Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 23:32

L'attachée de presse d'Eric Ciotti joue les mères «désemparées» dans un reportage de TF1

«J'ai un enfant qui ne va plus à l'école, qui commence à sécher et je suis un peu inquiète.» Cette femme, qui se dit «désemparée» dans un sujet du «13 heures» de TF1 n'a pas d'enfants. C'est l'attachée de presse d'Eric Ciotti, le député et président UMP du conseil général des Alpes-Maritimes qui a mis en place le «contrat de responsabilité parentale» dont le reportage est censé démontrer les résultats «apparemment positifs».

La rumeur a bruissé sur Twitter, avant d'être confirmée sur France Info par Jacques Victor, président du groupe communiste au Conseil Général des Alpes-Maritimes. «Je n'étais pas au courant», affirme de son côté Eric Ciotti, se déclarant «choqué». «C'est une faute professionnelle», a réagi le leader de la droite populaire. Selon lui, son attachée de presse a participé au sujet «à la demande de TF1». La chaîne, elle, n'a pas réagi.

 


Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans LE SAVIEZ-VOUS
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 23:21

 Ce week-end, le Nouveau Parti anticapitaliste confirmera le choix du candidat qu’il portera à l’élection présidentielle de 2012. Le NPA n’est plus orphelin sans Olivier Besancenot. Philippe Poutou, ouvrier et secrétaire CGT de Ford Aquitaine industrie, devrait succéder au fondateur du parti pour 2012. La commission des candidatures du NPA s’est en effet « majoritairement prononcée » en faveur de celui qui menait le combat contre Ford en 2007. Le choix sera scellé samedi lors de la Conférence nationale puis confirmé dimanche par la direction du parti. Début mai, Olivier Besancenot avait annoncé son renoncement à la présidentielle pour « risques politiques de personnalisation ». Depuis, plusieurs noms circulaient pour succéder à l’emblématique postier : Myriam Martin et Christine Poupin (les deux porte-parole du Nouveau Parti), Régis Louail, salarié d’une usine Renault et bien sûr Philippe Poutou. La candidature de ce dernier semble d’ailleurs avoir eu raison de l’impossible unanimité des courants divergents, exposée en février dernier, lors du congrès du parti. Ce que révèle finalement cette préférence pour le candidat bordelais, c’est le maintien d’une politique de « repli identitaire » revendiquée par le noyau trotskiste du NPA. Au grand regret des unitaires favorables à un rapprochement sous conditions avec le Front de gauche. La stratégie d’alliance n’est donc pas d’actualité pour le NPA qui semble rester fidèle aux valeurs du parti fondé en 2009.

Kim Vo Dinh

Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 23:19

Les Tricolores, qui ont gagné deux médailles d'or supplémentaires ce dimanche (relais 4x400m masculin et Teddy Tamgho au triple saut) aux Championnats d'Europe d'athlétisme en salle à Paris, contribuent, par leur diversité ethnique et culturelle, à "activer le modèle d'intégration à la française", estime Bernard Amsalem. Pour le président de la Fédération française (FFA), "très attaché" à ce modèle, les Bleus sont une représentation de la société: "on le voit dans l'apport qu'il y a dans les différentes disciplines des athlètes d'origines diverses, souvent d'ailleurs nés en France, mais d'origine du Maghreb, d'Afrique noire, des Antilles."

"Le sport n'a pas vocation à tout régler mais, très modestement, il contribue à faire évoluer les mentalités", poursuit celui qui sera chef de la mission de l'équipe de France olympique à Londres en 2012. "Ce que j'entends (d'hommes politiques) me gêne beaucoup, m'indispose parce que je ne vis pas les choses de la même manière. Pour le dirigeant que je suis, c'est une certaine souffrance... Mon vécu de terrain me laisse penser que le discours qui stigmatise est un discours dangereux pour la société française, un discours qui divise les individus, qui les oppose, et c'est pas du tout l'essence même de l'activité sportive, où nous devons rassembler, où la notion d'équipe est une notion extrêmement importante, où le port du maillot de l'équipe de France, la défense du maillot sont des notions extrêmement importantes qui valorisent la nation."

"La France ne doit pas tourner la page de multiculturalisme parce qu'il incarne une identité de notre pays. Il faut que ces discours d'hommes politiques puissent évoluer. Je ne pense pas qu'au Front national. Je leur demande de bien réfléchir à ce qu'ils vont dire car on va entrer dans une période électorale, toujours une période de stigmatisation et de tension", avertit le président de la FFA.

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans ACTUALITES
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 23:09

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 12:10

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans SOLIDARITE INTERNATIONALE
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 03:31
Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 02:52
Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 02:48

La fuite qui a entaché les épreuves de mathématiques est le point de départ d’un nouveau débat sur le baccalauréat. Des voix s’élèvent pour réclamer une réforme du diplôme donnant plus d’importance au contrôle continu.

Le gouvernement a beau jeu de reprendre de telles revendications, alors que les mauvaises conditions dans lesquelles les épreuves se sont déroulées sont le fruit des réformes qu’il a lui-même mises en œuvre :

suppressions de postes, recul des dates de l’examen et dégradation des conditions de travail ont pesé sur l’organisation des épreuves.

Et maintenant, voilà qu’il prend prétexte du désordre qu’il a lui-même provoqué pour aller plus loin !

Faire plus de place au contrôle continu serait une nouvelle étape dans la construction d’une école inégalitaire. Cela ferait du baccalauréat un diplôme décerné localement et n’ayant pas la même valeur d’un lycée à l’autre. Une même formation ne donnerait plus droit à un même diplôme et à une même reconnaissance sur le marché du travail comme dans le recrutement dans les filières de l'enseignement supérieur. Une telle réforme serait en parfaite cohérence avec l’ensemble de la politique de la droite, qui met les établissements en concurrence les uns avec les autres et individualise les parcours pour mieux casser les diplômes nationaux.

 Le PCF appelle les lycéens, leurs enseignants et toute la communauté éducative à s’y opposer fermement. Si le Bac doit être repensé, c’est pour renforcer son caractère de diplôme national qualifiant, validant non pas une année d’études ou quelques jours d’épreuves, mais l’ensemble d’un parcours scolaire. La scolarité, de la maternelle au lycée, doit être repensé pour permettre à l’ensemble des élèves d’aller jusqu’au baccalauréat, et au-delà, vers des études longues.

 

Communiqué du Parti communiste français

Paris, le 23 juin 2011.

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans EDUCATION-FORMATION
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 02:27

Pas de revalorisation du SMIC au 1er juillet 2011 : INDIGNONS-NOUS !


Malgré une hausse des prix annoncé par l’INSEE de 1,9% fin mai, il n’est toujours pas question pour François Fillon d’augmenter le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC). « Ce serait une faute économique qui jouerait contre l’emploi » explique-t-il. Et pourtant, la crise est toujours là. Les prix de l’énergie, de l’alimentation, des loyers, des
mutuelles… ne cessent d’augmenter créant une inégalité toujours plus prégnante entre les responsables de la crise qui continuent à s’enrichir et les salariés qui tentent de survivre dans une vie de plus en plus dure.

 

Un coup de pouce au SMIC, c’est indispensable. Alors que les prix flambent, que le pouvoir d’achat est une préoccupation majeure pour les familles, le gouvernement refuse aux 3 millions de Smicards la moindre augmentation. « Ce refus du gouvernement d’accorder un coup de pouce au SMIC est totalement scandaleux » a déclaré Pierre Laurent secrétaire national du Parti Communiste Français.


Personne ne vit dans son quotidien une hausse de prix inférieure à 2%. C’est un mensonge d’Etat contredit par la vie dans une crise de plus en plus dure ! Et cette injustice sociale pèse terriblement sur les ménages modestes, jeunes ou monoparentaux : les dépenses dites contraintes (loyer, eau, électricité, gaz, frais d’assurances, télécommunications, transports ou santé) augmentent plus vite que la moyenne des prix. Elles peuvent représenter jusqu’au 3/4 du budget des ménages. 8 millions de français vivent sous le seuil de pauvreté et plus de 2 millions de personnes vivent dans un ménage pauvre dont le chef de famille dispose d’un emploi.


Nous proposons une vraie revalorisation du SMIC au 1 juillet tenant compte de l’explosion des prix.


De le porter à 1600 euros bruts par mois avec répercussion de cette augmentation sur l’ensemble des salaires de l’ouvrier à
l’ingénieur. Le SMIC étant le salaire minimum pour un salarié sans qualification il doit être appliqué dans toutes les grilles de la Fonction Publique et pour toutes les branches du Privé.

Le SMIC n’est pas l’ennemi des salaires et de l’emploi. Le patronat et le gouvernement, complices, s’entendent pour faire baisser le prix de la force du travail. Cela se traduit par une smicardisation toujours plus grande des salariés en particulier les femmes, et par le non paiement des qualifications.

 

50% des français gagnent moins de 1580 euros par mois. Alors que les actionnaires se gavent, le MEDEF refuse d’ouvrir des négociations annuelles dans les entreprises. Les milliards d’euros d’exonérations et d’allégements de charges sociales accordés sans contreparties aux employeurs alimentent ce système de trappe à bas salaires et fragilisent la protection sociale et la retraite.La bataille pour le SMIC est un des piliers pour le retour de la croissance. C’est la base de la reconnaissance des qualifications et un repère social dans la société en termes de niveau de vie pour les retraités, les privés d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux.

 

Il faut travailler à une plus juste répartition des richesses.

 

Favoriser la croissance en développant une politique de progrès social et le plein emploi. Laurence Parisot, patronne du MEDEF assure que la richesse est bien partagée en France : quelle blague !
Les entreprises du CAC 40 viennent de battre un nouveau record avec 83 milliards d’euros de bénéfices engrangés en 2010. Dont 40 milliards ont été versés pour leurs actionnaires !
En plus de ces bénéfices records, les grands patrons du CAC 40 augmentent leurs salaires de 24% et nous ?


Des luttes qui payent : Les 32 000 salariés de Carrefour Market ont mené plusieurs journées d’actions et de grève et ont gagné entre 2% et 2,5% d’augmentation de salaire.


Le 1er juillet tous ensemble, exprimons notre révolte contre les politiques d’austérité qui ravagent nos vies et exigeons une autre répartition des richesses en faveur des salaires et de l’emploi.


Le PCF lance une grande campagne contre la vie chère et pour l'augmentation générale des salaires.


Augmentons les salaires, pas les actionnaires.

Augmentation des salaires,des retraites et des minimas sociaux, avec un salaire minimum porté tout de suite à1600€ brut.

Une contribution immédiate des grandes fortunes, via un renforcement de l'ISF, pour redonner à l'État les moyens de conserver et créer des emplois utiles dans l'éducation, la santé, la police.

La création d'une sécurisation de l'emploi et de la formation.
Bloquons les prix et les loyers.

Bloquer les prix de l'énergie (gaz, électricité, essence) et d'un ensemble de bien de 1ère nécessité.

Bloquer les loyers et en limiter le montant à un maximum de 20% des revenus des familles.
Taxons les profits et la spéculation :
Taxer les revenus financiers des entreprises, supprimer les 30 milliards d'exonérations des cotisations patronales,
créer un pôle public bancaire.

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 16:35
Repost 0

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre