvoir la démocratie qui se revendique d’ailleurs partout sur la planète. La constitution d’un comité pluraliste pour l’expression populaire contre la maternité porcine, à l’image de ce que fût le collectif retraite à Thouars, sans exclusive, pourrait être une bonne formule. Et la mise à l’ordre du jour de cette proposition qui deviendrait commune, constituerait sans aucun doute un pas décisif pour le prolongement de l’action, et donnerait plus de force encore, en l’élargissant, à la mobilisation dans la perspective qui deviendrait réaliste, d’un retrait de l’accord préfectoral.

 

Selon un proverbe arabe : « Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse »

 

Restant à ta disposition, reçois mes meilleures salutations

 

Bruno FORNACIARI

PCF Thouarsais

 

http://bruno-fornaciari.over-blog.com

 

PS  Extrait du programme du Front de gauche proposé pour les Présidentielles et les législatives 

Souveraineté et sécurité alimentaire

« Nous agirons pour une nouvelle organisation de l’agriculture dans le cadre des Nations unies, afin de soutenir le développement de marchés régionaux, de réguler les marchés mondiaux, de mettre en œuvre un plan agricole et alimentaire mondial, de promouvoir la relocalisation et la transition écologique de l’agriculture et de combattre les processus d’accaparement de terres.

  Nous serons à l’initiative de la construction d’une alliance stratégique avec les pays engagés dans la défense de la souveraineté alimentaire et de l’agriculture paysanne.

  Nous impulserons une coopération au développement qui priorise les accords avec les États mettant en œuvre des politiques de souveraineté alimentaire et de soutien à l’agriculture paysanne.

  Nous agirons pour l’adoption d’une politique agricole commune cohérente avec l’objectif de souveraineté alimentaire, centrant la production sur les besoins du marché intérieur et la protection de ce dernier, garantissant
aux agriculteurs des prix rémunérateurs, encadrant les pratiques de la grande distribution au moyen des prix minimums aux producteurs et de coefficients multiplicateurs maximums

  La France opposera son veto à la conclusion du cycle de Doha de l’OMC, à la signature des accords de libre échange
(notamment les APE) négociés par l’Union européenne, à toutes les pressions du FMI, de la Banque mondiale et aux conditions posées à l’aide au développement exercées sur les pays du Sud

  Nous mettrons en œuvre un plan national de transition écologique de l’agriculture. Nous engagerons le soutien au développement des filières alternatives labellisées, vivrières, courtes de proximité, biologiques, reposant sur une juste rémunération du travail et permettant au plus grand nombre de bénéficier d’une alimentation de qualité.

  Nous engagerons la révision du mandat des Sociétés d’aménagement foncier et rural (SAFER) et de leur gouvernance afin d’y rendre les pouvoirs publics majoritaires et pour stopper puis inverser le processus de concentration de l’agriculture.

  Nous soutiendrons l’installation de jeunes agriculteurs et la consolidation des petites exploitations, y compris par le biais de réserves foncières, notamment à proximité des villes »

 

 

 

http://bruno-fornaciari.over-blog.com

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PORCHERIE LUZAY-ST VARENT
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 21:56

G20: et pendant ce temps-là, les pauvres crèvent de faim


75 minutes sur deux jours de sommet. C'est tout ce que le G20 de Cannes a consacré aux problèmes de développement et de famine en Afrique. Ce raout organisé par la France n'a vraiment pas été au rendez-vous de son slogan "nouveau monde, nouvelles idées".

 

Les organisations non gouvernementales (ONG) sont généralement très polies. Aussi, lorsqu'elles se disent déçues par le sommet du G20 de Cannes qui s'est clos vendredi soir, il faut traduire par très très déçues, si ce n'est révoltées.

 

"Le repas pour la Grèce et les autres pays du G20 est copieux mais dans les pays en voie de développement, les pauvres sont de nouveau nourris de miettes", a ainsi dénoncé Soren Ambrose, de ActionAid (Kenya), lors d'une conférence de presse des ONG vendredi. Le communiqué final de ce forum des vingt principales puissances économiques de la planète mettra "l'accent sur les mécanismes du marché et le développement du secteur privé", a relevé Soren Ambrose. Mais, selon lui, "ce n'est ni suffisant ni approprié dans la situation actuelle des pays en voie de développement". Il faudrait plutôt, a-t-il avancé, "restaurer les capacités du secteur public".

 

 

"Opportunité ratée"


Dans leur ensemble, les ONG ont accueilli favorablement le fait qu'un petit groupe de pays pourrait aller de l'avant sur la taxe sur les transactions financières qu'elles réclament à cor et à cri et que Paris avait placé parmi les priorités de sa présidence du G20, sans aboutir à des mesures concrètes. "Faites des hommes et de la nature la priorité, pas les banques", a exhorté Carlos Zarco, d'Oxfam (Mexique), à l'adresse des leaders du G20, les appelant à "réguler les investissements financiers et à réduire la spéculation".

 

"Si nous comprenons qu'il est important de résoudre les problèmes de la Grèce et de la zone euro, nous attendons des leaders du G20 qu'ils arrêtent des solutions générales et durables sur la crise financière mondiale", a souligné Taneem Essop, du WWF, au lieu de se concentrer sur des solutions "de court terme".

 

Selon elle, le sommet de Cannes a été "une opportunité ratée" d'adresser un signal fort sur le changement climatique avant la conférence de Durban (Afrique du Sud) qui doit se tenir sous l'égide de l'Onu à la fin du mois. Le prochain sommet du G20, sous présidence mexicaine, "devra se concentrer sur la croissance verte" et les changements climatiques, a-t-elle lancé.

 

 

"Nous espérons que le Mexique écrira une autre histoire"


Quant à Mauricio Cunhan de Vision du monde (Brésil), affirmant que "925 millions de personnes vont se coucher chaque soir en ayant faim", il a appelé la future présidence mexicaine du G20 à s'attaquer à la question de la sécurité alimentaire et de la volatilité des prix des matières premières agricoles. "Nous espérons que le Mexique écrira une autre histoire avec de nouvelles idées", a-t-il enchaîné, paraphrasant le slogant du G20 de Cannes: "nouveau monde, nouvelles idées".

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans EUROPE
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 10:31

Le governement FILLON soutenu par toute la droite (Bayrou, le Nouveau Centre, Borloo, Juppé) s'apprêtent à imposer, comme une évidence des mesures se super austérité aux masses populaires ete aux couches moyennes.

Ainsi un des impôts les plus injustes, la TVA (dont le taux  avait été abaissé par JC Gayssot PCF pour le secteur de la rénovation dans le bâtiment, qui concerne principalement les personnes à revenu modeste et les artisans, serait à nouveau augmenté à 7 ou même à 9 %, tandis que la participation des grandes entreprises seraient "contenues" pour ne pas briser la croissance.

C'est un nouveau transfert des produits du travail vers celui du capital qui se profile. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, c'est vers une aggravatiion de la crise pour la population que l'on se dirige. Réduction des dépenses de l'Etat (services publics et santé, transports publics, éducation ...) Moins de moyens pour la croissance réelle (salaires et pensions, minima sociaux, formation...)

 

Pour garder le AAA qui permet de "rassurer" le monde de la finance, les marchés financiers et les agences de notation se voient exonérées de leurs responsabilités par le Président de la République qui nous promet via son premier ministre FILLON, le budget le plus dur depuis 1945. Autrement un budget de guerre...contre les travailleurs.

 

Ce ne sont pas actuellement les mesurettes proposées par François Hollande (qui ne s'oppose pas frontalement aux mesures d'austérité préconisées par le G20 faisant en cela un pas de plus vers la droite) qui permettraient d'engager la lutte pour s'y opposer et construire une alternative à la politique régressive de Sarkozy, plutôt qu'une alternance du personnel politique mettant en oeuvre celle dictée par les marchés financiers, comme en Grèce ou en Italie.

 

Le programme populaire et partagé (1), élaboré par le PCF, le PG, la Gauche unitaire, auquel s'est rallié la Fase, aisi que la particpation de milliers de militants politiques, syndicaux, associatifs, féministes etc... anvance ds propositions susceptibles de commencer à sortir de la crise. Les luttes actuelles et à venir, pour s'opposer aux mesures qui s'annoncent, le soutien et la participation de chacun et de tous à la constitution de Fronts de Luttes dans les ENTREPRISES et les QUARTIERS participent de la résistance qu'il faut opposer au désastre économique et social annoncé.

 

L'élargissement du FRONT DE GAUCHE, à d'autres organisations, mais surtout, un enracinement populaire sont nécessaires pour contre-balancer la propagande officielle et la guerre idéologique à l'oeuvre pour nous faire accepter les mesures d'austérité dans tous les pays, et promouvoir les solutions alternatives..

 

ATTAC 79 organise à THOUARS le mardi 8 novembre 2011 à 20 h 30, salle Prévert, une réunion d'information et de débat sur la dette. Pour comprendre, pour apprendre, pour exposer, cette initiative d'éducation populaire répond à la soif de comprendre les dimensions économiques et financières pour agir.

 

(1) Vous touverez sur ce blog les 6 chapîtres du PROGRAMME populaire et partagé intitulé L'HUMAIN D'ABORD

  • Reprendre le pouvoir sur l’argent et la planification écologique pour un nouveau mode de développement humain et durable
  • DROITS SOCIAUX ET PARTAGE DES RICHESSES
  • Changer le cours de la mondialisation : une politique internationale de paix et de coopération
  • S'AFFRANCHIR DU TRAITE DE LISBONNE
  • Une République solidaire et fraternelle
  • Convoquer l’ASSEMBLEE CONSTITUANTE de la VIe REPUBLIQUE, le POUVOIR AU PEUPLE

 

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 04:27

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans DETENDEZ-VOUS EN MUSIQUE
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 04:17

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans DETENDEZ-VOUS EN MUSIQUE
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 04:09

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans DETENDEZ-VOUS EN MUSIQUE
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 04:04

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans DETENDEZ-VOUS EN MUSIQUE
commenter cet article

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre