Il n'y aura pas de coup de pouce pour le salaire minimum (Smic) au 1er janvier 2013. C'est ce qu'a annoncé dimanche 16 décembre le ministre du Travail Michel Sapin sur Europe 1. La revalorisation du Smic se limitera aux mécanismes automatiques et devrait donc se situer autour de 0,3%.

 

Ce chiffre est conforme à ce qu'avaient annoncé Les Echos vendredi. Selon le quotidien économique, cela correspond à une hausse mensuelle de moins de cinq euros pour un temps de travail de 35h.

Pas d'indexation sur la croissance

 

Invité du Grand rendez-vous, Michel Sapin a également déclaré que la réforme du mode de calcul du salaire minimun ne comporterait pas d'indexation sur la croissance, contrairement à ce que le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé en juillet. "Aujourd'hui, ça n'aurait pas beaucoup de sens de vouloir indexer sur la croissance", a-t-il déclaré, alors qu'une réforme de la méthode de calcul du salaire minimum doit également être annoncée lundi.

 

Le smic avait augmenté de 2%, au mois de juillet 2012, mais comportait une avance de 1,4% au titre de l'inflation intervenue depuis la précédente revalorisation, limitant donc le véritable coup de pouce à 0,6 %. "L'anticipation a permis aux salariés de gagner plus pendant toute la 2e partie de l'année, l'engagement de la campagne a été tenu", a estimé Michel Sapin.

 

Francetv info avec AFP et Reuters