Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 13:59

Pierre Laurent veut une "gauche debout face à la finance"

Boursorama avec AFP le 22/04/2016 à 14:46

Le secrétaire national du Parti communiste juge qu'il faut reconstruire une gauche pour tenir tête au patronat avant la prochaine présidentielle. Pour Pierre Laurent, François Hollande ne peut pas être le candidat de la gauche et Jean-Luc Mélenchon est "une partie" de la solution.

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste (archive) ( AFP / BERTRAND GUAY )

"Il y a la Nuit debout, il faut la gauche debout face à la finance, qui soit fière de ses valeurs, qui dise qu'il faut augmenter les salaires et pas les revenus des dividendes", a déclaré Pierre Laurent vendredi 22 avril sur "France Info", en référence au mouvement citoyen lancé il y a trois semaines place de la République à Paris puis dans plusieurs villes de province. "Il faut construire une gauche qui soit, elle, debout, pas couchée devant les exigences du Medef", a-t-il dit.

Pierre Laurent a accusé François Hollande de "servir les intérêts d'une minorité". Il estime que le chef de l'État ne peut pas incarner la candidature de la gauche pour 2017. "Elle va nous conduire, toutes les enquêtes d'opinion le montrent, à un désastre face à la droite et à l'extrême droite", dit-il.

Jean-Luc Mélenchon "est une partie de la réponse", mais qui "ne suffit pas", a estimé Pierre Laurent. Le fondateur du Parti de gauche, qui avait recueilli plus de 11% des voix au premier tour en 2012, a présenté sa candidature en dehors du processus d'une éventuelle primaire souhaitée par de nombreux militants et dirigeants de gauche. "Mais je regarde aussi les enquêtes d'opinion : elle ne suffit pas pour faire face au danger de droite et d'extrême droite", note Pierre Laurent. "Donc il faut additionner les communistes, tout le Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon et tous ceux qui parmi les citoyens dans le reste de la gauche ne veulent pas de cette politique", a répondu Pierre Laurent.

Le secrétaire national du PCF a par ailleurs dénoncé les surenchères de Conforama et de la Fnac pour racheter Darty, alors que ces entreprises "paraît-il ne peuvent pas augmenter les salaires". Conforama propose 1,09 milliard d'euros pour s'emparer de Darty et la Fnac mis 987 millions sur la table. "Ces concentrations ne visent qu'à une chose: améliorer la rémunération des dividendes des actionnaires. Pas à améliorer le bien collectif. C'est ça qu'il faut changer", a-t-il lancé.

"Nuit Debout" place de la Republique in Paris le 21 avril 2016 ( AFP / THOMAS SAMSON )

Au sujet du mouvement Nuit Debout, la sénatrice de Paris Marie-Noëlle Lienemann, membre de l'aile gauche du PS, a estimé que la gauche devait être "attentive" à Nuit debout mais qu'elle ne devait "surtout pas" chercher à récupérer le mouvement. "La gauche ne peut pas faire comme si elle était capable de répondre sans se transformer, sans donner à ces gens qui veulent participer une part de pouvoir, une capacité à être reconnu" selon elle. Favorable à une primaire à gauche, à laquelle elle serait candidate, Marie-Noëlle Lienemann souhaite également que soit "créé un nouveau mouvement", qui rassemblerait "tous ceux et toutes celles qui considèrent qu'aujourd'hui on doit changer de cycle politique, de projet de société".

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno fornaciari
commenter cet article

commentaires

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre