Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 21:31

 

 

Cher camarade,

 

Ci-joint le courrier /invitation de Jean-Pierre GAY qui signe « Pour l'équipe d'animation du Front de Gauche »
Jean-Pierre GAY

Si je ne vois rien à redire sur des initiatives de débats toujours bienvenues, néanmoins je veux faire quelques observations.

La première c’est que le Front de gauche est constitué du PCF du PG et de la FASE. Il est curieux qu’ à Thouars JP GAY et G. PENIT aient décidé sciemment d’évincé le PCF de la campagne du Front de Gauche . Il parle (JP Gay) de la convocation de la 3e assemblée du FDG, celle qui s’est tenue à Thouars puis à Bressuire en oubliant de comptabiliser la 1ere qui s’est tenue à Airvault à l’initiative des communistes, et à laquelle G. PENIT pour le PG malgré qu’il y ait été invité, n’y a pas donner suite. Ce dernier d’ailleurs s’était plaint auprès de la FD du PCF de n’avoir pas été consulter pour son organisation. G. PENIT s’est d’ailleurs lui aussi intronisé « porte-parole » du FdG Thouars/Airvault lors de la conférence de presse commune annonçant la tenue d’assemblée du front de gauche, alors qu’il est le seul « militant » sur le Thouarsais, alors qu’il évite (refuse) de prendre part au FdG d’Airvault là où iltravaille et réside.

La deuxième observation, c’est que les thèmes et les formes de la  campagne doivent être débattus entre les organisations composant le FdG. En effet, nous ne pensons pas que la seule forme d’assemblée débat, quel qu’en soit sa fréquence puisse suffire à argumenter et populariser le programme du FdG. Le public, malgré tout restreint (35 personnes à Thouars et 28 à Bressuire) doit être considérablement élargit. Aussi l’implication des militants, et notamment des militants communistes est déterminante pour aller à la rencontre des travailleurs dans les usines et dans les HLM pour reconquérir les idées et les votes.

Et pour cela nous pensons qu’il faut lier les deux élections Présidentielles et législatives. JL MELENCHON candidat commun pour les Présidentielles, et les candidats communistes désignés dans la 3e circonscription, candidats communs du FdG pour les législatives.

VOTONS MELENCHON AUX PRESIDENTIELLES et VOTONS (le candidat désigné pour le FdG) AUX LEGISLATIVES.

Car bien sûr il faudra des députés pour appliquer ou défendre les propositions portées pendant les campagnes électorales siamoises.

Nous pensons aussi que le PCF doit poursuivre son activité propre. Un plan de travail du Parti doit être élaboré au plus vite. Le report de la réunion proposé par Valérie ne coïncide pas avec l’urgence maintenant d’entrer en campagne, pratiquement et publiquement.

Les candidats aux législatives seront communistes dans la 3e si les accords sont respectés, et s’ils ne le sont pas, ceux qui en prendront la responsabilité par leur attitude devront être fermement combattus. A l’extérieur comme à l’intérieur du Parti.

Cette irresponsabilité rendrait plus difficile la mobilisation des communistes d’une part, mais créerait des divisions néfastes au sein du FdG pour longtemps sans doute. Ce n’est pas qu’une question de leadership sur le Thouarsais, mais d’une question bien politique d’intervention du PCF dans le secteur avec ses propositions, sa conception de l’union, son action militante, et bien sûr, de sa représentativité électorale au niveau local et départemental.

Les divergences avec la FASE sur ce point sont fondamentales, et ce n’est pas fortuit que JP Gay déclarait aux dernières régionales que le FdG ne pouvait pas prétendre rassembler tous les anticapitalistes, laissant entendre par là qu’il fallait lui faire une place de candidat à Thouars notamment. Ce n’est pas fortuit non plus que Clémentine Autain, rédactrice du CAN de la FASE en juin dernier considérait «  que le meilleur candidat commun à la Présidentielle serait le nôtre ». Je rappelle pour mémoire que la FASE n’a rejoint le FdG que depuis 6 mois au mois de juin dernier.

JP Gay et G. Penit refusent de considérer les communistes et la section de Thouars comme des interlocuteurs. Nous pourrions faire de même et se lancer dans une campagne qui deviendrait fratricide. Nous nous en sommes abstenus jusqu’à ce jour. Nous invitons la Fédération du PCF à prendre ses responsabilités et à clarifier la position communiste tant avec la FASE qu’avec le  PG sur toutes les question, et à ne pas ignorer la section et les communistes du Thouarsais, mais bien plutôt de se concerter pour une réponse commune et conjointe.

La  cacophonie, voire une campagne antagonique serait désastreuse immédiatement et durablement. Mais nous ne nous laisserons pas déborder par l’anticommunisme de la FASE, et nous ne nous laisserons pas entraîner non plus dans le renaissance via le FDG de la conception du rassemblement qui avait prévalu lors de la constitution de feu les collectifs antilibéraux. La stratégie de Front initiée par le PCF dépasse la contradiction rencontrée alors. 

Bruno FORNACIARI 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

De : Jean-Pierre GAY [mailto:gayjean-pierre@orange.fr] 
Envoyé : samedi 14 janvier 2012 09:44
À : destinataires inconnus:
Objet : Assemblée citoyenne jeudi 19 janvier

 

Chers camarades, chers amis,

    Nous vous proposons de participer à la 3ème assemblée citoyenne du Front de Gauche (lire le fichier joint).
Si, comme nous, vous êtes persuadés que la gauche ne pourra l'emporter le 6 mai que si Jean-Luc Mélenchon 
obtient le score le plus élevé possible au premier tour, il nous faut intensifier la campagne pour le Front de Gauche.
Transférez cette invitation, parlez-en autour de vous, proposez à un ou une ami-e, à un jeune de vos connaissances
de vous accompagner jeudi.

Très cordialement

Pour l'équipe d'animation du Front de Gauche
Jean-Pierre GAY

 

http://bruno-fornaciari.over-blog.com

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 21:25

 

> Message du 09/03/12 16:35
> De : "Levindre Ernest" 
> A : ernest.levindre@orange.fr
> Copie à : "bciari  [bciari]" 
> Objet : tr: urgence sur la 3ème circonscription






Le 9 mars 2012


Cher-e-s camarades,

Nous confirmons la réunion des communistes de la 3e circonscriotion qui aura lieu le 12 mars salle Jean Ermenneau à AIRVAULT à 20 h 30.

L'ordre du jour est la désignation des candidats communistes qui représenterons le Front de Gauche dans la 3e circonsription comme l'arrête l'accord national entre les formations du Front de gauche.

Pour ton information et ta réflexion du trouveras ci-après la réponse à nos questions, de la camarade responsable des élections au comité national.

Cher Camarade, > Suite a tes questions, je  t'informe que lors de l'accord national signé entre les partenaires du Front de Gauche il a été acté pour le département des Deux Sèvres la répartition suivante : la 1ère et 3ème circonscriptions avec un titulaire du PCF, la 2ème circonscription avec un titulaire du P.G.
> En ce qui concerne les suppléant(e)s, nous sommes convenus avec le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire (seuls signataires avec le PCF de l'accord national)  qu'il revenait aux  fédérations d'en discuter et d'en décider avec les partenaires locaux. Bien entendu tous ces éléments s'inscrivent dans le respect de nos statuts qui comme tu le sais , accordent aux adhérents de la circonscription , en lien avec leur fédération , d'etre les décideurs (voir article des Statuts). Il convient donc que les communistes adhérents, a jour de leurs cotisations, puissent désigner le ou la titulaire ainsi que son ou sa suppléant(e).  Dans le cas présent, avec plusieurs candidats a la candidature , il est de la responsabilité fédérale d'organiser le scrutin , quelque soit le choix énoncé par le Conseil départemental.
> Bien fraternellement.  lydie Benoist 


,

Commel'indique les statuts du PCF, ce sont les adhérents à jour  de leur cotisation qui lors de l'assemblée générale générale et après débat désignerons les candidats.

Vous le savez, chacun, à titre personnel, où collectivement, peut présenter une ou plusieurs candidatures  pour assumer la responsabilité de représenter le PCF et le Front de gauche aux les législatives. Et bien entendu, toutes les candidatures seront examinées.

Vraisemblablement plusieurs candidatures seront soumises à la réflexion des communistes présents qui seront appelés à  en débattre et à  à prendre les décisions pour l'exercice démocratique de la souveraineté des communistes;. Ce qui tarduit la vitalité et l'engagement militant.

Nous vous rappelons que les stauts du PCF recommandent d'être à jour de ses cotisations pour ceux d'entre nous qui sont en possession de leur carte d'adhérent.

C'est pourquoi, nous te demandons de te munir de ton carnet de chèque pour cette mise  à jour de tes cotisations si cela n'est déjà fait.



> Bonjour à toutes et à tous. 

>
Il est inutile de rappeler que les semaines passées on été fertiles en événements qui ont fait l'objet d'un débat nourri vendredi dernier 2 mars à AIRVAULT en présence de JC MORISSON.
Hier nous avons eu au téléphone Denis RONDEPIERRE  du Comité National qui suit les fédérations. Il nous a confirmé que l'accord national sur la répartition des candidats  s'applique aussi dans le 79 et doit étre respecté, que les assemblées citoyennes n'ont nullement vocation à désigner tel ou tel candidat....
Par conséquent, après la défection d'ELIE MAUDET  il y a lieu de réunir à nouveau les communistes de la 3ème circonscription, après avoir fait appel à candidature, d'en débattre, et de désigner nos candidats.
Nous demandons donc à la fédé de nous aider à préparer cette assemblée qui pourrait se tenir lundi 12 mars à AIRVAULT, et d'informer nos partenaires du FRONT de GAUCHE de cet état de fait intangible, afin d'éviter toute ambiguité lors de l'assemblée citoyennes du 13 mars prochain. Cette proposition est faite au nom du bureau provisoire  de la section THOUARS/AIRVAULT.   
A noter que D RONDEPIERRE au COMITE NATIONAL  transmet le dossier à LYDIE BENOIST, que pour notre part, nous  organisons une conférence de presse demain mercredi à 18 h.  
Pour le bureau provosoire E. LEVINDRE
> > >  

> > > >  
> Message du 06/03/12 09:55
Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 21:19

 

> From: bciari@orange.fr
> Subject: liquidation du PCF dans le Nord Deux-Sèvres
> Date: Tue, 28 Feb 2012 15:56:23 +0100
> CC: joelgrellier@live.fr
> To: ernest.levindre@orange.fr

> Avec le renoncement d'Elie Maudet à representer le PCF comme le candidat du front de Gauche, les manoeuvres de liquidation du Parti communistes entreprises par la "direction fédérale" viennent de trouver leur épilogue.
> La clique composée de JP Gelot et JC Morisson, dont Elie Maudet a été tout à la fois le jouet et le complice ont perdu définitivement la confiance des communistes thouarsais. Devant le déni démocratique permanent et l'entreprise de liquidation qu'ils escomptent désormais pousser à son terme, les communistes soussignés refusent cette perspective et exigent la démission de la clique révisionniste.

> Ils ne se considèrent plus désormais représentés par eux et se réunissent dès mardi prochain 28 février à Thouars pour faire le point de la situation nouvelle ainsi créée, et prendre toutes les dispositions pour désigner les candidats issus du Parti communiste qui représenteront le Front de gauche dans la 3e circonscription, comme le stipule l'accord des formations du Front de gauche (PCF, PG et Gauche Unitaire).

> Une courte introduction à la discussion sera sera présentée par Ernest Levindré aux communistes de la 3e circonscription présents qui participeront à la décision commune.

> La réunion aura lieu salle Denfert Rochereau le mardi 28 février à 20 h 30

> Dans l'attente du plaisir de te rencontrer,

> reçois, cher camarades, nos fraternelles salutations.

> Pour le bureau provisoire de la section du Thouarsais

> Ernest Levindre, Joel grellier, Bruno Fornaciari

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 09:09

Voici le texte remis aux journalistes du Courrier de l'Ouest et de la Nouvelle République lors de la conférence de presse du 7 mars 2012

 

 

 

 

Conférence de presse du bureau provisoire de la section thouarsaise du PCF

le 7 mars 2012


Exposé liminaire

 

La campagne des Présidentielles est maintenant bien lancée et nous constatons avec plaisir la mobilisation du Front de gauche, la qualité de la campagne du candidat commun à la Présidentielle Jean-Luc Mélenchon. Les derniers soudages créditent le candidat du FdG de 10% des intentions de vote et certains commentateurs prédisent encore une progression dont le potentiel reste important. Ce qui constitue une étape et changement qualitatif du candidat du Front de Gauche qui jouera, c’est sûr maintenant un rôle déterminant et dans la défaite de Sarkozy et dans la victoire de la gauche et du changement de politique. Il reste donc encore 50 jours et la progression n’est pas terminée.

Avant d’aborder l’objet même du point presse, laissez-moi vous rappeler que c’est en décembre 2008, que les communistes réunis en congrès, auquel d’ailleurs je participais, ont décidé une innovation stratégique. Ils ont pris deux décisions majeures.

1)      Ils ont confirmé la nécessité d’un fort parti communiste qu’ils se proposent de transformer pour être toujours mieux utile au service du changement

2)      Proposer la  stratégie de Front de gauche à nos partenaires potentiels.

Dans la foulée, début 2009, Jean-Luc Mélenchon et le député socialiste du Nord, Marc Dolez, créent le Parti de gauche et s’engagent dans le Front de gauche qui vient de naître avec cette adhésion et l’objectif de combattre le traité de Lisbonne.

Les premiers résultats sont encourageants et 2 parlementaires du Front de gauche sont élus au parlement européen.

Puis le front de gauche se renforce avec l’arrivée de Christian Piquet représentant la partie unitaire du NPA. Et nous constituons en 2010 dans 17 régions sur 22 des listes de front de gauche indépendantes du Parti Socialiste.

Les résultats, on le sait sont en progrès dans de nombreuses régions et le Front de gauche s’installe politiquement comme une force qui compte dans les régions et en devenir.

Puis les cantonales de 2011 confirment la stratégie de Front de Gauche et d’autres organisations envisagent de rejoindre le Front de gauche historique.

En effet, des discussions sont engagées pour définir l’élargissement du Front pour aborder la bataille qui s’ouvre pour le changement avec notamment en ligne de mire les Présidentielles et les législatives. Ces discussions se poursuivent en vue de l’inclusion de nouveaux partenaires.

Elles portent sur un accord global qui comprend

1)      Le programme populaire, partagé,

2)       Un candidat commun à la Présidentielle,

3)      Une répartition équitable et équilibrée des circonscriptions entre les forces constituant le Front

4)      Une campagne commune, Présidentielle et Législatives, avec visibilité du PCF.

Les communistes étaient invités à réfléchir et à se prononcer sur le choix d’une candidature commune aux Présidentielles, dont les 2 principaux candidats étaient André Chassaigne Député communiste du Puy de Dôme et la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Après plus de 2 mois de débats les militants communistes décident à près de 60% que ce sera Je           an-Luc Mélenchon notre candidat commun.

Et les discussions avec d’autres mouvements se poursuivaient.

C’est ainsi, que lors d’une réunion le 24 juin 2011 nous pouvions déclarer : « D’ores et déjà nous nous félicitons de l’aboutissement du processus de discussion avec la fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, République et Socialisme et l’association Convergence et Alternative. sur la base d’un accord stratégique et programmatique, ont décidé de participer à l’évolution du Front de gauche, à son élargissement et son enracinement populaire et citoyen avec notamment les Alternatifs et République et Socialisme.

Depuis deux autres organisations sont venus renforcer le Front de gauche, une organisation féministe et une écologiste je crois. Voilà résumé brièvement la genèse de la situation présente.

 

Venons-en maintenant à la situation qui découle de tout cela à Thouars et dans la 3e circonscription. A la dernière conférence de presse du front de gauche, vous vous en souvenez, en décembre,  annonçant la création des assemblées citoyennes dans le Nord-Deux Sèvres., nous avions rappelé, peut-être sans vraiment être entendus, que selon les accords nationaux que je viens d’évoquer, si la 2e circonscription des Deux-Sèvres était attribuée au Parti de Gauche, le Front de Gauche serait représenté dans la 1ere et la 3e par un-e candidat-e  issu-e du Parti communiste. Dans ces 2 circonscriptions les candidates titulaires et les suppléants ont déjà été désignés.

 

Nous nous félicitons naturellement que des assemblées citoyennes voient le jour, la première assemblée citoyenne du Thouarsais s’était d’ailleurs déjà constituée à AIRVAULT le 30 novembre 2011, et que les participants les plus divers, d’origines politiques différentes débattent de la situation française et prennent connaissance du programme du Front de gauche : « L’HUMAIN D’ABORD » porté par Jean-Luc Mélenchon et tous les candidats Front de Gauche aux législatives.

Comme le stipule les accords nationaux signés par les parti constitutifs, qu’il ne viendrait à personne l’intention de les contester, les communistes de la 3e circonscription vont donc poursuivre leur discussion pour désigner les candidats qui porteront les couleurs du Front de gauche. Elle est prévue pour le 12 mars prochain à Thouars. Naturellement informerons sur le résultat de cette consultation démocratique et vous connaîtrez les représentants du Front de gauche.

Et nous sommes persuadés, que toutes les parties constitutives du front de Gauche dans le Nord-Deux Sèvres auront à cœur de se mobiliser pour la campagne des Présidentielles avec notre candidat Jean-Luc Mélenchon qui mène une campagne formidable, et aux législatives avec nos candidats, Nathalie SEGUIN à NIORT, avec Christine Antoine à Melle et le ou la candidate qui aura la lourde responsabilité de représenter le Front de gauche dans la 3e circonscription, qui sera désigné je le rappelle, mardi prochain.

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 08:16

video_player_embed_code_text

Hk+%26+Les+Saltimbanks+-+%22On+l%C3%A2che+rien%22

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 15:27

 

Le Mécanisme Européen de Stabilité adopté en 1re lecture

 

Les différentes manifestations contre l'austérité dans des nombreuses villes en France et dans les autres pays de l’Union Européenne, a rencontré un vif intérêt et elles marquent une claire opposition aux politiques d’austérité et de régression sociale que veulent nous imposer le gouvernement français et le Conseil européen.

 

Cette journée de grèves et manifestations a été aussi la réponse aux sénateurs qui ont voté pour ou qui se sont abstenus la veille sur le Mécanisme Européen de Stabilité (MES). La plupart des sénateurs socialistes, comme les députés lors du vote à l’Assemblée Nationale, se sont abstenus, permettant ainsi au MES de passer en première lecture ! Les 21 sénateurs du Groupe communiste républicain et citoyen ont voté en bloc contre ! 2 sénateurs du Groupe écologiste ont voté pour et 8 n’ont pas pris part au vote.

 

Le MES constitue une nouvelle institution financière, en remplacement des actuelles, et sera doté d’un fond de 700 milliards d’euros. L’octroi d’une assistance financière sera subordonné à une stricte conditionnalité et à la ratification du Traité sur la Stabilité, la Coopération et la Gouvernance (TSCG) dans l’Union économique et monétaire. Celui-ci vise à renforcer la discipline budgétaire entre les États signataires en les soumettant notamment au principe d’une règle d’équilibre budgétaire et en introduisant des sanctions quasi-automatiques en cas de non-respect. Le nouveau « pacte budgétaire » impose aux budgets nationaux d’être équilibrés ou excédentaires : les déficits budgétaires structurels des États ne devront plus dépasser, sauf dérogation, 0,5 % du PIB.

 

Les politiques adoptées ces dernières années par l’Union Européenne et les gouvernements ont conduit de nombreux pays (exemple flagrant : la Grèce) à la récession économique, au démantèlement de la protection sociale, au chômage de masse, à la précarité et à l’accroissement de la pauvreté. Les politiques préconisées avec le MES et le TSCG vont dans le même sens et vont « graver dans le marbre » ces politiques antiéconomiques et antisociales.

 

Le programme du Front de Gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon « l’humain d’abord » affirme : « Nous voulons une Europe affranchie du traité de Lisbonne qui respecte la souveraineté des peuples et qui soutienne des politiques de développement social et écologique. […] Nous refusons tous les pactes et plans d’austérité qui concourent à amplifier la récession économique et la régression sociale au nom de la même logique libérale de soumission aux marchés financiers. Nous voulons mettre un terme à la libéralisation des services publics […]

 

En prenant appui sur les luttes et les aspirations au changement en Europe, nous nous engagerons dans la mise en chantier d’un nouveau traité qui serait adopté en France par référendum après un grand débat populaire. Nous agirons pour l’adoption d’une clause de non-régression sociale et environnementale. […] La France prendra l’initiative d’États généraux de la refondation européenne en faisant appel à toutes les forces politiques et sociales disponibles en Europe ».

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 19:41

Quand la mauvaise foi de la FASE et l'ambition personnelle de son chef tiennent lieu de ligne politique.


A partir d’une information erronée de la NR sur les cantonales à Thouars (19/1 et rectifiée le 20/1), Monsieur Jean-Pierre Gay et la FASE trouvent là le prétexte à une grossière et violente diatribe anticommuniste doublée d’attaques personnelles. Tout homme politique sérieux vérifie à la source ce type d’informations avant de réagir. Ce ne fût le cas, ni auprès du journal, ni auprès d’aucuns d’entre nous.

Dans le cadre des cantonales à Thouars, les communistes réunis, ont eu l’idée de proposer la candidature Front de Gauche à une personne issue du monde du travail. Le syndicaliste qui représentait bien la lutte pour la défense des services publics, non communiste, à qui nous l’avions proposé, a décliné notre offre pour raisons personnelles. Nous avons donc réfléchi à une autre possibilité. C’est ainsi que la candidature de Ernest LEVINDRE  a été avancée. Et, en effet, Nénesse, ouvrier-mécanicien, « Thouarsais depuis toujours », syndicaliste CGT, défenseurs des travailleurs aux prud’hommes de Thouars depuis 37 ans, connu et apprécié de la population, remplissait presque tous les critères que nous avions élaborés ensemble. C’est bien le monde du travail et sa défense que nous mettions ainsi en avant avec cette candidature. Et c’est à l’unanimité que les communistes thouarsais ont décidé de la proposer au Front de gauche. (comme celle de Bruno Fornaciari à Saint-Varent) Et c’est cette seule information que nous avons livré à la NR. Cela n’a rien à voir avec les prétendus diktats ou les passages en force décrits par Jean-Pierre Gay.

 La vérité est ailleurs. Depuis toujours, le sieur Gay, dont l’égo surdimensionné l’aveugle parfois, cherche à imposer sa candidature, un jour pour les députés, un autre pour les régionales et aujourd’hui pour les cantonales. Mais pour cela, pour « exister », il a besoin de partenaires et notamment du Parti Communiste qui pourrait lui en fournir les moyens. Mais il lui est insupportable que quelqu’un d’autre que lui, puisse prétendre à la candidature qu’il convoite. Les communistes thouarsais ont considéré qu’il n’était pas rassembleur et lui ont préféré Ernest LEVINDRE, à justes raisons pensons-nous. L’expérience et le fiasco des régionales de 2009 est encore dans les mémoires où, après avoir rompu les négociations avec le Front de gauche il n’a même pas pu s’entendre avec son partenaire le NPA. Nous n’avons évidemment pas le projet de renouveler cet épisode malheureux.

Bien sûr, entre formations politiques,  les discussions, les négociations sont souhaitables. Encore eût-il fallu trouver un terrain d’entente et des avantages réciproques. Ce qui était loin d’être le cas contrairement à ce que prétend Monsieur GAY qui, dépité, se fait « harakiri ». Le mépris que ce dernier affiche à l’égard des militants communistes du thouarsais rendait de facto impossible l’approbation de sa candidature, et il le savait. C’est lui, qui, en intriguant dans leur dos tentait le passage en force.

Nous ne nous laisserons pas détourner de notre objectif : créer les conditions pour promouvoir une politique de justice et de progrès social jusqu’au conseil général, en présentant des candidats déterminés à faire prévaloir des solutions alternatives au libéralisme et battre la droite. Et pour cela la population du Thouarsais peut compter sur nous.

Une tempête dans un verre d’eau ne fera pas s’émouvoir dans les chaumières.

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 10:03

 

 

SAINT VARENT Le 22 février 2012

 

Monsieur le Député Jean GRELLIER.

 

L'assemblée Nationale étaient invitée hierà débattre et les députés  à se prononcer sur l'adoption du MES présenté comme une assistance aux états en difficulté.

 

Vous le savez pourtant, parce que les députés communistes et du front de gauche l'ont démontré, l' adoption  de ce Mécanisme Européen de Stabilité qui instaure une discipline budgétaire drastique sans contrôle démocratique, signifierait plus de sacrifice et d'austérité pour notre peuple et un moyen de préserver les avantages  et les intérêts de la finance.

 

Vous avez choisi de vous abstenir et je le regrette personnellement. Car il vous était possible de vous y opposer comme l'on fait quelques députés socialistes, il est vrai, fort peu nombreux (une petite vingtaine). Le groupe parlementaire socialiste dans sa grande majorité à choisi de laisser passer, sans le combattre, ce texte qui aura des incidences défavorables sur les finances publiques françaises et, partant pour les français eux-mêmes, et parmi eux les plus fragilisés par la crise.

 

Je regrette aussi que par votre vote vous consentiez aux sacrifices du peuple grec en prémisse à l'adoption du traité européen que préparent Sarkozy et Merkel. Ce  Traité qui aggrave encore celui de Lisbonne sera-t-il adopté avec le consentement des parlementaires socialistes ou ceux-ci et le candidat François Hollande se prononceront-ils, comme le Front de gauche pour une consultation populaire, référendaire? Pour l'heure nous  appelons tous les parlementaires de gauche à rejeter dès maintenant ce traité, qui abdique la souveraineté nationale, et à le dire.

 

Vous sollicitez un nouveau mandat de député dans notre circonscription. mais pour quoi faire? Pour vous abstenir, au lieu de combattre "la finance" ?  Comme avait semblé le dire François Hollande au Bourget, avant de se dédire dans une interview au "Guardian"? Les Thouarsais et les Bressuirais ont besoin de savoir sur quoi vous allez vous engagez auprès d'eux.

 

Pour ma part, je soutiendrai des choix clairs contre la finance et pour les services publics, pour l'emploi et le progrès social. Soit éventuellement, en tant que candidat du PCF/Front de Gauche dans la 3e circonscription, soit en tant que soutien au candidat du Front de gauche qui s'engagera dans cette direction avec le PCF, le Parti de gauche et la FASE.

 

Bruno FORNACIARI

 

 

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 11:27

 

Cher-e-s camarades,

>
Début octobre 2011, nous attirions l'attention des communistes thouarsais et ceux du département des Deux-Sèvres, sur les orientations politiques erronées et contestables , ainsi que des pratiques anti-démocratiques de la direction de la fédération du PCF des Deux-Sèvres.

>
Au fil des jours, et singulièrement depuis le début de l'année, quelques possesseurs de la carte du PCF, qui s'auto-proclament direction, tentent de confisquer les décisions politiques et la désignation des responsables locaux et des candidats communistes aux élections législatives.

>
Nous y voyions le danger de marginalisation du PCF se profiler avec la bénédiction de la direction fédérale actuelle dont c'est d'ailleurs la seule ligne constante, depuis plusieurs années.

>
Nous avions alerté à plusieurs reprises la direction du Parti Communiste et son premier responsable Pierre LAURENT de pratiques autoritaires et anti-démocratiques qui, selon nous, sont contraires à l'authenticité communistes et préjudiciable à son organisation dans le Nord Deux-Sèvres. Ces faits relatés dans plusieurs courriers justifiaient selon nous, la saisie de la commission nationale des conflits.

>
A notre grand regret, nous constatons hélas à ce jour le 19 février 2012, que ni Pierre Laurent, ni la direction du Parti, ni la commission nationale des conflits sollicités n'ont pris la peine de nous répondre et de porter attention à nos demandes.

>
Au déni démocratique de notre fédération du PCF dans le 79 s'ajoute maintenant celui sa direction nationale d'où notre étonnement et notre colère.

 

En effet, comme nous l'avions craint et dénoncé, ce ne seront pas finalement les communistes de la 3e circonscription qui désigneront les candidats aux législatives, mais les participants des assemblées citoyennes du Nord Deux-Sèvres réunies pour l'occasion, avec l'objectif de "porter les valeurs, les propositions du Front de Gauche et la nouvelle façon de faire de la politique que nous sommes en train d'inventer" au nom "d'une véritable alternative sociale, écologique (FASE) et démocratique". Et "Parce que nous sommes cohérents avec nos idées, nous voulons que la désignation des candidatures à l'élection législative dans notre circonscription soit l'aboutissement d'une réflexion commune et d'une décision partagée, sans omettre d’évoquer les accords et les discussions au plan national entre les partis et les formations qui composent le Front de Gauche". 

>
Voilà à quoi aboutit l'orientation politique et militante de notre "direction fédérale" et des organisations locales FASE et PG.
A ce sujet, il est bon de préciser que le PG dans le Nord Deux-Sèvres n'est composé que de 3 personnes et que la présence de la FASE  ne tient qu'à quelques personnes organisée à Thouars ,  à l'exception du reste du département où elle n'existe pas.

>
Les communistes du thouarsais qui, depuis plusieurs années inaugurent des pratiques politiques nouvelles, se mobilisent et agissent  se voient contester les décisions qui les concernent, notamment la désignation de ses candidats pour les législatives. Ils ont fait connaître leur choix de Bruno FORNACIARI comme titulaire et de Ernest LEVINDRE comme suppléant. Les communistes présents à l'assemblée n'ont pas pu donner leur avis par  vote en raison du refus autoritaire d'une "direction fédérale" discréditée.

>
Nous maintenons donc ces candidatures et seront amenés, dans les tous prochains jours, à en faire part publiquement, le cas échéant.

>
Il serait dommageable qu'il y ait plusieurs candidats différents émanant de plusieurs formations "rassemblées" dans le Front de Gauche, chacun le comprend.

>
Aussi, nous appelons une dernière fois la direction du PCF et la commission nationale des conflits à se saisir rapidement de cette situation thouarsaise.

>
Ernest LEVINDRE, Joël GRELLIER, Bruno FORNACIARI

>
____________________________________________________________________________________________________________________________

>
Ci-dessous, copie du message adressé au "carnet d'adresses" des éventuels participants aux assemblées citoyennes.

>

 

> Message du 18/02/12 15:35
> > De : "Jean-Pierre GAY" 
> > A : destinataires inconnus:;
> > Copie à : 
> > Objet : Rencontre des assemblées citoyennes du nord Deux-Sèvres
> > 
> > Le 18 février 2012
> > 
> > 
> > Chers amis, chers camarades,
> > 
> >     Depuis deux mois nos assemblées citoyennes, tant à Thouars-Airvault que dans le bocage, rassemblent plusieurs dizaines de citoyens du nord Deux-Sèvres autour d'un projet politique authentiquement de gauche. 
> >     Nous constatons que nous ne sommes pas tous membres d'une des organisations du Front de Gauche mais ce qui nous anime avant tout est la perspective de participer à la construction, dans notre pays et dans notre région, d'une véritable alternative sociale, écologique et démocratique. C'est pourquoi nous sommes en campagne pour soutenir Jean-Luc Mélenchon et porter le programme du Front de Gauche dans l'élection législative ; mais nous espérons aussi qu'au-delà des élections, le groupe qui se constitue depuis le 15 décembre (et qui ne demande qu'à s'élargir) continuera à porter les valeurs, les propositions du Front de Gauche et la nouvelle façon de faire de la politique que nous sommes en train d'inventer.
> >     Parce que nous sommes cohérents avec nos idées, nous voulons que la désignation des candidatures à l'élection législative dans notre circonscription soit l'aboutissement d'une réflexion commune et d'une décision partagée, sans omettre d’évoquer les accords et les discussions au plan national entre les partis et les formations qui composent le Front de Gauche. 
> >     C'est pourquoi nous vous convions à participer à un débat sur ce sujet Mercredi 22 février à 20 h 15, salle municipale de St-Porchaire (Commune du grand Bressuire). Il va sans dire que la participation du plus grand nombre sera le gage de la démocratie nouvelle que nous voulons construire.
> > 
> > 
> > Fraternellement
> > 
> > Jean-Pierre GAY (FASE)
> > Gérard PENIT (PG)
> > Elie MAUDET (PCF)
> > 
> > 
> > St-Porchaire est, en venant de Thouars, la première commune après Noirterre, juste avant d’arriver à Bressuire. La salle municipale se trouve rue de la chapelle des bois ; tourner à droite au second rond-point.
> > Nous proposons un covoiturage à partir de Thouars ; rendez-vous à 19 h 30 place du Boël. Pour être certain de n’oublier personne mieux vaut s’inscrire par retour de mail à l’adresse 
> > gayjean-pierre@orange.fr
> > 

>>

 


>

>

>

>

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 14:26

« Si je perds le triple A, je suis mort » expliquait Nicolas Sarkozy en novembre dernier. La France a été dégradée vendredi, et avec elle, un Président dont preuve est faite qu'au lieu de combattre la crise, son hyper austérité n'a fait que l'aggraver.
Mais le pouvoir ne veut pas lâcher prise. Une fois de plus, il tente de passer en force et de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. La crise de la dette si on l'écoute, justifierait de nouveaux sacrifices.

 

Nous souffrons d'un trop-plein de capitalisme devenu prédateur ? Pas de problème on va être « responsable » et réduire la voilure. Sauf qu'au lieu de s'attaquer au capital, la droite préconise de baisser les dépenses publiques, de s'en prendre aux salaires et au pouvoir d'achat.


Avec de tels remèdes en 20 ans la dette est passée de 60% à 82,3% du PIB en 2010, soit 1591,2 milliards d'euros. L'équivalent de ce que la France a versé aux banques privées depuis 1994, pour payer leurs intérêts ! S'il est donc des responsables, il faut les chercher du côté des marchés et de leurs officines politiques…


Un seul enseignement est à tirer du sommet sur l'emploi du 18 janvier : même s'il a prudemment retardé ses annonces, le gouvernement ne renonce pas à son objectif de baisse du coût du travail. Il attend le bon moment pour imposer de nouvelles saignées inspirées par le MEDEF : TVA sociale, fin de la durée légale du travail, attaque supplémentaire contre le système de sécurité sociale et les retraites ! C'est une offensive d'une ampleur sans précédent qui se prépare.


Cette avalanche doit cesser. Basta Sarkozy !


Reste que le fait nouveau en ce début de semaine, n'est pas cette offensive réactionnaire. Il est qu'il s'est passé quelque chose à gauche depuis jeudi soir où 3,3 millions d'hommes et de femmes ont suivi Jean Luc Mélenchon sur F2, invité de l'émission « des paroles et des actes ».


Vendredi, ils étaient 6000 personnes en meeting à Nantes là où l'on en attendait 4000 ; durant le week-end, partout s'expriment des témoignages de soutien. Mercredi 18, des militants du Front de Gauche occupent les quatre sorties du site PSA Sochaux Montbéliard pour interdire l'entreprise à Marine Le Pen, venue y déverser sa haine sociale et raciale. Comme en échos, le soir en meeting à Metz, devant 3000 personnes, Jean Luc Mélenchon démonte point par point le programme de la candidate FN, et lance un appel aux ouvriers et employés, « ces invisibles » pour les clients du Fouquet's, de l'Etablishment et d'une gauche gouvernée par les notes de la fondation Terra Nova, que l'extrême droite tente de prendre en otage !


Le propre d'une dynamique naissante, c'est qu'elle vous aspire et vous pousse de l'avant. Depuis jeudi soir, beaucoup ont retrouvé la fierté d'être de gauche et l'envie d'y aller, tout simplement…


Ne nous en privons surtout pas !

Repost 0
Published by bruno fornaciari - dans PCF THOUARSAIS
commenter cet article

BRUNO FORNACIARI

HPIM3303

Recherche

Texte Libre